Lytefire, une invention qui transforme et amplifie les rayons du soleil en chaleur, pour cuisiner sans électricité

Cette entreprise a mis au point un système de collecte d’énergie thermique solaire, qui permet de cuire des aliments à moindre coût et sans émettre des gaz à effet de serre.

En cuisine, le four électrique s’avère l’appareil le plus énergivore. Dans les logements, il consomme plus de 1 000 kWh par an par ménage. Dans les petites et moyennes entreprises telles que les restaurants ou les boulangeries pâtisseries, cet appareil affiche une consommation électrique maintes fois plus élevée. Le problème est que l’électricité utilisée par les fours traditionnels provient principalement du réseau électrique. Pour réduire la consommation d’électricité et l’empreinte carbone d’un foyer ou d’un professionnel, l’entreprise finlandaise Lytefire propose de favoriser l’utilisation des systèmes de cuisson alimentés par la chaleur produite directement par les rayons solaires concentrés. À travers cet article, nous vous convions à découvrir des machines innovantes basées sur le concept de focalisation de la lumière du soleil sur un point.

Comment fonctionne cette technologie solaire thermique ?

L’idée de concentrer des rayons solaires pour produire de la chaleur est exploitée depuis longtemps, mais surtout à l’échelle industrielle. Dans ces nouveaux systèmes à usage professionnel ou domestique, des rangées de miroirs incurvés permettent de capter et de réfléchir la lumière du soleil vers un point focal, où cette énergie lumineuse est concentrée et transformée en énergie thermique. La chaleur générée peut être utilisée pour chauffer directement un four, un cuiseur, un séchoir à aliments ou un tambour de rôtissage.

Le Lytefire capte et réfléchit la lumière du soleil vers un point focal pour chauffer le four.
Le Lytefire capte et réfléchit la lumière du soleil vers un point focal pour chauffer le four. Crédit photo : Lytefire

Cette énergie est uniformément répartie dans la boîte, explique l’entreprise. Afin de s’adapter aux besoins et aux habitudes des utilisateurs potentiels, le fabricant lance sur le marché plusieurs différents modèles de four Lytefire. Ces derniers ont été conçus pour assurer divers modes de cuisson, que ce soit pour cuire, griller ou torréfier des aliments. Ils peuvent atteindre 300 °C, une température largement suffisante pour cuisiner. D’ailleurs, il convient de faire attention à la chaleur sous les projecteurs, car celle-ci peut monter jusqu’à 900 °C.

Différents modèles de four adaptés aux différents besoins

Cette entreprise novatrice présente quatre différents types de systèmes de four solaire pour cuisinier de façon plus économique et plus écologique. Ce sont le Pro, l’Artisan, le Deluxe et le Grand Deluxe Lytefire. Ces appareils s’adressent principalement aux petites et moyennes entreprises situées dans des régions ensoleillées, qui souhaitent développer une activité commerciale durable et à faible émission de CO2 (boulangerie, restauration, camping, organisation évènementielle…).

Cuisiner avec l'énergie solaire est possible.
Cuisiner avec l’énergie solaire est possible. Crédit photo : Lytefire

Mais il est aussi possible de les installer dans les zones rurales hors réseau, notamment pour les fermes, les associations, les cantines scolaires, etc. Ils doivent être placés dans un espace plat et idéalement exposé au soleil pour garantir une production de chaleur optimale. Les trois versions Pro, Artisan et Deluxe possèdent la même capacité, mais se distinguent surtout par leur design. Ils sont, par exemple, capables de cuire 50 à 100 kg de pain chaque jour, ou 18 à 22 kg de pain par heure. Ils peuvent également être employés pour la cuisson des quiches, des pizzas, des brioches, etc.

Un four solaire Lytefire permet de cuisiner partout ou l'ensoleillement est suffisant.
Un four solaire Lytefire permet de cuisiner partout ou l’ensoleillement est suffisant. Crédit photo : Lytefire

Leurs caractéristiques principales

Ces fours solaires concentrent directement la lumière du soleil, sans carburant ni électricité. Les versions Pro, Artisan et Deluxe Lytefire seraient en mesure de produire 3 500 W d’énergie thermique. Elles se réchauffent en environ 45 minutes. Grâce à leurs miroirs incurvés d’une surface totale de 5 m², leur température maximale s’élèverait à 300 °C au point focal. En revanche, avec des miroirs de 11 m², la version Grand Deluxe Lytefire peut produire jusqu’à 7 500 W de chaleur. Elle peut atteindre une température maximale de 900 °C au point focal. Sa température intérieure peut monter à 240 °C, après une heure de chauffe.

Les plans du four solaire Lytefire sont en vente sur leur site, pour le construire vous même.
Les plans du four solaire Lytefire sont en vente sur leur site, pour le construire vous-même. Crédit photo : Lytefire

La version Deluxe a la particularité d’être installée sur un chariot qui facilite son transport et son déplacement, tandis que la version Grand Deluxe n’est pas mobile, car elle est trop lourde pour une remorque. Pour tous les modèles de four de cette entreprise, la température intérieure est réglable. Ce fabricant recommande de pivoter légèrement la machine toutes les dix minutes pour suivre la course du soleil. Outre cela, il met aussi en vente les plans détaillés de ces systèmes afin que les professionnels ou particuliers du monde entier puissent construire eux-mêmes leur propre four solaire. Plus d’informations : Lytefire.com. Que pensez-vous de cette innovation et avez-vous déjà cuisiné grâce à l’énergie solaire ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
lytefire

Tsiory Laurence

Titulaire de licence en communication et en langue française, je travaille comme rédactrice web depuis déjà plus de dix ans. J'ai collaboré avec quelques agences de communication locales avant de rejoindre l'équipe de Neozone. Ce qui m'a permis de consolider mon expérience en matière de création de contenus web au fil du temps. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris. Mon objectif, c'est de vous fournir des informations, des solutions et éventuellement des conseils. Je peux traiter divers thèmes, mais mes sujets préférés sont l’innovation, la technologie, le voyage, l’immobilier et les actualités. J’espère que mes articles vous permettront de connaître des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficaces. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

6 commentaires

  1. Bonjour et merci de cet article extra sur notre travail !
    Petites précisions :
    La Grande Deluxe n’est pas mobile, elle est trop lourde pour une remorque.
    Effectivement, les plans de versions simplifiées sont en vente pour les fans de bricolage 🙂
    Et tous nos clients ont accès à des forums dédiés entre passionnés. On compte près de 300 personnes de tous horizons qui échangent régulièrement sur cette tech qui fait des ponts entre des entrepreneurs de tous pays.
    Sur le site, il y a un outil qui permet de calculer les économies d’énergies, ça peut intéresser vos lecteurs.

      1. Bonjour,
        Vous avez raison, j’ai été trop vite 🙂
        La grande deluxe n’est pas mobile dans le sens qu’elle est trop lourde pour être placée sur une remorque. Mais une fois installée, elle suit bien sur la course du soleil sur un arc de cercle.

    1. Hello, ce n’est absolument pas une invention de Mr Scheffler mais de Mr Symington et il est bien mentionné dans notre site. Le réflecteur de Scheffler est impossible à utiliser sans ingénieurs pour faire les réglages, raison pour laquelle si peu ont été installés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page