Innovation

Fraunhofer veut utiliser des drones pour prévenir le givre sur les pales d’éoliennes

Des chercheurs de l’institut allemand Fraunhofer ont développé une technique révolutionnaire pour prévenir le givrage des pales d’éoliennes. Celle-ci repose sur l’utilisation de drones.

L’énergie éolienne est une énergie propre et durable. Son exploitation aide à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Elle peut d’ailleurs contribuer à la diversification des mix électriques et ainsi à l’indépendance énergétique des pays. Cependant, pour fonctionner de façon optimale, les tours d’éoliennes doivent être entretenues. Le givrage des pales figure parmi les phénomènes qui peuvent entraver la production énergétique de ces machines géantes. En effet, comme les ailes d’avions, les pales d’éoliennes sont très sensibles à ces dépôts de glace qui peuvent nuire à leurs performances aérodynamiques. Actuellement, pour y remédier, les gestionnaires de parcs éoliens mettent en œuvre des systèmes de chauffage antigivre ou utilisent des hélicoptères pour pulvériser des produits chimiques antigel. Malheureusement, il s’agit d’approches qui ne sont pas à la portée de tous à cause de leurs coûts élevés.

Un revêtement antigivre

Dans le but de changer la donne, une équipe de recherche constituée de scientifiques issus de deux départements de l’institut allemand Fraunhofer a inventé une méthode peu coûteuse permettant de prévenir la formation de givre sur les pales d’éoliennes. Leur approche implique l’utilisation d’un drone. Ce dernier est utilisé pour projeter un liquide à base d’urée/cire qui, une fois sec, devient un revêtement empêchant la formation de glace. Comme le rapporte notre source, le fluide est pulvérisé à haute pression via des buses de seulement 0,3 mm de diamètre. Cela permet de produire des gouttelettes d’un diamètre de 100 μm pour assurer une protection optimale.

Simulation de revêtement au moyen d'un drone sous l'influence du vent.
Simulation de revêtement au moyen d’un drone sous l’influence du vent. Crédit photo : Fraunhofer

« Temporary coating by means of drones »

Baptisée TURBO (Temporary coating by means of drones) ou « revêtement temporaire au moyen de drones », cette technique innovante mise au point par les chercheurs de l’institut Fraunhofer permet d’appliquer des couches protectrices antigivre à la surface des pales d’éoliennes, même si le vent souffle à plus de 30 km/h. Dans sa version actuelle, le système comprend un drone hexacoptère doté d’un réservoir et d’une petite pompe capable de projeter le liquide à haute pression.

À la recherche de partenaires

Selon les chercheurs, leur solution protège les pales d’éoliennes contre l’accumulation de glace pendant plusieurs semaines. Il faut donc renouveler l’opération dès que cela est nécessaire pour garantir une protection optimale et continue. L’équipe prépare actuellement la commercialisation de la technologie. Pour cela, ils sont à la recherche de partenaires commerciaux et industriels. Outre son utilisation dans le domaine de l’énergie éolienne, la technologie TURBO pourrait effectivement être mise en œuvre dans les travaux d’entretien des lignes électriques ou encore des étages supérieurs des grands bâtiments, pour ne citer que cela. Plus d’infos : fraunhofer.de. Que pensez-vous de cette innovation ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page