Nestore, l’invention d’une batterie thermique résidentielle pour stocker l’énergie des panneaux solaires

Basée aux Pays-Bas, l’entreprise Newton Energy Solutions a mis au point cette batterie thermique résidentielle haute efficacité et moins coûteuse. Polyvalente, cette technologie de stockage d’énergie peut être raccordée à des panneaux ou capteurs solaires, à une pompe à chaleur et à une chaudière à gaz.

Pour les bâtiments équipés d’une installation solaire, avoir des batteries performantes est essentiel pour conserver l’énergie produite en excédent à certaines périodes de la journée. Cela permet de réutiliser ultérieurement l’énergie stockée. Actuellement, les batteries électriques domestiques semblent être la solution de stockage d’énergie la plus pratique. Toutefois, leur coût élevé les rend souvent inaccessibles pour certains propriétaires qui ont un projet d’installation d’un système solaire sur leur bâtiment résidentiel ou commercial.

Si l’on veut démocratiser l’autoconsommation énergétique, il est primordial d’offrir des alternatives plus abordables aux utilisateurs, tout en maintenant une efficacité supérieure. Il existe notamment cette nouvelle batterie thermique de Newton Energy Solutions, qui serait en mesure de stocker une grande quantité d’énergie sous forme d’eau chaude à coût nettement plus réduit. Nous vous invitons à mieux connaître cette innovation à travers cet article.

La vue en coupe du système Nestore, sa couche de vide de 3 cm d’épaisseur, qui empêche presque toute fuite d’énergie.
La vue en coupe du système Nestore, sa couche de vide de 3 cm d’épaisseur, qui empêche presque toute fuite d’énergie. Crédit photo : Newton Energy Solutions (capture d’écran vidéo YouTube)

Une perte d’énergie très faible

Selon son fabricant, la solution de stockage d’énergie thermique Nestore intègre une technologie sous vide brevetée et testée combinant le meilleur des batteries existantes. D’une part, elle offre la densité énergétique des batteries thermiques traditionnelles qui fonctionnent grâce à des matériaux à changement de phase. D’autre part, elle présente une perte d’énergie faible comme les batteries électriques, ainsi qu’un coût moins élevé tel que celui d’un chauffe-eau électrique conventionnel. L’élément clé qui assure son efficacité serait donc sa couche de vide de 3 cm d’épaisseur, qui empêche presque toute fuite d’énergie. En effet, il a été démontré que les deux modèles (standard et large) affichent une perte d’énergie de 1,44 % (0,17 kWh/j) et de 1,35 % (0,24 kWh/j), respectivement.

Une grande flexibilité d’utilisation

Cette entreprise propose ce système de batterie thermique plug & play sous deux formats. Le modèle standard est équipé d’un réservoir d’eau de 214 litres et offre une capacité de stockage d’énergie de 20 kWh. L’autre modèle plus large peut accueillir 320 litres d’eau et stocker jusqu’à 29 kWh d’énergie. Les deux fonctionnent sur une tension de 230 V. Ils peuvent conserver des températures allant de 55 à 110 °C. Il est possible de les intégrer aux différents systèmes de production d’énergie existants d’un bâtiment. Leurs utilisateurs peuvent notamment les brancher à des capteurs thermiques solaires, à des panneaux photovoltaïques et à une pompe à chaleur. Ils peuvent aussi utiliser ces batteries innovantes pour compléter ou remplacer une chaudière à gaz. Il est à préciser que l’entretien de ces dispositifs serait facile, puisqu’ils se nettoient comme un simple lave-linge.

Le stockage Nestore peut être intégré à tout type de système de production d'énergie.
Le stockage Nestore peut être intégré à tout type de système de production d’énergie. Crédit photo : Newton Energy Solutions (capture d’écran vidéo YouTube)

De grands avantages écologiques et économiques

Ce fabricant néerlandais utilise des matériaux recyclables provenant de l’Union européenne pour fabriquer ses batteries thermiques de nouvelle génération. Ces dernières viennent compléter les technologies de production d’énergie propre, en vue de réduire les émissions de carbone liées à la production d’électricité et de soutenir la lutte contre le changement climatique. Outre cela, l’utilisation de l’eau chaude dans ce système de stockage d’énergie thermique permet d’éviter les risques d’incendie liés à l’usage des batteries électriques.

Sur le plan économique, Nestore permettrait de réaliser des gains d’argent non négligeables. Son prix s’élève entre 200 et 250 €/kWh, contre 750 à 1 000 €/kWh pour les batteries électriques domestiques. Ce coût d’acquisition se rapproche plus du prix du chauffe-eau électrique classique, situé à environ 140 €/kWh. Au cours de son exploitation, le modèle standard d’une capacité de 20 kWh permet de chauffer 600 litres d’eau à 40 °C, qui peuvent être suffisants pour approvisionner en eau chaude un foyer de quatre personnes pendant quatre jours. Ainsi, les utilisateurs pourraient faire des économies substantielles sur leur facture d’eau chaude et de gaz. Plus d’informations : Newtonenergy.nl. Que pensez-vous de cette innovation ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
newtonenergy.nl

Tsiory Laurence

Titulaire de licence en communication et en langue française, je travaille comme rédactrice web depuis déjà plus de dix ans. J'ai collaboré avec quelques agences de communication locales avant de rejoindre l'équipe de Neozone. Ce qui m'a permis de consolider mon expérience en matière de création de contenus web au fil du temps. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris. Mon objectif, c'est de vous fournir des informations, des solutions et éventuellement des conseils. Je peux traiter divers thèmes, mais mes sujets préférés sont l’innovation, la technologie, le voyage, l’immobilier et les actualités. J’espère que mes articles vous permettront de connaître des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficaces. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

15 commentaires

    1. Bizarre d’utiliser du solaire photovoltaïque pour produire de la chaleur alors que le solaire thermique a 3* plus de rendement, non ?

  1. “Son prix s’élève entre 200 et 250 €/kWh, contre 750 à 1 000 €/kWh pour les batteries électriques”

    Il faudrait revoir vos sources, aujourd’hui, en France, Pylontech propose à la vente ses batterie lithium (US5000, 4.8kWh) pour 1500€, soit 315€/kWh environ.

    1. pour utiliser de la meilleur façon une reserve d’eau chàude il ne faudrait pas lors du puisage injecter de l’eau froide
      t en hiver de 7 degré
      il faut pour cela un ballon de puisage indépendant ou l’on mitige l’eau a la sortie du ballon suivant l’usage
      ca nécessite 2 ballons

    2. Peux t’on utiliser l’énergie stoquer pour l’utiliser le soir vu que les panneaux solaires ne fonctionne pas et ne pas utiliser le réseau edf

    3. Ce n est autre qu un ballon d eau chaude qui utilise l énergie photovoltaïque pour chauffer l eau. Ça existe depuis des année en utilisant un délesteur de surplus solaire. Aucune innovation à première vue à part une meilleur isolation du ballon et le fait que ça soit all un one.

  2. Une innovation intéressante à tous les plans ! Enfin une solution alternative aux batteries traditionnelles pour certaines applications. Et la durée de vie de ce système est a mon avis supérieur. A quand la distribution ?

  3. Batterie thermique résidentielle Le titre est racoleur. Ballon tampon d eau chaude à forte efficacité serait plus adapté. La révolution, c est quand on réussira à retransformer cette eau chaude en électricité à moindre perte .

  4. Il suffit simplement d’ajouter un routeur solaire qui route tout le surplus photovoltaïque vers un chauffe eau standard. Ca coute moins de 200 euros…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page