Des chercheurs ont transformé un moteur hybride Hyundai en moteur à hydrogène à injection directe

En Corée du Sud, un groupe de chercheurs a réussi à mettre au point un moteur à hydrogène entièrement fonctionnel. Le bloc de classe 2 l utilise un système d’injection directe.

L’hydrogène est un combustible neutre en carbone. Voilà pourquoi de plus en plus d’experts misent sur cet élément comme carburant pour alimenter les véhicules du futur. En plus de pouvoir être converti en électricité via des piles à combustible, l’hydrogène peut également être utilisé comme combustible pour faire tourner directement un moteur. Cependant, le concept a ses limites. La quantité d’air qui s’écoule dans la chambre de combustion diminue en raison de l’espace occupé par l’hydrogène gazeux. De plus, les performances sont loin d’être satisfaisantes à cause du phénomène de retour de flamme provoqué par l’injection du carburant.

Un taux de compression élevé

Avec sa nouvelle conception, l’équipe sud-coréenne affirme avoir réussi à mettre au point un moteur à hydrogène pouvant être directement utilisé. En plus d’être exempt du problème de retour de flamme, le prototype qu’ils ont mis au point est doté d’une efficacité thermique élevée. Il offre en plus un taux de compression largement supérieur à celui des modèles conçus précédemment. Pour parvenir à de tels résultats, les experts impliqués dans la recherche ont créé un système ingénieux pour injecter de l’hydrogène à haute pression directement dans la chambre de combustion.

Une équipe coréenne met au point un moteur fonctionnant uniquement à l'hydrogène.
Une équipe coréenne met au point un moteur fonctionnant uniquement à l’hydrogène. Crédit photo : Institut coréen des ingénieurs en mécanique KIMM (capture d’écran vidéo YouTube)

Moins dangereux pour l’environnement

Selon les explications, la pression mise en œuvre pour introduire le gaz dans le compartiment du moteur, où se déroule la combustion, atteint les 30 bars. Grâce à l’ajout d’un turbocompresseur, les performances sont si élevées qu’elles peuvent rivaliser avec celles d’un moteur à combustion classique. De plus, grâce à l’utilisation de l’hydrogène, le bloc de classe 2 l ne présente pratiquement aucun danger pour l’environnement. À ce propos, les chercheurs avancent un taux d’émission de dioxyde de carbone et de particules fines de 90 % à 99 % en moins par rapport à un moteur à essence.

Une recherche impliquant Hyundai et Kia

Par ailleurs, le nouveau moteur à hydrogène émet de l’oxyde d’azote de moins de 15 ppm (par million de parties) même en l’absence de post-traitement pour purifier le gaz d’échappement. Il faut savoir que cette recherche a été dirigée par Young Choi du Département de la recherche sur la mobilité électrique de l’Institut coréen des machines et des matériaux (KIMM). Elle a aussi vu la participation d’experts issus du laboratoire de recherche sur les moteurs zéro carbone de Hyundai-Kia Motor Company (HMC).

Le moteur à hydrogène développé par les chercheurs peut réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2) de 99 % et les émissions de particules fines de 90 % par rapport aux moteurs à essence traditionnels, ce qui est conforme aux normes européennes pour les véhicules à émission zéro.
Le moteur à hydrogène développé par les chercheurs peut réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO₂) de 99 % et les émissions de particules fines de 90 % par rapport aux moteurs à essence traditionnels, ce qui est conforme aux normes européennes pour les véhicules à émission zéro. Crédit photo : Institut coréen des ingénieurs en mécanique KIMM (capture d’écran vidéo YouTube)

« La technologie de moteur à hydrogène nouvellement développée est une technologie instantanée et économique qui peut aider à remplacer les combustibles fossiles, actuellement utilisés comme principale source d’énergie pour les véhicules, par des carburants à hydrogène sans carbone. », a déclaré le chercheur principal Young Choi. Plus d’informations : Science Direct / kimm.re.kr. Que pensez-vous de cette invention ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
greencarcongress.com

20 commentaires

  1. Bravo la Corée ! Et les constructeurs français dans cette recherche ?….à la ramasse . Nous on s’entête dans l’électrique et on va droit dans le mur, mais puisque que les ecolos gauchos l’ont décidé !

    1. nous on a l’UE pour nous interdire de faire du nucléaire décarboné et source d’hydrogène vert
      Vander Layen préfère acheter du gaz et pétrole de schiste américain et la France aime à baisser son pantalon
      #ShameUE

  2. Bonjour j’ai pour projet de construire un véhicule pour faire du rallye raid
    J’espère que le jour où je serai près à le réaliser je pourrais utiliser un de leurs moteurs

  3. Très bonne nouvelle si les constructeurs automobile s emparent de la solution!
    La filière moteur et maintenance pourrait continuer quasiment dans l état sans casse sociale promise par l électrification des voiture.
    Cela aurait du bon aussi sur la consommation des terres rares et autres lithium nécessaire pour les voitures électriques
    Bon, c est vrai il faut de l hydrogène et idéalement vert ou blanc….

  4. Un grand bravo pour le développement de cette technologie dont je suis fervent défenseur et nourri d’impatience pour en faire l’acquisition mais il faut pouvoir se ravitailler mais les pouvoirs publics sont endormis car c’c’est l’avenir et non aux batteries qui polluent énormément contrairement aux discours de certains…

  5. Voilà LA solution que j’attendais ! Et c’est celle – là qui est la meilleur alternative au carburant focil. Maintenant il faut que l’hydrogène soit le plus vert possible.

  6. Bonjour est ce que ça fonctionne avec un moteur diesel de. 2017 sur un volvo xc90 d5 235 cv 480 nm couples injections direct 2 litre cylindrée où seulement les essence merci cordialement monsieur

  7. Enfin des chercheurs qui voient plus loin que le bout de leur nez. Voilà un système qui va permettre de se passer des câbles de chargeurs électriques, de surcharger les lignes existantes et probablement de diminuer le coût de fabrication ainsi que d’augmenter l’autonomie de nos véhicules.
    Espérons qu’ils continuent dans cette voie.

  8. Personnellement je n’attend que ça comme ce type de moteur pour remplacer les carburant fossiles PAS DE VOITURES ÉLECTRIQUES !
    J’espère vraiment que l’on pourra modifier les moteurs existants ( injection direct diesel ) pour les faire fonctionner à l hydrogène tout en gardant le bloc moteur existant ? Mais félicitations à vous les chercheurs, les ingénieurs, et tous les autres .remerciements henri stoky

  9. L hydrogène est dangereux vous parlez sans inclure les possibles accidents AUCUNS pompiers n interviendra les risques explosions et à multiplier par mille est de plus l es flammes sont invisibles , vous voulez sauver la planète planter plus de végétaux car  » rein ne se perd rien ne se créer tout se transformé » LAVOISIER

  10. no mention is made of efficiency. combustion motors are at best 30% efficient in every day use whereas electric motors are around 90%. basically, it is likely to be a terrible waste of energy and the bulky and heavy hydrogen tanks have little advantage over batteries. is this just another promise of false hope to slow the electric conversion ?

  11. Plus convaincant que le tout électrique qu’on veut nous fourguer grâce à des subventions déraisonnables, et sans doute intenables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page