Insolite

Baccalauréat : Les gendarmes, la SNCF et un taxi se mobilisent pour qu’il arrive à l’heure à son examen !

Un jeune candidat au baccalauréat oublie de descendre à Reims et se retrouve à Nancy. Mais grâce à une surprenante mobilisation, il arrive à temps a son examen !

Nous nous souvenons tous du jour où nous avons passé notre baccalauréat n’est-ce pas ? Et bien ce lycéen aura une bonne raison de s’en souvenir ! En effet, un jeune parisien se trompe d’arrêt de train et se retrouve à Nancy au lieu de Reims… Panique total ! Allait-il arriver à temps pour son épreuve de baccalauréat ? L’inattention de ce jeune lycéen s’est suivi d’une mobilisation plus qu’étonnante !

L’inattention du jeune parisien

Ce mercredi 29 juin, un jeune parisien se rend en train a Reims afin de participer a une des épreuves de son baccalauréat. Pour mettre toutes les chances de son côté, ce lycéen décide d’optimiser le temps de trajet qu’il possède. Il se met donc a relire ses fiches de révisions sans perdre une seule seconde.

Mais avec une telle concentration, le lycéen rate son arrêt de train et descend alors à Nancy au lieu de Reims. Arrivé en gare, le jeune parisien alerte immédiatement un agent SNCF de sa situation plutôt préoccupante. La SNCF lui offre alors un bon de taxi pour qu’il se rende à destination. La valeur de la course : 450€.

Une association fabrique des tiny-houses sociales avec des "matériaux de déconstruction"

Le début d’une mobilisation surprenante

Préoccupé par la situation de ce jeune homme, la SNCF, n’étant pas en cause, décide tout de même de prendre en charge le bon de taxi. « Je voyais ce gamin, comme mon fils » confie Boudriss Ben Abba, le chauffeur de taxi nancéien. Dès son arrivée dans le taxi, le chauffeur comprend que le jeune candidat est pressé et totalement paniqué. Boudriss Ben Abba raconte « j’ai pris la décision de passer par Bar-le-Duc, il y a une grande ligne droite à un moment, je savais que je courais un risque énorme sur cette route limitée à 80km/h. » En effet, afin de se rendre au plus vite à destination, le conducteur reconnaît avoir commis un excès de vitesse. « J’ai complètement oublié le code de la route, le danger que je courais pour moi et pour les autres. Je voyais le gamin comme mon fils, c’est un sentiment familial qui primait. » raconte le chauffeur de taxi au journal francebleu.

Une escorte policière pour arriver à temps a son épreuve

En effet, les gendarmes de la Marne ont vite remarqué le taxi qui roulait en excès de vitesse. Ils décidèrent d’immobiliser le véhicule sur le champ. Mais le temps était compté pour le jeune parisien ! C’est alors que la mobilisation continua. Après avoir écouté l’histoire du jeune lycéen, les gendarmes décidèrent de le prendre eux-mêmes en charge. Ce jeune garçon eu la chance de se faire escorter par la gendarmerie de la Marne afin de se rendre à temps sur son lieu d’examen !

En Loire-Atlantique, les chefs d'entreprises offrent un toit aux SDF en leur laissant les clés du bureau !

Quelques temps plus tard, Boudriss Ben Abba, le chauffeur de taxi, reçoit un appel téléphonique. Le jeune lycéen est arrivé à temps sur son lieu d’examen grâce à ce magnifique élan de solidarité ! Mais la question qu’il se pose encore aujourd’hui : a-t-il réussi son examen ? Avec une telle mobilisation nous osons espérer qu’il s’en soit bien sorti ! Dans son malheur, ce jeune candidat au baccalauréat a tout de même eu beaucoup de chance ! Une chose est sûre, cette histoire sera une belle anecdote à raconter autour de lui !

Source
francebleu.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page