Vecthor dévoile un panneau solaire vertical équipé d’un réflecteur réfléchissant 80 % de la lumière

FutureVoltaics a développé un système photovoltaïque qui capte le rayonnement solaire grâce à des réflecteurs et le renvoie vers des panneaux solaires disposés à la verticale. Baptisée Vecthor, cette invention a un rendement annuel plus élevé que les dispositifs classiques.

Dans l’optique de réduire sa dépendance au réseau public de distribution et réaliser des économies, un propriétaire peut opter pour des panneaux photovoltaïques. Si ces dispositifs se présentent comme les solutions les mieux adaptées pour alimenter une habitation en électricité verte, il faut savoir que la quantité d’énergie qu’ils peuvent produire dépend en grande partie de l’ensoleillement et des saisons. D’après des estimations publiées sur le site EDF ENR, ils produisent environ 70 % de l’énergie totale générée en une année, entre le mois d’avril à septembre, et seulement 3 % durant les mois de janvier et de février. Pour optimiser la production d’électricité des panneaux solaires, quelles que soient les conditions météorologiques et les saisons, FutureVoltaics, un spin-off du Conseil national espagnol de la recherche, a mis au point un système photovoltaïque baptisé Vecthor.

Des panneaux photovoltaïques équipés de réflecteurs

Vecthor est l’acronyme de Vertical CollecTor with HOrizontal Reflector. Comme son nom l’indique, ce système photovoltaïque est constitué de panneaux solaires bifaciaux, installés à la verticale, et de réflecteurs. Ces derniers ont une réflectivité de 80 % et sont conçus pour capter efficacement les rayons du soleil, pour ensuite les envoyer aux dispositifs photovoltaïques, dont le coefficient de bifacilalité est de 95 %. Ce qui augmente significativement la production d’électricité, quel que soit l’ensoleillement. D’après des tests réalisés par FutureVoltaics, les performances de ce système photovoltaïque seraient plus ou moins similaires à celles des trackers solaires à un seul axe. Toutefois, selon l’entreprise, il existe encore une marge d’amélioration importante, dans la mesure où la réflectivité des réflecteurs peut être augmentée jusqu’à 95 % et le coefficient de bifacialité des panneaux, à 100 %.

Les prototypes du Vecthor lors de tests en conditions réelles.
Les prototypes du Vecthor lors de tests en conditions réelles. Crédit photo : capture vidéo FutureVoltaics

Un rendement annuel plus élevé

La production d’électricité des dispositifs photovoltaïques classiques est généralement élevée à midi et faible en début et en fin de journée, mais également en hiver. Vecthor utilise des réflecteurs pour rediriger le rayonnement solaire vers ses panneaux solaires. Cela lui permet de produire une grande quantité d’énergie en début de matinée et en fin d’après-midi, même pendant les saisons hivernales ou sous un ciel nuageux. En maintenant une production relativement élevée, quelles que soient les conditions météorologiques et les moments de la journée, ce système photovoltaïque a un meilleur rendement annuel que les dispositifs classiques et son achat peut donc être rentabilisé plus rapidement. Par ailleurs, il permet de réduire les besoins en stockage, en fournissant une quantité d’énergie plus ou moins importante pendant les moments où les panneaux solaires traditionnels ne parviennent plus à produire suffisamment d’électricité.

Un dispositif nécessitant moins d’entretien que les trackers

Hormis son rendement annuel élevé, Vecthor est exempt de pièces mobiles et nécessite donc moins d’entretien que les trackers solaires, reproduisant le principe de l’héliotropisme grâce à un bras articulé. D’autre part, sa conception limite l’exposition de ses panneaux aux UV, augmentant ainsi la durée de vie des matériaux encapsulant, et il bénéficie d’un refroidissement radiatif et convectif amélioré. Pour information, cette invention de FutureVoltaics est en instance de brevet. L’entreprise a développé un produit minimum viable (MVP), en se basant sur des prototypes fonctionnels de son centre de recherche, et est prête pour une commercialisation à petite échelle de son système photovoltaïque. Plus d’informations : futurevoltaics.com. Seriez-vous prêts à installer ce type de système chez vous ? Je vous invite à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Via
edfenr.com
Source
futurevoltaics.com

Raharisoa Saholy Tiana

Je m’appelle Tiana et je suis journaliste professionnelle. J’ai une affinité particulière pour les sujets d’actualités et sur tout ce qui a trait à l’environnement, à l’innovation et au lifestyle. Depuis plusieurs années, j’ai couvert un large éventail de sujets liés entre autres aux questions environnementales et aux nouvelles technologies. Chez Neozone, j’interviens pour vous faire découvrir ces sujets fascinants, qui peuvent apporter de grands changements dans la société et qui méritent d’être mis en lumière. De nature curieuse et créative, j’ai toujours voulu devenir une journaliste web francophone. Après avoir obtenu mon diplôme de maîtrise en droit privé à l'université d’Antananarivo, j’ai décidé de me former aux métiers de la rédaction. J’ai commencé dans une agence web locale, avant de me lancer dans le « freelancing ». Cela fait plus de 10 ans que j’évolue dans ce secteur, en collaborant notamment avec de nombreuses agences et sites internationaux. Cette citation de Léon Trotsky m’inspire et me motive au quotidien : « La persévérance, c'est ce qui rend l'impossible possible, le possible probable et le probable réalisé. »

2 commentaires

  1. Bonjour, cette invention est très prometteuse. Je ne vois pas de comparaison en termes de dimensions ? J’ai l’impression que ça demande moins de surface donc en plus peut-être plus de rentabilité au M2 occupé ? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page