Innovation

Mistral : il invente une ingénieuse éolienne de toit verticale, qui s’adapte à toutes les vitesses de vent

Une éolienne qui fonctionne même avec un vent infime, voilà l’innovation que nous apportent les Français Jean-Patrick Barboza et Yannick Müller. Les deux collaborateurs comptent dorénavant lancer la production de leur produit.

À l’instar des panneaux photovoltaïques, les éoliennes sont de plus en plus sollicitées du fait qu’elles produisent une énergie propre et renouvelable. Aussi, elles sont capables de fonctionner 24h/24, ce qui n’est pas le cas des panneaux solaires. Après cinq ans de travail acharné, Jean-Patrick Barboza et Yannick Müller ont réussi à concevoir une éolienne pas comme les autres. « J’ai travaillé cinq ans sur ce concept, et j’ai réalisé un prototype, qui démarre avec très peu de vent. Je dois encore refaire le générateur et nous saurons bientôt ce qu’elle produit. Ensuite, je développerais le modèle final avec des pales plus performantes. », explique l’inventeur sur son site internet.

Un fonctionnement optimisé pour s’adapter à toutes les conditions météorologiques

La Mistral a été conçue pour tirer profit de toutes les conditions de vent. Ainsi, elle fonctionne même avec un vent qui souffle à très faible vitesse. D’après les explications de Barboza, le prototype qu’ils ont créé a déjà été testé sur des vents soufflant à une vitesse aussi basse que 6 km/h et des rafales atteignant les 60 km/h. « L’objectif de cette éolienne est de démarrer par vents faibles, mais également de supporter des vents élevés, et ainsi d’optimiser la production de courant. Il s’agit donc d’une éolienne verticale, dont les pales pivotent sur elles-mêmes en fonction de la force du vent. Le tout dans un carénage permettant d’exploiter le vent de façon optimale et donc d’améliorer l’efficience. C’est une éolienne compacte (générateur intégré sur l’axe), légère et souple (adaptabilité aux vents). Enfin, on peut les superposer sur des tours, limitant ainsi l’impact de l’installation au sol. »,  précise Jean-Patrick Barboza.

Une éolienne simple à produire, simple à monter, simple à répareret simple à recycler.
Une éolienne simple à produire, simple à monter, simple à réparer et simple à recycler. Crédit photo : Barboza Jean Patrick / Bareco / Mistral

Une conception ingénieuse

L’éolienne Mistral a de ce fait été conçue pour fonctionner aussi bien dans une zone venteuse que dans un endroit qui ne bénéficie pas d’un tel avantage climatique. Elle propose une configuration à axe vertical, avec des pales pivotant sur elles-mêmes. Toujours selon Barboza, les pales sont inspirées des ailes d’oiseaux où la partie osseuse reste près du corps, le reste devant être léger afin d’absorber efficacement la force du vent.

Des cannelures ont été ajoutées sur la partie inférieure et sur le côté de chaque pale dans le but de permettre des mouvements plus fluides. Pour réduire au maximum le poids de l’ensemble, l’axe vertical a été raccourci. Cet équipement énergétique est en conséquence compact. Il peut être installé facilement sur une surface plane ou sur une structure permettant la superposition de plusieurs modules. Cela aide à économiser de l’espace.

« Et si au lieu d’avoir une seule éolienne sur un mât, on pouvait avoir plusieurs éoliennes sur une même structure ?Ainsi, il suffirait de construire quelques pylônes, sur lesquels on peut imaginer avoir de 5 à 10 éoliennes ».
« Et si au lieu d’avoir une seule éolienne sur un mât, on pouvait avoir plusieurs éoliennes sur une même structure ?
Ainsi, il suffirait de construire quelques pylônes, sur lesquels on peut imaginer avoir de 5 à 10 éoliennes ». Crédit photo : Barboza Jean Patrick / Bareco / Mistral

En attente d’un fonds de démarrage

Le fait que l’équipe soit parvenue au stade de prototypage constitue déjà une avancée majeure. Barboza et Müller envisagent actuellement la commercialisation de leur technologie. Ils sont ainsi à la recherche d’idées, d’investisseurs et de partenaires pour lancer la phase de production. À cet effet, ils ont inscrit leur projet sur la plateforme de financement Tipeee.com. Le duo est convaincu qu’avec assez de fonds, la production de leur éolienne pourra débuter dans les mois à venir… La Mistral, qui répond au problème d’émission de carbone, pourrait donc équiper les toits des bâtiments prochainement. Plus d’informations : barecofr

Source
rtl.lu

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

4 commentaires

  1. Génial…..
    Merci pour ces trouvailles et réalisations…
    Oui, je suis partant.
    Quelle estimation de prix pour un balcon avec support ? Je suis prét à faire une pré-commande.
    Au plaisir 🙂

  2. Encore un qui vient de de réinventer l’eau chaude ou le fil à couper le beurre. Ça fait des années que les éoliennes à rotation horizontale existes. Il faut arrêter de nous présenter des gens qui s’inventent inventeur…

  3. Bonjour. Si un jour votre éolienne est commercialisée et peu subvenir au besoin en électricité de ma maison, contactez moi avec plaisir. Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page