Innovation

Tous les diabétiques ne sont plus logés à la même enseigne face à la Covid-19 !

Si vous êtes diabétique, que vous avez moins de 65 ans ET que vous n'êtes ni obèse, ni à risques cardio vasculaires, vous n'êtes plus considéré à risques face à la Covid-19 !

Vous êtes diabétique et vous pensiez donc être sur la liste des personnes à risques quant à la vulnérabilité face à la Covid-19 ? Vous pensiez donc légitimement, en tant que diabétique reconnu par l’Assurance Maladie, bénéficier des 10 masques par semaine sur ordonnance.

Mais également être prioritaires pour vous faire dépister en cas de suspicion ou de symptômes du coronavirus ! Un décret paru il y a peu indique pourtant que tous les diabétiques ne sont pas logés à la même enseigne ! Décidément c’est à y perdre son latin dans les méandres de décrets et d’amendement discrètement ordonnés !

À LIRE AUSSI :  Coronavirus, Formlabs va proposer des écouvillons imprimés en 3D pour aider au dépistage du COVID-19

Selon les recommandations du Haut Conseil de la santé publique, un certain nombre de diabétiques n’entrent plus dans la catégorie des personnes à risques ! Pourtant selon Christian Lehmann, médecin auteur des chroniques « Les diabétiques de Schrödinger », le diabète quel qu’il soit est bien un facteur à risque ! Il s’offusque contre ce décret qui ne permet plus à certains diabétiques de bénéficier des mesures mises en place !

Désormais seuls certains diabétiques bénéficient du protocole

Et cela touches des millions de personnes en France. Désormais, seuls les diabétiques âgés de plus de 65 ans et souffrant d’obésité ou de complications cardiovasculaire restent « à risques » !

Pourtant deux études parues dans la revue médicale The Lancet, affirment que les diabètes de Type 1 ou de Type 2 présentent bien un risque de comorbidité face à la covid-19. Pour Christian Lehmann, c’est du « foutage de gueule ». Et il appuie sa pensée en disant que : « l’avis final concerne les diabétiques de plus de 65 ans. À ce niveau-là, je n’ai pas la patience de distinguer l’onanisme intellectuel rétrospectif des coupables qui vont essayer de refiler la patate chaude. L’absence de prise en compte des insuffisants respiratoires suffit à condamner ce décret entièrement sans entrer dans les détails de qui a pensé quoi. »

Encore un décret passé presque inaperçu qui semble pourtant incompatible avec cette deuxième vague qui s’annonce partout en France !

Photo de couverture R Kristoffersen / Shutterstock

Via
futura-sciences.com
Source
liberation.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page