Il partage un tutoriel complet pour fabriquer un poêle de masse portable à partir de matériaux recyclés

Un youtubeur, connu sous le nom de « Honey Do Carpenter », partage sur sa chaîne les étapes de construction d’un poêle de masse « Rocket Stove ». Il affirme que ce moyen de chauffage est particulièrement efficace et économique.

Face à la hausse constante des coûts de l’énergie, vous souhaitez trouver des solutions alternatives moins coûteuses pour vous chauffer en hiver ? Il vous est notamment possible d’utiliser un poêle de masse « Rocket Stove » portable, qui présente une excellente performance énergétique et une grande praticité. Ainsi, dans ce projet, Honey Do Carpenter vous fournit un tutoriel complet pour fabriquer vous-même votre poêle de masse « Rocket Stove ». Il vous propose de réutiliser des matériaux usés, récupérés et recyclés pour réduire les coûts et contribuer à la préservation de l’environnement. Découverte.

Comprendre le fonctionnement de cet appareil de chauffage

Ce poêle de masse à portable est alimenté par une chambre de combustion en forme de J, spécialement conçue pour cet effet. L’utilisateur doit charger le combustible dans le côté le plus court du J. Le feu se répand sur le côté et au fond de cette chambre. Le tirage est créé par une haute cheminée verticale permettant aux gaz de sortir et de circuler dans le tonneau. Lorsque ce tonneau est chauffé, il agit comme une source de chaleur rayonnante qui réchauffe l’espace de vie, même longtemps après l’extinction du feu. Les gaz du feu passent ensuite par une vanne dans le tonneau et à travers une série de tubes enveloppés dans la masse en béton cellulaire. Ils transfèrent leur chaleur à la masse, qui la stocke sous forme de pile thermique. En dernier lieu, les gaz nocifs d’échappement sont évacués vers l’extérieur par le tuyau de cheminée.

Un poêle de masse fabriqué artisanalement.
Un poêle de masse fabriqué artisanalement. Crédit photo : Honey Do Carpenter (capture d’écran vidéo YouTube)

Les matériaux nécessaires pour construire ce poêle

Selon Honey Do Carpenter, vous devez avoir une chambre de combustion, un élévateur de chaleur, un banc pour accueillir les tubes, un tuyau d’échappement et un matériau isolant pour monter vous-même votre poêle de masse. Vous pouvez fabriquer cette chambre de combustion à partir d’un ancien réservoir sous pression en tôle et d’un ancien réservoir de chauffe-eau en acier inoxydable. Vous devez insérer le réservoir sous pression à l’intérieur du réservoir du chauffe-eau et ajouter du béton cellulaire dans l’espace vide entre les deux. Par ailleurs, il est à noter que le béton cellulaire ou Aircrete à base de ciment à haute température constitue un excellent matériau d’isolation. L’inventeur assure qu’une grande partie de la chaleur produite soit contenue dans la chambre de combustion.

Étape 1 : raccordez la chambre de combustion à la cheminée

Utilisez un tuyau isolé et revêtu d’un matériau réfractaire pour relier la chambre de combustion à la cheminée. Ce tuyau de 7,6 cm de diamètre doit être isolé dans un autre tuyau plus grand (15,2 cm de diamètre). Cette isolation permet d’optimiser l’efficacité globale du chauffage en évitant les pertes thermiques et en redirigeant les gaz vers l’élévateur de chaleur. Afin d’améliorer davantage le rendement de ce poêle, ce youtubeur a raccordé une chambre à tourbillons à ce tuyau. Cette chambre à tourbillons peut être fabriquée à partir d’une lame de scie circulaire usée et d’un reste de matériau de réservoir sous pression, affirme cet homme. Elle doit être isolée avec un matériau réfractaire. Ensuite, percez six trous d’environ 0,95 cm à angle droit autour du matériau réfractaire, en vue de créer un effet de vortex améliorant la combustion.

