Innovation

L’invention du poêle à bois hybride (mi-bois, mi-pellets) est peut être la solution pour faire face à la crise

Vous aimez la chaleur du bois, mais avez besoin de chauffer aux pellets en votre absence, pourquoi ne pas opter pour un poêle à bois mixte ?

En quelques années, les poêles à granulés ou à pellets sont devenus l’un des modes de chauffage préféré des Français. Cette année, trouver des pellets s’avère plus compliqué et plus cher, mais cela ne devrait pas durer et le poêle à pellet restera un moyen économique et écologique de se chauffer. Il existe cependant un autre type de poêle: le mixte granulés/bois. Destiné à ceux qui ont déjà l’habitude du poêle à buches, il permet d’utiliser les deux combustibles dans le même appareil. Mais, comment le choisir, comment fonctionne-t-il, quels sont ses avantages et ses inconvénients ? On va tout vous expliquer !

Comment fonctionne un poêle mixte bois/pellet ?

Le poêle mixte se compose d’une chambre à combustion pour buche qui se dote d’un brûleur à pellets. Grâce à une sonde de flamme, l’appareil détecte le combustible inséré dans le poêle. En mode granulé, l’allumage se fait automatiquement grâce à une bougie qui va enflammer les pellets. L’air arrive directement au niveau du bruleur et les fumées sont évacuées par un extracteur de fumée. En mode bois, l’allumage peut se faire avec les pellets ou de manière traditionnelle, en allumant un feu de buches. L’air arrive sous, et au-dessus du foyer, assurant ainsi une double combustion. Quant à l’air, il est évacué naturellement par tirage. L’un des avantages du poêle mixte est de pouvoir assurer une continuité de chauffage lorsque les buches ont fini de brûler; les pellets peuvent ainsi prendre le relais. Attention, on ne parle pas ici des paniers à pellets qui s’insèrent dans le poêle à bois, mais d’une chambre de combustion intégrée au poêle… Certaines publicités peuvent être trompeuses !

Un poêle à bois déchiqueté également appelé poêle à copeaux ou à plaquettes.
Un poêle à bois déchiqueté également appelé poêle à copeaux ou à plaquettes. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Pourquoi et comment utiliser les poêles mixtes ?

Les poêles mixtes ou hybrides sont pratiques pour assurer une continuité de chauffage, et pour économiser sur les pellets. Ainsi, lorsque l’utilisateur est présent, il utilise le poêle hybride avec des buches et les pellets sont utilisés en cas d’absence, ou la nuit. On peut, par exemple, programmer le poêle hybride en mode granulés de 5 h à 7 h, puis de 17 h à 19 h, pour avoir chaud le matin au réveil et le soir en rentrant, et utiliser des buches pour une bonne flambée en soirée. Et, le weekend, il est possible de l’allumer aux pellets, puis de le fournir en buches à sa convenance.  Un poêle hybride est une alternative intéressante s’il est utilisé pour moitié avec des buches et pour moitié avec des pellets.

À LIRE AUSSI :  « Une énergie disponible en quantité colossale », l'invention d'un allume-feu en marc de café pour le chauffage au bois

Quelles sont les performances d’un poêle hybride ?

Le rendement d’un poêle mixte se situe autour de 80 % en mode buche et de 90 % en mode pellets; de belles performances donc, pour ces appareils, à condition d’utiliser des combustibles de bonne qualité. Rappelons que le bois doit avoir un taux d’humidité de 20 % maximum et avoir séché pendant au moins 18 mois, et que les pellets doivent avoir un taux d’humidité inférieur à 8 % pour être considérés comme « de bonne qualité ». Les poêles mixtes sont éligibles aux aides de l’Etat s’ils sont installés par des professionnels et s’ils respectent le label Flamme Verte 7 étoiles. Un poêle mixte comme un poêle à bois doit être installé par un professionnel certifié Qualibois.

poêle à bois
La chaudière à bois, un des moyens de chauffage les plus propres. Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock / XXLPhoto

Comment entretenir un poêle hybride ?

Au quotidien ou après chaque utilisation, il faudra nettoyer le brûleur et la vitre, ce qui peut être une contrainte lorsque l’on manque de temps. Certains poêles hybrides perfectionnés disposent d’une grille sur le brûleur, qui va pivoter pour renverser les cendres, ce qui réduit le nettoyage à une fois tous les trois jours. Tous les ans, il faudra, comme pour tous les autres appareils de chauffage, faire effectuer un entretien approfondi par un professionnel et faire pratiquer un ramonage du conduit. Il faudra compter aux alentours de 180 € pour cet entretien.

Combien coûte un poêle mixte bois / pellets ?

Enfin, un poêle mixte coûte bien plus cher qu’un poêle à bois puisqu’il faut compter de 3 500 à 7 500 € environ, car ils sont encore rares, donc chers. Attention, si vous optez pour ce type de poêle, il faudra prévoir suffisamment de place pour stocker le bois ET les pellets de bois, ce qui n’est pas toujours évident.

Source
Conseils-thermiques.org

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page