Innovation

Une entreprise des Yvelines lance le premier portique de désinfection anti-covid

Nous avions les masques, le gel hydroalcoolique avant d'entrer dans les magasins... Désormais, nous pourrions retrouver un tunnel de désinfection à chaque entrée de centres commerciaux... Toujours pour lutter contre l'épidémie actuelle !

En matière d’innovations, il semblerait que cette crise de la Covid 19 ait boosté les esprits créatifs… Nous connaissions les masques, le gel hydroalcooliques, les tunnels pour désinfecter les caddies… Mais aussi, des inventions un peu plus loufoques, comme le casque en forme de virus indien ou le masque Alien Facehugger

Il faudra peut-être compter désormais avec une invention française qui n’est pas un gadget mais une protection supplémentaire. L’entreprise First Distribution Soveclat (FDS) située à Sartrouville (78), spécialisée dans les produits d’hygiène ajoute une corde à son arc ! Depuis quelques semaines, elle propose le tunnel de désinfection par atomisation intelligente importé par Medica Guard. Présentation.

Comment ça marche ?

A l’image des détecteurs de métaux présents dans les aéroports, le tunnel de désinfection se présente comme un portique sous lequel les clients doivent passer. La hauteur maximale est de 2.40m et le tunnel peut également accueillir un caddie ou un fauteuil roulant. En cinq secondes, le client se retrouve aseptisé et peut vaquer à ses occupations dans le magasin.

Le tunnel de désinfection présente trois niveaux :

  • Les lumières ultraviolettes et les ultrasons qui fragilisent le virus ou du moins son enveloppe
  • L’acide hypochloreux qui s’attaque, lui au noyau du virus.
À LIRE AUSSI :  Attention, il est préférable de ne pas croiser les élastiques des masques derrière les oreilles !

Grâce à cette triple action, ce serait 99.9% des bactéries, virus et germes qui seraient exterminés.

Est-ce dangereux pour l’utilisateur ?

Evidemment non, ce n’est pas dangereux pour l’utilisateur, pas de douche de chlore en perspective ! L’atomisation fait poindre une brise de fraîcheur sur le visage, mais rien de plus. De plus, chacun des composants peut être activé indépendamment des autres. Pour un contenu de 25 litres, il faut compter 25 pastilles d’acide hypochloreux, ce qui permet le passage de 2000 personnes.

Et malgré le mot « chlore » contenu dans son appellation, l’acide hypochloreux n’est pas de l’eau de javel. C’est un antiseptique déjà utilisé sur les bactéries, les champignons et virus dans le secteur dentaire. Ce dispositif se destine aux supermarchés et lieux publics… La désinfection sera désormais la norme dans de nombreux endroits, alors autant s’y habituer tout de suite !

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page