Innovation

Une start-up dévoile un électrolyseur capable de produire de l’hydrogène à moindre coût

La société Hysata basée en Nouvelle-Galles-du-Sud a dévoilé un nouveau type d’électrolyseur qui va sans aucun doute révolutionner l’industrie de l’hydrogène dans les années à venir.

C’est dans les laboratoires de l’Université de Wollongong que l’innovation a vu le jour. Le nouvel électrolyseur d’Hysata serait en mesure de produire de l’hydrogène vert pour un coût de moins de 2 dollars/kg. Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs dirigés par le professeur Gerry Swiegers ont eu recours à la technologie de l’électrolyse capillaire. Les scientifiques affirment que cette méthode permet d’atteindre une efficacité énergétique cellulaire de 98 % lors du processus d’extraction de l’hydrogène vert à partir de l’eau. Comparé aux cellules d’électrolyse actuelles qui consomment environ 47,5 kWh/kg, le prototype d’Hysata utilise seulement 40,4 kWh d’énergie pour récupérer 1 kg d’hydrogène. En termes d’efficacité au niveau du système, cela représente un gain d’environ 20 %.

Une découverte qui va réduire les coûts

Avec cette amélioration du rendement, le système d’Hysata revendique un avantage considérable en matière de coûts. La start-up australienne annonce que ses électrolyseurs seront en mesure d’assurer une production d’hydrogène pour moins de 1,50 dollar/kg d’ici le milieu des années 2020. Une trentaine d’entreprises de marque auraient déjà entamé des pourparlers avec Hysata pour saisir cette opportunité.

Les scientifiques de l'University of Wollongong dirigés par le professeur Gerry Swiegers,
Les scientifiques de l’University of Wollongong dirigés par le professeur Gerry Swiegers, Crédit photo : Hysata

Les électrolyseurs Hysata seront disponibles d’ici 2025

La première ligne d’électrolyseurs d’Hysata est actuellement en phase de développement. La société abordera les tests dans les prochains mois afin de lancer une gamme pilote en 2023. S’ensuivront une production à plus grande échelle et la mise en route des machines sur le terrain d’ici 2025. Pour atteindre ses objectifs, Hysata entreprend de recruter de nouveaux experts afin d’épauler son équipe aujourd’hui constituée de 20 ingénieurs.

“Les électrolyseurs existent depuis 200 ans, mais les grandes quantités d’électricité renouvelable nécessaires pour produire de l’hydrogène vert et le coût global des électrolyseurs ont empêché l’adoption à grande échelle de l’hydrogène vert. (…) Notre technologie permettra de produire de l’hydrogène à un prix inférieur à 1,50 USD/kg par kilogramme (…) ce qui permettra d’atteindre les objectifs de coûts australiens et mondiaux bien plus tôt que prévu. (…) Le système d’électrolyseur global d’Hysata a été conçu pour faciliter la fabrication, la mise à l’échelle et l’installation. Il offre une efficacité globale de 95 %, soit 41,5 kWh/kg, contre 75 % ou moins pour les technologies d’électrolyseur existantes. Pour les producteurs d’hydrogène, cela permettra de réduire considérablement les coûts d’investissement et d’exploitation pour produire de l’hydrogène vert.” Paul Barrett, CEO d’Hysata

L’Australie, promoteur mondial de l’énergie renouvelable

Pour l’heure, Hysata n’envisage pas de délocaliser sa production; les responsables de l’entreprise ont déclaré que cette dernière sera maintenue en Australie, à Wollongong. La nouvelle usine viendra donc renforcer la capacité du pays à produire et à exporter des solutions énergétiques renouvelables. Cette vision coïncide avec les plans du ministère australien de l’Environnement et de l’énergie. En février dernier, les dirigeants du pays ont annoncé le déblocage d’un fonds de 250 millions de dollars pour soutenir les entités locales œuvrant dans le domaine des énergies renouvelables. L’Australie prévoit également de créer une structure industrielle chargée de booster la production d’énergie verte; le cout de mise en œuvre de celle-ci est estimé à environ 300 millions de dollars.

À LIRE AUSSI :
Chase Zero, le premier à bateau à foil et à hydrogène au monde

Hysata, jeune entreprise créée en juin 2021, est en phase de devenir l’un des piliers de l’industrie de l’hydrogène. Les scientifiques du monde entier la surveillent de près. De notre côté, nous avons hâte d’avoir de nouvelles informations à propos de ce projet passionnant et particulièrement prometteur. Plus d’infos : hysata.com

notre nouvel électrolyseur atteint une efficacité totale du système de 95%.
“notre nouvel électrolyseur atteint une efficacité totale du système de 95%.” Crédit photo : Hysata
Le système d'électrolyseur d'Hysata a été conçu pour faciliter la fabrication, la mise à l'échelle et l'installation, offrant une efficacité globale du système de 95 % par rapport à 75 % ou moins pour les technologies d'électrolyseurs existantes.
“Le système d’électrolyseur d’Hysata a été conçu pour faciliter la fabrication, la mise à l’échelle et l’installation, offrant une efficacité globale du système de 95 % par rapport à 75 % ou moins pour les technologies d’électrolyseurs existantes.” Crédit photo : Hysata

Source
pv-magazine-australia.com

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

3 commentaires

  1. Belle idée.
    Traiteur d’effluents complexes et réfractaires par électrochimie nous créons de l’hydrogène fatal que nous ne captons pas.
    Intéressé pour échanger avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page