Innovation

L’invention d’une technologie à base de « pierres concassées » pour stocker de l’énergie sous forme de chaleur

Stocker la chaleur des énergies reste un grand problème. Avec TES, une technologie innovante, les centrales pourraient parvenir à stocker de la chaleur à haute température et s’arrêter quelques heures !

Comment accélérer la transition énergétique par des moyens innovants en termes de stockage de l’énergie ? Cette question, divers entreprises, inventeurs et ingénieurs se la posent en ce moment. Résoudre le problème du stockage de l’énergie permettrait de réduire la production et d’élargir la décarbonation du chauffage industriel. Deux entreprises, Enel et Brenmiller, viennent d’inaugurer une technologie appelée TES à la centrale de Santa Barbara en Toscane (Italie). Cette technologie unique au monde va permettre de stocker l’énergie sous forme de chaleur en offrant plus de flexibilité à la centrale et la possibilité d’offrir du chauffage « décarboné » aux industries. Cette technologie innovante se fonde sur les pierres naturelles. Explications.

Quel est l’objectif pour la technologie TES ?

Cette technologie révolutionnaire est axée sur trois principaux objectifs. En effet, les deux entreprises souhaitent proposer un système de stockage de chaleur à la fois innovant, durable et capable d’accélérer cette transition énergétique si importante pour la planète. En intégrant la technologie TES à une centrale électrique déjà existante, cela leur a permis de tester en temps réel l’efficacité de leur système dans des conditions extrêmes. Au lieu de tester en laboratoire, ils ont fait le choix d’un grand espace pour tester leur invention.

Des pierres concassées pour stocker de la chaleur.
Des pierres concassées pour stocker de la chaleur. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Comment fonctionne la technologie TES ?

Brenmiller Energy a d’abord développé la technologie en Israël, puis a fourni le système de stockage. Pour sa part, Enel a intégré le système dans sa centrale électrique de Santa Barbara et a apporté des contributions pour vérifier ses performances dans des conditions réelles. Concrètement, le système permet d’abord de réduire le temps de démarrage de la centrale. Dans un second temps, il aide à augmenter la vitesse des variations de charges. Deux conditions primordiales pour utiliser efficacement les énergies renouvelables. Rappelons que le principal problème de la chaleur est son stockage à grande échelle, comme l’électricité.

Le système peut donc être utilisé pour stocker l’excédent de production à partir de sources renouvelables. Concrètement, le système TES utilise un procédé de charge et de décharge pour fournir de la chaleur. En phase de charge, la vapeur produite par l’installation traverse des tuyaux qui vont, à leur tour, chauffer des pierres naturelles concassées. Lors de la phase de décharge, la chaleur stockée par les pierres est libérée pour chauffer de l’eau sous pression, afin de libérer de la vapeur et donc de produire de l’électricité. Le système de stockage peut stocker près de 24 MWh de chaleur propre à une température d’environ 550 °C pendant cinq heures. Ce qui permet à la centrale de ne plus produire durant ce laps de temps.

Pourquoi est-ce innovant et révolutionnaire ?

La solution proposée par les deux entreprises devrait rendre les énergies renouvelables plus fiables et servir à décarboner les secteurs industriels qui ont besoin d’utiliser de la chaleur à haute température comme les aciéries par exemple. Cette technologie n’utilise aucun matériau rare et peut être appliquée partout sur la planète, les pierres restant un matériau disponible en abondance. Le PDG de Brenmiller, Avi Brenmiller conclut par ces mots : « Notre système TES à la centrale électrique Santa Barbara d’Enel en Toscane est le tout premier système de ce type à fournir un stockage d’énergie thermique à l’échelle d’un service public et offre aux utilisateurs commerciaux et industriels un moyen viable vers la décarbonation » Utiliser des pierres pour stocker de la chaleur ? N’est-ce pas là le principe du sauna qui utilise des pierres pour stocker puis restituer la chaleur ? Plus d’informations : bren-energy.com.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Enerzine.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

3 commentaires

  1. Pas n’importe quelle pierre car la résistance thermique doit être suffisante sinon la pierre se fragmente et peut même provoquer des chocs violents.

  2. Intéressant ce stockage de chaleur dans des accumulateurs de sable ou de pierres parce qu’il peut-être utilisé à l’échelle du particulier.

  3. C’est une technique déjà utilisée par les romains qui avaient dû l’emprunter à un autre peuple !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page