Enercool, une peinture réfléchissante innovante offrant un gain thermique de 6°C en moins à l’intérieur des bâtiments

On vous présente une peinture blanche réfléchissante qui, si elle recouvrait les toits d'une ville entière, pourrait faire descendre la température de 6°C !

Avec les températures caniculaires que nous avons connues en juillet, vous avez peut-être pu vous rendre compte de la chaleur étouffante qui régnait lorsque vous êtes en ville. Dans la plupart des agglomérations françaises, les bâtiments sont relativement anciens, vitrés ou de couleur sombre. De nombreux spécialistes en climatologie s’accordent à dire que les bâtiments actuels ne correspondant plus aux vagues de chaleur qui s’abattent sur les villes. Citons en exemple certaines îles grecques qui abritent, en intégralité, des bâtiments d’une blancheur immaculée. Et si la solution anti-chaleur qui rafraîchit les bâtiments sans réchauffer le climat, se trouvait dans une peinture blanche ? Comme celle imaginée par Enercool, une start-up nantaise qui souhaite protéger tous les bâtiments contre la chaleur. On vous explique tout !

Les canicules, de plus en plus fréquentes

Selon Météo France, l’année 2022 est pour le moment, l’année la plus chaude enregistrée. Mai et juillet ont déjà connu des périodes de fortes chaleurs, y compris dans des régions habituées à une pluviométrie importante comme la Normandie, ou la Bretagne. Cette année, personne n’a échappé aux plus de 40°C ! Ces canicules devraient être deux fois plus fréquentes d’ici 2050. En parallèle, pour lutter contre le réchauffement climatique, il faudra réduire drastiquement notre consommation d’énergie. Mais comment faire pour parvenir à ce compromis si l’on ne commence pas par changer certaines choses ancrées dans notre société ? Dans les années à venir, il va donc falloir diminuer notre consommation de climatisation, trop énergivore, et donc, trouver des alternatives écologiques aux gaz émis par ces machines qui tournent en ce moment à plein régime. C’est donc à cette problématique qu’Enercool tentera de répondre avec une solution efficace et écologique fabriquée en France : de la peinture blanche réflective anti-chaleur pour toiture.

"Avec un pouvoir réfléchissant de 83%, la peinture réflective réfléchit les rayons du soleil, dont les infrarouges, et résiste aux ultra-violets"
« Avec un pouvoir réfléchissant de 83%, la peinture réflective réfléchit les rayons du soleil, dont les infrarouges, et résiste aux ultra-violets » Crédit photo : Enercool

Quelle est cette peinture innovante ?

Maxime Claval, fondateur d’Enercool, explique dans un communiqué que la peinture blanche réflective anti-chaleur s’applique sur n’importe quel revêtement de toiture et qu’en baissant la température de la surface du toit, le gain thermique à l’intérieur des bâtiments pourrait aller jusqu’à 6°C en moins. Ce qui permettrait aux bâtiments non équipés de climatisation de pouvoir s’en passer… Les bâtiments publics pourraient être les premiers à être recouverts de cette peinture innovante afin de préserver le confort de ceux qui les occupent.

Cette solution est d’ailleurs préconisée par l’ADEME et les experts du GIEC, pour ramener un peu de fraîcheur au cœur des villes. La peinture Enercool a un pouvoir réfléchissant de 83%, elle réfléchit donc les rayons du soleil, résiste aux ultra-violets et protège les bâtiments de la chaleur.  Elle a une durée de vie de 10 ans au minimum et ne créé aucune surconsommation de chauffage en hiver.

"La peinture blanche réflective anti-chaleur pour toiture Enercool s’applique sur tout type de revêtements de toiture"
« La peinture blanche réflective anti-chaleur pour toiture Enercool s’applique sur tout type de revêtements de toiture. » Crédit photo : Enercool

Le créateur de cette peinture explique : « Si tous les bâtiments équipés de climatisation sont repeints, nous pouvons réaliser une économie d’énergie de 40%. Cela représente environ 6,2TWh/an, soit l’équivalent de la production d’un réacteur nucléaire sur 1 an. » Cette peinture peut également être utilisée par les particuliers, elle s’applique comme une peinture classique sur tous types de toiture: il suffit juste de mettre une peinture d’accroche, puis d’ajouter deux couches de peinture réfléchissante Sunprotect.

