Insolite

Des textes chrétiens récemment traduits relatent une terrible bataille entre l’évêque Basile et des sorciers

Les textes apocryphes sont des écrits qui n’ont pas reçu l’aval des autorités religieuses pour une publication dans la Bible. On estime qu’il en existe plus de 300. Une partie de ces textes a récemment fait l’objet d’une traduction et révèle l’existence d’une bataille qui a opposé l’évêque Basile à des sorciers.

Les textes apocryphes ont longtemps divisé la communauté religieuse. Même s’ils n’ont pas été inclus dans la Bible, certains d’entre eux sont encore disponibles. Une partie de ces textes est tombée entre les mains du traducteur Paul Dilley, professeur d’études religieuses à l’université de l’Iowa (États-Unis).

Ce dernier a réussi à traduire ses textes écrits dans une langue égyptienne baptisée copte. On apprend notamment que l’évêque Basile (329-379), considéré comme l’un des Pères de l’Eglise a dû affronter des sorciers lors de la construction d’une église.

À LIRE AUSSI :  Si on jouait à Similo Mythes par Gigamic ?

Des sorciers qui se sont opposés à la construction d’une église en hommage à Marie

Paul Dilley a traduit un texte remontant à 1500 ans. Celui-ci relate la bataille menée par l’évêque Basile lors de la construction d’une église en hommage à la Vierge Marie à Philippes, en Grèce. La traduction de ce texte révèle qu’une partie des habitants de cette ville antique s’opposait à la création de cette église. Ces derniers étaient considérés comme des sorciers, car ils étaient polythéistes.

Des colonnes représentant des images démoniaques étaient à l’origine de cette discorde. L’évêque Basile aurait reçu des instructions dans un rêve qui lui demandaient de déplacer ces colonnes au sein de la future église. Les sorciers ont alors eu recours à la magie pour l’empêcher de mener à bien son projet. Cette bataille s’est soldée par la défaite de ces mages qui ont été « avalés par la Terre. »

Dimas, l’homme qui a sauvé Jésus des griffes d’Hérode

L’un des textes traduits par Paul Dilley raconte l’histoire d’un homme du nom de Dimas. Ce dernier aurait sauvé Jésus des griffes d’Hérode quand il était encore bébé en le laissant s’enfuir en Egypte avec sa famille. Considéré comme un traître, Dimas a été rejeté par son père. En grandissant, il est devenu un bandit.

Photo d’illustration stoyanh / Shutterstock
Des textes chrétiens récemment traduits relatent une terrible bataille entre l’évêque Basile et des sorciers
Ashdod – ville d’Israël – les ruines de l’ancienne forteresse

Cet extrait de texte révèle qu’une trentaine d’années après avoir sauvé la vie de Jésus, Dimas a été crucifié à ses côtés. Ce texte a, quant à lui, été traduit du latin et date du 12ème ou 13ème siècle. Dans un autre document, on découvre comment l’apôtre Pierre est venu à bout de sept démons dans la ville d’Azotus.

Ces textes apocryphes ont été envoyés à la Bibliothèque apostolique du Vatican et à la Bibliothèque de l’université de Leipzig. Tony Burke, professeur de christianisme à l’université York de Toronto, a souligné l’importance de ces textes « qui font partie intégrante de la vie spirituelle des chrétiens. »

Photo d’illustration Michael Stein 121272 / Shutterstock

Via
livescience.com

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page