Pour fabriquer ce poêle de masse, vous aurez besoin d'une vieille bouteille de gaz.
Pour fabriquer ce poêle de masse, vous aurez besoin d’une vieille bouteille de gaz. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Étape 2 : fabriquez une colonne montante en aircrete

Recourez à un matériau spécial, appelé aircrete, pour construire la colonne montante de l’appareil de chauffage de masse. Mais avant cela, créez le moule de cette colonne d’environ 10 cm de diamètre à partir d’un tissu métallique, d’un matériau de couverture Sarnafil et d’un fil de fer de faible épaisseur. Lorsque le moule est prêt, remplissez-le de sable argileux jusqu’en haut. Placez-le à l’intérieur du tuyau de poêle de 15,2 cm de diamètre, puis versez du béton cellulaire dans l’espace vide entre le moule et le tuyau. Laissez-le durcir.

Du béton cellulaire devra être déposé dans les espaces creux pour servir d'isolant thermique.
Du béton cellulaire devra être déposé dans les espaces creux pour servir d’isolant thermique. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Ensuite, retirez le sable du centre de la colonne montante et enlevez le revêtement qui s’appuie sur la toile intérieure. Installez cet élévateur de chaleur en aircrete au-dessus de la chambre à tourbillons. Recouvrez-le d’un vieux réservoir d’eau, puis d’un vieux baril de pétrole. Versez du gravier de pois entre ces deux réservoirs pour empêcher toute déperdition thermique. Il est à préciser qu’un tuyau de sortie doit être installé en bas du réservoir d’eau isolé pour une extension au banc de masse.

Étape 3 : raccordez le banc de masse au collecteur de chaleur

Après avoir traversé le collecteur de chaleur isolé du réchauffeur de masse, les gaz traversent un tuyau d’échappement. Ce dernier possède une chute de 61 cm jusqu’à une vanne directionnelle reliant deux tuyaux. Le premier tuyau fait office d’une cheminée qui sort à l’extérieur par la fenêtre. L’autre tuyau rejoint le banc de masse. La présence de cette vanne permet de guider l’air afin que celui-ci puisse passer par le banc lorsque le thermoplongeur atteint la température idéale.

Il est bon de noter que ce banc de masse est destiné à stocker la chaleur plus longtemps et à la diffuser lentement pour bénéficier d’un bon confort thermique dans la pièce. Il abrite les tuyaux de poêle de 15,2 cm de diamètre qui sortent de l’échappement du collecteur de chaleur. De plus, il est rempli de gravier de pois qui constitue un bon isolant et un puits de chaleur.

L'espace entre les deux récipients sera comblé par du béton cellulaire.
L’espace entre les deux récipients sera comblé par du béton cellulaire. Crédit photo : Honey Do Carpenter (capture d’écran vidéo YouTube)

Etape 4 : installez le tuyau de cheminée à double paroi

L’installation d’un conduit de cheminée est indispensable pour garantir une bonne ventilation et éviter l’accumulation de gaz nocifs dans l’espace de vie. Dans ce projet, ce youtubeur a utilisé un tuyau de poêle à double paroi composé d’un tuyau de 12,7 cm de diamètre inséré dans un tuyau de 17,78 cm de diamètre. Il a ajouté un matériau réfractaire en béton cellulaire entre ces deux tuyaux pour assurer une évacuation efficace des gaz d’échappement. Plus d’informations sur cette video de Honey Do Carpenter. Que pensez-vous de ce tutoriel pour fabriquer un poêle de masse ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Via
practicalsurvivalist.com
Source
Honey Do Carpenter (YouTube)

Tsiory Laurence

Titulaire de licence en communication et en langue française, je travaille comme rédactrice web depuis déjà plus de dix ans. J'ai collaboré avec quelques agences de communication locales avant de rejoindre l'équipe de Neozone. Ce qui m'a permis de consolider mon expérience en matière de création de contenus web au fil du temps. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris. Mon objectif, c'est de vous fournir des informations, des solutions et éventuellement des conseils. Je peux traiter divers thèmes, mais mes sujets préférés sont l’innovation, la technologie, le voyage, l’immobilier et les actualités. J’espère que mes articles vous permettront de connaître des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficaces. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page