« En baissant la température de la surface du toit de 40°C, le gain thermique à l’intérieur des bâtiments peut aller jusqu’à 6°C en moins, offrant ainsi un confort optimal en été. Une baisse significative qui se ressent immédiatement suite à l’application. Les bâtiments encore non équipés de climatisation pourront dorénavant s’en passer avec cette solution et préserver le confort des occupants : logements, crèches, écoles, bureaux… » Enercool

Des innovations pour bientôt

Enercool lancera prochainement d’autres produits anti-chaleur, comme des peintures de rénovation de toiture de couleur ardoise et tuile, car tout le monde n’a pas le droit de repeindre un toit en blanc par exemple ! Vous voulez en savoir plus ? Rendez-vous sur le site Enercool.fr, sur la page Facebook Enercool Nantes ou sur le compte LinkedIn Enercool.

"le gain thermique à l’intérieur des bâtiments peut aller jusqu’à 6°C en moins"
« le gain thermique à l’intérieur des bâtiments peut aller jusqu’à 6°C en moins. » Crédit photo : Enercool

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Relations-publiques.pro

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

12 commentaires

  1. Bonjour,

    je ne vois pas trop l’innovation dans ce genre de chose, c’est fait depuis des années dans certains pays du sud comme la grèce, par chaulage ou autre.

    après pour les tests de chute de température, j’avais fait le test avec 2 tuiles anthracites, dont l’une chaulée et la différence est flagrante :
    https://forum.apper-solaire.org/viewtopic.php?f=17&t=10718

    les mesures :
    –> 11h : 26.9 et 44.5°
    –> 13h : 32° et 54.1° ( T°ext 30° )

    donc avec des écarts de température de plus de 20° entre la tuile noir et celle qui a été chaulé et de fait si l’isolation n’est pas parfaite en toiture, nécessite plus de puissance pour refroidir.

  2. Bien vu Ben !. Mais ça, personne n’en parle. Pourtant le phénomène est bien réel. Personnellement, depuis deux mois, ce n’est pas la canicule qui me fait bouillir, ce sont toutes les déclarations tapageuses de tous les fabricants de peinture blanche. Heureusement qu’ en octobre on ne les entendra plus. Par contre certains qui auront cédé aux mélodieux discours de l’été devront se préparer à sortir les petites laines. Pas tous, pas partout parce que le cool roof ça peut fonctionner. Pas dans n’importe quelles conditions. Si le sujet vous intéresse, vous pouvez suivre mes études sur le sujet sur Linkedin.

  3. Pour répondre à Ben, l’hiver il n’y a pas de chaleur qui rentre par la toiture. Au contraire généralement la chaleur interne de la maison a tendance à s’échapper plutôt par le haut. Donc on peut peindre sa toiture en blanc sans avoir de répercussion les jours de froid.

  4. Le produit cité revient à 20€ le mètre carré (article de la semaine dans le Télégramme) , une entreprise de Concarneau ou sa région cité dans le même journal annonce 2 à 3 € en utilisant des produits plus naturels.

  5. Si la plupart des avions sont blancs, c’est pour dissiper moins en altitude (-50°). Pour le peu de soleil en journée, un toit blanc rayonnera moins pendant la nuit.

  6. Bonjour,
    Ce fabricant de peinture annonce 6° de moins dans le bâtiment.
    Mais normalement, seul le dernier étage doit bénéficier de ce gain de température ?
    Il est un peu abusif de faire croire à ce gain de 6° dans tout un bâtiment à des gens qui spontanément pensent immeuble à étages quand on leur parle de bâtiment.

  7. Ils vont ou les infrarouges réfléchis ? Ils vont chauffer les masses d’air et derèglent encore plus le climat.
    Arrêtons de vouloir contrôler la nature. Un toit vegetalisé sera plus efficace

  8. En 1 ça ne date pas d’hier.
    En 2 les villes qui les ont testées ont perdu tout réfléchissant au bout d’un an à cause de la pollution !!!!
    Bref gouffre financier inutile
    Déconseillé fortement

  9. à tous les simplets qui pensent que le blanc va empêcher le toit de chauffer l’hiver, sachez que l’apport thermique par journée ensoleillée sur une toiture terrasse est quasi nul. le soleil est trop rasant et la durée d’ensoleillement trop courte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page