Innovation

Un rayon laser capable de pulvériser les missiles et les drones en plein vol vient d’être testé avec succès par Israël

L’Israël frappe fort en annonçant avoir développé avec succès un nouveau système laser antimissile. Il s’agit effectivement d’une première mondiale.

Alors que la guerre en Ukraine continue de faire la une des médias, en Israël, on célèbre en grande pompe l’accomplissement d’un projet militaire qui devrait propulser le pays au sommet des armes antimissiles de haute précision. En effet, les dirigeants israéliens ont affirmé avoir l’intention de mettre en place un nouveau système de défense près de Gaza. Le système en question est suffisamment révolutionnaire pour dissuader les adversaires dans la mesure où il serait en mesure d’intercepter des projectiles dévastateurs. Concrètement, il s’agit d’une arme utilisant un puissant faisceau laser pour détruire une cible.

Capable de neutraliser diverses cibles

Selon les informations fournies par le gouvernement israélien, le dispositif militaire, baptisé « Iron Beam », peut neutraliser non seulement un missile, mais aussi un mortier, voire un drone. Il est évident qu’il pourra être utilisé pour mettre à néant d’autres types de menace dans les airs. « Cela peut ressembler à de la science-fiction, mais c’est réel », a déclaré le premier ministre israélien Naftali Bennett sur Twitter. Pour démontrer l’efficacité de l’arme, les autorités ont mis en ligne une vidéo dans laquelle on peut la voir intercepter des cibles volant à des kilomètres de distance.

laser israélien antimissile
photo credit: DEFENSE MINISTRY

Un coût opérationnel réduit

Toujours selon Bennett, l’une des particularités de l’Iron Beam est le fait que son coût opérationnel est relativement faible par rapport à celui d’autres systèmes de défense antimissile; celui-ci se situe en dessous des 4 dollars par tir. « Israël a testé avec succès le nouveau système d’interception laser ‘Iron Beam’. Il s’agit du premier système d’armes à base d’énergie au monde qui utilise un laser pour abattre des drones, roquettes et mortiers au coût de 3,50 dollars par tir », s’est-il réjoui sur le réseau social à l’oiseau bleu. En ce qui concerne ses premières utilisations, l’intercepteur devrait d’abord être positionné près de Gaza. Israël compte également l’installer dans d’autres zones de conflit.

À LIRE AUSSI :
Une société d'armement turque veut équiper les petits drones avec un système de roquettes miniatures

« Une technologie de premier ordre »

Il convient de noter que le système de défense anti laser a été développé conjointement par la Direction de la recherche et du développement de la défense du ministère israélien de la Défense, et l’entreprise privée d’armement RAFAEL. De son côté, le ministre israélien de la Défense n’a pas manqué de souligner le côté révolutionnaire du dispositif, sans pour autant oublier d’insister sur le fait qu’il s’agit de la première arme de ce type au monde. Benny Gantz l’a notamment qualifiée de « technologie révolutionnaire de premier ordre ». Bien entendu, l’Iron Beam viendra compléter les autres systèmes antimissiles du pays, l’Israël étant l’un des pays les mieux armés au monde.

Source
trtworld.com

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page