Innovation

Wind Fisher, l’invention d’une éolienne volante qui produit de l’énergie (500 W à 1 kW)

Basée à Grenoble, cette start-up développe un système éolien aéroporté pouvant accéder à des vents d’altitude plus denses et plus réguliers.

L’exploitation de l’énergie éolienne à haute altitude s’avère une très ancienne idée, imaginée en 1833 par John Adolphus Etzler, un inventeur américain. Ces dernières années, quelques entreprises telles que Kitewinder en France et Kitekraft en Allemagne redécouvrent ce concept ingénieux pour créer des systèmes éoliens volants, performants et respectueux de l’environnement. En 2023, la start-up grenobloise Wind Fisher dévoile aussi son intérêt pour l’éolienne volante. Elle développe actuellement un modèle autoporté se distinguant par sa conception aérodynamique avec des ailes cylindriques semi-rigides. Baptisé Energy Balloon, ce système exploite l’effet Magnus afin de maximiser la capture de l’énergie des vents en pleine mer et à une hauteur comprise entre 50 et 500 m. À travers cette rubrique, vous pouvez en apprendre plus sur cette technologie.

Qu’est-ce qui différencie cette éolienne volante ?

Le dispositif Energy Balloon possède une architecture unique qui permet de capter efficacement l’énergie éolienne, selon ses concepteurs. Grâce à ses larges ailes cylindriques et à son mode de vol à travers le vent, la surface balayée est plus importante que celle d’une éolienne fixe. Ce système aéroporté de type cerf-volant serait en mesure d’accéder à des vents d’altitude plus puissants et plus rapides. Il repose sur l’effet Magnus, générant de la force de portance sur ses ailes et limitant la force de traînée. Selon l’entreprise sur son site web, ce ballon est gonflé à l’hélium, assurant sa flottabilité et sa légèreté dans l’air. Il affiche une meilleure résistance aux charges aérodynamiques élevées au cours du vol. Comparé à une turbine conventionnelle, ce modèle sans mât nécessite moins de matériaux, faisant grandement baisser ses coûts de production.

Captage et stockage de l'énergie éolienne en haute mer
Captage et stockage de l’énergie éolienne en haute mer. Crédit photo : Wind Fisher (capture d’écran Vimeo

Comment fonctionne-t-elle ?

Les ailes cylindriques de ce système révolutionnaire remplacent les pales des turbines d’éoliennes traditionnelles. Elles capturent l’énergie éolienne, qui est transmise, via des câbles, à un tambour de treuil installé dans une station située au sol ou en mer. Ce tambour de treuil tourne et produit de l’énergie mécanique, qui est transformée en électricité grâce à des générateurs électriques. Le ballon réalise des va-et-vient depuis les côtes. Lors de ce cycle de production d’énergie verte, le plan de vol de l’appareil peut d’ailleurs être optimisé selon les conditions de vent réelles et la charge électrique. Pour cela, un système de pilotage automatique est mis en place.

Quels sont ses avantages majeurs ?

L’entreprise française Wind Fisher est fondée par Garrett Smith, ingénieur en aérospatiale, et Armand Tardella, chercheur spécialisé en Sciences Physiques. Ces deux cofondateurs partagent la même passion pour le développement des solutions de production d’énergie renouvelable et propre. Leur nouvelle éolienne de type cerf-volant serait capable de voler jusqu’à 500 m au-dessus de la mer. Il est à noter qu’à partir de 400 m d’altitude, la vitesse de vents est plus constante. En plus de son efficacité plus élevée, l’Energy Balloon serait facile à fabriquer et à déployer sur les sites.

Jusque-là, la start-up est parvenue à mettre au point un démonstrateur de 2 m d’envergure et d’une capacité allant de 500 W à 1 kW. Son prochain objectif est de développer d’ici 2024 un prototype à l’échelle plus grande susceptible d’afficher une puissance nominale de 5 kW. Elle vise à alimenter en électricité divers secteurs comme l’exploitation minière, l’agriculture, l’hôtellerie, l’industrie, etc. Dans 15 à 20 ans, Smith et Tardella prévoient de combiner leurs éoliennes volantes à des technologies de production de carburant vert à base d’ammoniac. Plus d’informations : Windfisher.com


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
wind-fisher.comregion-aura.latribune.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page