Quels sont les bienfaits du sirop de Yacon ?

Le sirop de yacon fait parler de lui dans les médias, mais quels sont réellement ses bienfaits et ses inconvénients ? Plongez dans l'univers de ce sucre naturel, issu de la poire de terre, et découvrez s'il peut devenir votre allié santé au quotidien !

Le sucre, nous en consommons chaque jour, et peut-être même un peu trop ! L’Anses recommande de ne pas consommer plus de 100 g de sucre par jour (hors lactose et galactose) et pas plus d’un verre de boisson sucrée, soit 36,5 kilos par an, au maximum. Pour diminuer l’absorption de sucre raffiné, il existe des alternatives comme le sirop de yacon, qui fait un carton depuis quelque temps. Les médias en parlent et les utilisateurs s’intéressent à ce sucre naturel, issu d’un fruit appelé poire de terre. Le fruit ressemble à une patate douce, de couleur jaune, et se consomme cru, cuit, en jus, ou en sirop. Le yacon fait le buzz sur Internet depuis quelques mois. Le passage de l’entreprise Yacon&Co, dans l’émission « Qui veut être mon associé ? » n’est peut-être pas étranger à ce succès. Mais, quels sont ses bienfaits sur la santé ? Et, quels sont ses inconvénients ? Je vais tout vous expliquer.

Quels sont les bienfaits du sirop de yacon ?

Pour écrire cet article, je me suis appuyée sur les connaissances de William Berrebi, gastro-entérologue et spécialiste du microbiote, interviewé par le journal Notre Temps. Le docteur, auteur du livre « Mission Ventre Plat » s’est intéressé au yacon en cherchant une alternative au sucre raffiné qui n’est pas réellement un « allié santé ». En découvrant une étude sur des femmes ménopausées étant parvenues à faire baisser leur Indice de Masse Corporel (IMC) grâce au yacon, qu’il s’y est intéressé. Son pouvoir, le yacon le cache dans sa composition naturelle. En effet, c’est le seul sucrant qui contient 54 % de fibres naturelles pour 25 % de fructose. Pour lui, si le yacon aide à la perte de poids, c’est grâce à ces fibres qui créent la satiété, et donc agissent comme « coupe-faim ».

Le sirop de yacon, une nouvelle alternative au sucre ?
Le sirop de yacon, une nouvelle alternative au sucre ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

De plus, « les fibres alimentent le microbiote et permettent aux bonnes bactéries de se multiplier », ajoute-t-il. Le goût sucré qu’il produit est deux fois mois calorique que le sucre et quatre fois moins sucré que le sucre raffiné. Pour les diabétiques, et contrairement à d’autres édulcorants, il ne fait pas augmenter le taux de glycémie dans le sang. À titre de comparaison, l’indice glycémique du yacon est de 1 à 10, mais de 15 pour l’agave, 55 pour le sirop d’érable et le miel, et 68 pour le sucre blanc.  Le docteur Berrebi l’affirme ! « C’est un allié évidemment pour les diabétiques, les patients en surpoids ou en obésité », mais il est également convaincu qu’il est bénéfique pour tout le monde.

Quelles sont les utilisations du sirop de yacon ?

La plupart du temps vendu en sirop, et donc en pot, le sirop de yacon remplace le sucre dans son ensemble. En revanche, contrairement au sucre classique, il doit être conservé au réfrigérateur. Dans la vie quotidienne, vous allez pouvoir l’utiliser pour sucrer votre café, votre thé, vos yaourts, etc. Il peut aussi remplacer le sucre dans les recettes de pâtisseries, ou sur les desserts de fruits frais.  Cependant, le docteur Berrebi met en garde sur le choix du sirop de yacon. Pour être bénéfique pour la santé, il doit être de préférence, bio, et contenir plus de 50 % de fibres.

Des poires de terre pour fabriquer du sirop de yacon.
Des poires de terre pour fabriquer du sirop de yacon. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Quels sont les inconvénients du sirop de yacon ?

Si vous consommez beaucoup de sucre, le sirop de yacon, peut vous revenir très cher, voire trop cher. Actuellement, il faut tabler sur un prix au litre de 50 € environ… Avec le kilo de sucre blanc à moins d’un euro ou le sirop d’agave vendu aux alentours de 5 € les 360 g, le sirop de yacon n’est pas à la portée de tous. Néanmoins, le succès du yacon pourrait encourager les supermarchés à proposer ce nouveau produit, et donc faire baisser les prix. L’autre inconvénient du yacon est environnemental ! En effet, le fruit qui produit le sirop, la poire de terre, pousse en Amérique latine.

Le sirop de yacon ressemble à du sirop d'arable ou du miel.
Le sirop de yacon ressemble à du sirop d’arable ou du miel. Crédit photo : Capture d’écran Amazon

Le fruit ou le sirop déjà transformé doit ainsi traverser la planète pour fournir l’Europe. Néanmoins, c’est aussi le cas pour le sirop d’agave, qui lui, nous vient du Mexique ! La poire de terre peut pousser en France, mais elle est encore peu connue. Au regard de l’engouement pour le sirop de yacon, il est probable que de nombreux producteurs français diversifient leurs activités et s’engouffrent dans la filière yacon ! Avez-vous déjà essayé le sirop de yacon ? Si, oui, qu’en pensez-vous ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Meilleure Vente n° 1
KoRo - Sirop de Yacon bio 500 ml
  • Sirop à base de racine de yacon

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page