Les Alchimistes recyclaient les couches des bébés parisiens… Aujourd’hui ils s’investissent dans le recyclage des déchets quotidiens auprès des habitants de la ville de Stains.

Faire revenir la Nature en ville ! C’est le pari que fait la société Les Alchimistes en transformant les déchets du quotidien en humus pour la végétation. Alors qu’à la campagne, il est facile d’avoir un composteur, en ville, les seules solutions sont les composteurs de cuisine mais ils ne conviennent pas à tout le monde.

Certains ensembles d’immeubles proposent également des composteurs partagés mais là encore ce n’est pas très fréquent. Les déchets de cuisine comme épluchures, coquilles d’œufs ou marc de café sont compostables, mais aujourd’hui, ils finissent incinérés et ne sont pas réinjectés dans le compost naturel. Cela pourrait bien changer !


A lire également : Le compost humain légalisé par l’Etat de Washington


Selon Alexandre Guilluy, cofondateur de la société Les Alchimistes, c’est une « aberration écologique » de voir ses déchets traités ainsi alors qu’ils pourraient être recyclés. En traitant ces déchets en circuit court, l’impact écologique est moindre et les déchets réutilisés.

Concrètement, les associés des Alchimistes, collectent chaque matin, aidés de leurs 15 salariés, les déchets alimentaires des supermarchés, restaurants, cantines scolaires et autres collectivités. Les déchets sont collectés en camion ou vélo électrique puis apportés sur leurs sites micro-industriels de compostage. Les déchets sont triés et oxygénés dans de grands tubes en Inox et associés avec du broyat de bois. Cette technique permet de réduire à cinq semaines, la fabrication d’engrais naturel, contre un an au minimum pour un traitement classique.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Cette famille a nettoyé les plages jonchées de détritus pendant son périple de 6 mois à travers la Méditerranée

Les Alchimistes sont déjà présents à Lille, Paris, Toulouse, Toulon, Lyon et ils devraient bientôt l’être à Marseille et à la Réunion. Ils ont gagné 300 000€ dans le cadre du concours de l’innovation nationale de l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, et une subvention de 700 000 € de l’agence métropolitaine des déchets ménagers (Syctom). Ces subventions et gains leur permettent de démarrer une collecte auprès des habitants de la ville de Stains (93). La collecte se fera à cheval.

Encore une belle initiative qui, on l’espère se généralisera dans de nombreuses villes françaises !

Photo de couverture de Victoria 1 et Madlen  / Shutterstock