Innovation

La Bague connectée de Circular, la santé au bout du doigt

L’entreprise souhaite se démarquer des wearables classiques que sont les montres et autres bracelets intelligents.

L’ère de la e-santé est loin d’être terminée ! La start-up française Circular lance sa bague connectée. Elle promet une multitude de services au bénéfice du bien-être, en version mini ! Or, qu’a-t-elle de si intéressant à proposer avec son anneau ingénieux ?  C’est en 2015 qu’Amaury Kosman et deux de ses amis ont l’idée candide de créer leur propre bague connectée. Or, à force de recherches, la pensée se transforme en un véritable projet d’envergure. Les phases de développement se succèdent et les difficultés tombent les unes après les autres. En effet, l’anneau intelligent est truffé de traqueurs lumineux, assemblés via une combinaison de différentes technologies, dont l’infrarouge.

De puissantes technologies regroupées dans un objet miniature

Le système produit ainsi pléthore de données à son porteur. Qualifiées de « cliniques » par le fabricant, leur lecture se veut accessible grâce à un langage clair et précis. Les informations se trouvent sur une application mobile contenant Kira, un assistant virtuel. La bague connectée vérifie en continu les paramètres vitaux que sont le taux d’oxygène dans le sang, les mesures cardiaques, la température corporelle ainsi que l’activité physique. La data étudiée est transmise à Kira qui délivre des recommandations personnalisées. Trop de stress ? L’anneau ingénieux propose de l’atténuer grâce à des exercices de respiration guidés ! Par ailleurs, les adeptes de Circular ont la possibilité de faire partie d’une communauté en ligne. De fait, partager ses propres exploits et lancer des défis de groupe pour se surpasser sont envisageables.

La bague surveille en permanence vos biosignaux et vous alerte en cas d'anomalie.
La bague surveille en permanence vos biosignaux et vous alerte en cas d’anomalie. Crédit photo : Circular

La bague promet une analyse du sommeil ultra-détaillée

La Circular ring entend se différencier des autres wearables par le traitement intelligent et poussé des renseignements, par sa discrétion et sa portabilité. En effet, elle est pensée et conçue de manière à être portée en continu, quelle que soit l’activité réalisée par le porteur. C’est pourquoi elle pèse quatre grammes, résiste à l’eau et aux rayures. De plus, la start-up évoque une autonomie de batterie de quatre jours et une vitesse de recharge d’une heure. Cela permettrait de porter la bague de jour comme de nuit.  Ainsi, elle serait en mesure de collecter les données biométriques relatives au sommeil. Il s’agit d’un des aspects clés sur lequel Circular repose afin de se démarquer de la concurrence. Grâce à la miniaturisation, l’objet s’oublie en dormant. Ainsi, les indications relatives au repos couplées à celle du bien-être et de l’exercice physique peuvent être croisées. Par conséquent, des corrélations entre santé et sommeil deviendront possibles et dévoileront des axes d’amélioration.

Les limites et les perspectives de l’anneau connecté

Gare aux plus empressés ! La bague ne détient pas de la capacité à fournir des informations fiables immédiatement. En effet, elle a besoin d’une phase de calibrage des données qui dure 14 jours. Passé ce délai, la lecture des rapports et des conseils peut s’effectuer. Cependant, il est prévu, à l’avenir, plusieurs mises à jour du système d’exploitation. En outre, Circular demeure une jeune start-up et déclare le manque de data. Malgré de bons retours via les tests pratiqués, l’entreprise mise sur la popularité de sa bague. Plus elle aura d’adeptes, plus la collecte de sources pourra se faire. Les analyses seront alors davantage poussées.

Circular vérifie l'état du système immunitaire grâce à une surveillance proactive,
Circular vérifie l’état du système immunitaire grâce à une surveillance proactive, Crédit photo : Circular

De plus, le fondateur de la société évoque la possibilité de réaliser des partenariats avec différentes catégories de population. Il pense notamment aux athlètes professionnels et aux coachs sportifs. Les médecins sont susceptibles d’être intéressés par ce type de dispositif, surtout pour leurs patients. Par exemple, une personne souffrant de troubles du sommeil porterait une bague connectée la nuit. Les renseignements traités alors par l’application iront au spécialiste dans le but de tirer des conclusions et de proposer des soins adaptés.  Pour finir, cet anneau intelligent se veut discret, ingénieux et qui permet à son porteur de disposer de sa santé au bout du doigt.

Article rédigé par Elvira Maderisas

Via
lesnumeriques.com
Source
fr.circular.xyz

Alexandre Bonazzi

Je travaille dans une société d'études et de conseil depuis 25 ans. Passionné par les nouvelles technologies, le High-tech et la pop culture en général j'ai fondé Neozone en 1999 où je partage depuis des articles et mes humeurs. Vous pouvez m'écrire directement par mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page