Innovation

Vizibar : il invente et partage les plans d’un dispositif innovant contre les dépassements dangereux à vélo

Faire respecter les distances latérales de sécurité aux automobilistes qui dépassent des cyclistes relève du défi permanent... Avec le Vizibar, vous pourriez peut-être enfin les faire respecter ?

Lorsque l’on est cycliste, que ce soit en ville ou sur les routes de campagne, on se fait parfois frôler les fesses plus que cela ne devrait. Rares sont les automobilistes à respecter les distances réglementaires lorsqu’ils dépassent un vélo, et cela peut évidemment provoquer des accidents dramatiques. On rappelle tout de même que les cyclistes, eux, sont sensés rouler en file indienne quand ils sont plus de deux… Pour que les automobilistes respectent les distances à tenir lors des dépassements de cyclistes, certains accrochent des « frites » de piscine sur le porte bagage ou sur le guidon. Pas très esthétique certes, mais la sécurité avant tout ! Simon Giron est originaire de Nantes et propriétaire d’un atelier de réparation et révision de vélos. Il a inventé le Vizibar, “un écarteur de distance” à faire soi-même, avec deux trois bricoles. Découverte !

C’est quoi le Vizibar ?

Dans un tweet, l’inventeur annonce la couleur : J’ai créé un produit que j’appelle le Vizibar. Pas breveté, pas vendable (responsabilité & normes…). Ça matérialise l’écartement. Mais l’inventeur, qui, par ce message prend soin de prévenir ceux qui passeront à l’acte, précise que le tuto arrivera bientôt. C’est désormais chose faite puisque le Vizibar est donc un système à fabriquer soi-même qui permettra de matérialiser la distance de sécurité minimale à laisser entre un vélo et une voiture lorsque celle-ci le dépasse. Un objet très utile si vous êtes un peu bricoleur.

Un dispositif pour matérialiser l’écartement
Un dispositif pour matérialiser l’écartement. Crédit photo : Simon Giron (Vizibar) / Capture d’écran Twitter

Mais alors, comment fabriquer un Vizibar ?

Le Vizibar se réalise avec quelques pièces, dont un morceau de tuyau d’arrosage qui sera l’écarteur de distance. Il faudra donc le couper de manière à ce qu’un mètre dépasse du vélo (en ville) ou un mètre cinquante (hors agglomération). La méthode est donnée pour un guidon plat de 22,2 mm (externe) et de 18 à 20mm (interne), avec un guidon courbé; il faudra réaliser plusieurs tests de souplesses des tuyaux. En plus du tuyau d’arrosage, il faudra un embout de guidon percé au diamètre du tuyau à l’aide d’un foret métallique, et une poignée avec support d’éclairage Viooclip qui devrait être recoupée pour s’adapter au bout du tuyau. Il faut ensuite 1 mètre (en ville) ou 1m50 (pour la route) de tuyau d’arrosage (diamètre 15 mm) qui ne doit pas être trop mou car il doit pouvoir rester à l’horizontal. Ajouter au bout du tuyau la poignée Viooclip en le chauffant avec un briquet. Ensuite, il faudra repercer une bague au diamètre du tuyau en affinant le caoutchouc de la poignée avec un cutter puis adapter le tout afin que le tuyau glisse légèrement dans la bague. Puis serrer le tout avec des clés Allen !

À LIRE AUSSI :  "Qu'attendons nous pour rendre les routes plus sûres ?" L'invention du marquage au sol photoluminescent

Quelques rappels des règles de sécurité…

Concernant les automobilistes, le code de la route prévoir une distance de sécurité latérale des deux roues non motorisées de 1 mètre au minimum en agglomération, et de 1 mètre 50 hors agglomération.  Sur les routes limitées à 50 km/h, les cyclistes ont désormais le droit de s’écarter des véhicules en stationnement, il faut donc anticiper un éventuel écart du cycliste lors d’un dépassement sur route à 50 km/h avec des véhicules en stationnement sur sa droite. Concernant les cyclistes, le code de la route interdit de porter à l’oreille tout dispositif émettant du son (écouteurs, kit main libre, casque audio). Et l’usage des téléphones est interdit aussi bien au volant qu’au guidon ! A vélo, on ne roule pas ivre non plus ! Si vous n’avez pas le permis, vous ne risquez pas votre capital point mais une amende de 135€ si vous dépassez les 0.25 mg/l d’air expiré. Enfin, même si le casque n’est obligatoire que pour les cyclistes (ou passagers) de moins de 12 ans, il est fortement recommandé d’en porter un quel que soit votre âge ! Plus d’informations sur le tutoriel : naobike.com

Source
Ouest-france.frNaobike.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

3 commentaires

  1. Le titre est erroné car il ne s’agit pas du dépassement à vélo mais de vélo par un véhicule.
    Ceci dit l’idée en apparence bonne s’avère vite absurde car se balader avec une extension de 1 ou 1.5 m me paraît dangereux pour la conduite .
    En fait je me demande si ce n’est pas simplement une fausse info dans laquelle je suis tombée ridiculement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page