Les pompes à chaleur à hydrogène ont un énorme potentiel affirment ces chercheurs de l’Université de Sheffield

L’utilisation des pompes à chaleur alimenté par l’hydrogène pourrait réduire significativement les émissions de carbone des bâtiments et des chaînes d’approvisionnement en énergie au Royaume-Uni. Cela permettrait aussi d’optimiser la durabilité et la sécurité énergétiques dans ce pays.

À l’horizon de 2050, les émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère pourraient progresser de 50 %, selon une étude publiée en 2022. Cette hausse pourrait considérablement aggraver le changement climatique mondial. C’est pour cette raison que les pays signataires de l’Accord de Paris s’engagent à réduire leur impact environnemental en fixant divers objectifs climatiques et énergétiques. Dans ce sens, des technologies à faible teneur en dioxyde de carbone comme les PAC sont lancées sur le marché pour fournir du chauffage plus écologique dans les logements.

Ces équipements de nouvelle génération sont censés remplacer les solutions alimentées par des combustibles fossiles, dont les chaudières à gaz, en vue de limiter l’empreinte carbone du secteur du bâtiment résidentiel. Mais est-ce vraiment le cas ? Au Royaume-Uni, une équipe de recherche de l’Université de Sheffield a réalisé des études approfondies pour évaluer le potentiel des pompes à chaleur à hydrogène vert et connaître les scénarios de chaîne d’approvisionnement les moins polluants. Les résultats ont montré que ce type de PAC est l’option de chauffage la plus prometteuse pour atteindre les objectifs de décarbonation de ce pays. Décryptage.

Pour limiter les gaz à effet de serre, la pompe à chaleur à hydrogène serait la meilleure solution selon cette étude.
Pour limiter les gaz à effet de serre, la pompe à chaleur à hydrogène serait la meilleure solution selon cette étude. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

La transition vers des solutions de chauffage neutres en carbone

À travers la norme Future Homes Standard, le gouvernement britannique vise à éliminer les systèmes de chauffage alimentés par des combustibles fossiles pour les nouvelles constructions d’ici à 2025. En vue d’atteindre cet objectif, l’utilisation du gaz naturel pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire dans les logements neufs est ainsi interdite dans le pays depuis 2023. Comme alternative aux appareils conventionnels polluants, les propriétaires recourent en grande partie aux pompes à chaleur à air. Ces dernières nécessitent une alimentation électrique externe via le réseau ou une source d’énergie renouvelable (solaire ou éolienne).

En plus de l’élimination des systèmes de chauffage polluants, le gouvernement britannique ambitionne d’installer au moins 600 000 PAC par an d’ici à 2028. Cela est inclus dans sa stratégie sur la chaleur et les bâtiments (Heat and Buildings Strategy). Cependant, malgré la transition du pays vers des technologies à faible émission, les chaudières à gaz y dominent encore dans le secteur du résidentiel. De plus, face à la hausse des prix de l’énergie et aux problèmes de pollution due à l’utilisation des combustibles fossiles, la durabilité et la sécurité énergétique ainsi que la résilience de la filière du bâtiment pourraient être grandement menacées au Royaume-Uni.

Les pompes à chaleur bénéficient d'une aide de l'État dans le cadre de la rénovation énergétique.
Les pompes à chaleur bénéficient d’une aide de l’État dans le cadre de la rénovation énergétique. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

La PAC à hydrogène, la solution de chauffage la mieux adaptée

Les résultats de cette étude ont montré que l’idéal est d’utiliser de l’hydrogène vert pour faire fonctionner les PAC afin de parvenir à une baisse considérable de l’empreinte carbone associée à la production d’énergie. Contrairement à cela, les PAC et les chaudières alternatives qui dépendent du réseau électrique et du gaz naturel conviendraient moins aux objectifs de lutte contre le changement climatique actuel. Les chercheurs ont souligné que l’hydrogène utilisé devrait être produit à partir des énergies renouvelables et sans carbone. Ainsi, le développement de la filière de la production de ce vecteur d’énergie propre devrait être soutenu au Royaume-Uni.

Une pompe à chaleur pour chauffer son logement.
Une pompe à chaleur pour chauffer son logement. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Cette équipe de recherche a également étudié plusieurs différents scénarios de chaîne d’approvisionnement en pompes à chaleur afin de déterminer les moins émetteurs de carbone. Pour chaque scénario, elle a pris en compte les différentes phases d’une chaîne d’approvisionnement, à savoir l’extraction des matières premières, le transport, la fabrication, l’assemblage et l’installation (A & I), l’exploitation et la maintenance (O & M). D’après les résultats obtenus, les scénarios avec une fabrication à 50 % ou à 100 % en Suède seraient les plus respectueux de l’environnement. Cela s’explique par le fait que la production d’électricité suédoise dépend davantage des énergies renouvelables aujourd’hui. En revanche, les scénarios qui consistent à fabriquer et à importer des PAC depuis la Chine seraient l’option la plus polluante. Plus d’informations : Nature.com. Que pensez-vous de ces pompes à chaleur à hydrogène ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Sheffield.ac.ukNature.com

Tsiory Laurence

Titulaire de licence en communication et en langue française, je travaille comme rédactrice web depuis déjà plus de dix ans. J'ai collaboré avec quelques agences de communication locales avant de rejoindre l'équipe de Neozone. Ce qui m'a permis de consolider mon expérience en matière de création de contenus web au fil du temps. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris. Mon objectif, c'est de vous fournir des informations, des solutions et éventuellement des conseils. Je peux traiter divers thèmes, mais mes sujets préférés sont l’innovation, la technologie, le voyage, l’immobilier et les actualités. J’espère que mes articles vous permettront de connaître des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficaces. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Un commentaire

  1. Merci pour vos articles, mais malheureusement l’hydrogène serai également un gaz à effet de serre (1 kg de rejet d’hydrogène correspond à 13 kg de CO2). Bien sûr, c’est mieux que les fluides frigo actuel (r32), mais tant qu’à faire plus propre, autant promouvoir les : PAC co2, les PAC acoustique, etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page