Insolite

Jack, le héros du Titanic ne pouvait pas survivre en montant sur la planche, c’est prouvé scientifiquement !

James Cameron n'en pouvait plus d'entendre dire que Jack aurait pu survivre au naufrage. Il a donc fait réaliser une étude très scientifique pour prouver qu'aucune autre fin n'était possible pour le malheureux !

Il existe parfois des études scientifiques qui posent question. Le réalisateur américain James Cameron, dont le film Titanic n’est plus à présenter, a fait réaliser une étude scientifique. Cette dernière tend à prouver que le beau Jack, joué par le superbe Leonardo DiCaprio, devait connaître la fin tragique qui lui est réservée. Eh oui, à la fin, Jack meurt, ne pouvant pas se hisser sur le radeau sur lequel se trouve Rose (Kate Winslet). De nombreux cinéphiles ont protesté contre cette fin, arguant qu’il y avait de place sur le radeau si Rose avait voulu se pousser un peu, et alors sauver la vie de Jack. Las des plaintes reçues concernant le sort de Jack, le réalisateur a décidé de nous prouver le contraire grâce à une étude scientifique. Selon lui, Jack ne pouvait pas survivre et l’on vous explique pourquoi.

Les hypothèses des cinéphiles

Onze fois oscarisé, Titanic égale ainsi le record historique de Ben-Hur en 1960. Le film étant sorti en 1997, la fin tragique de Jack fait donc débat depuis 25 ans. Certains avancent le fait qu’il y avait encore de la place sur le radeau et d’autres estiment que Kate aurait pu faire de la place à son chéri ! Depuis 25 ans, Cameron se contentait de répondre à ces critiques par le fait que Jack mourait pour des raisons artistiques. Rappelons que le film relate l’histoire du vrai paquebot qui a coulé lors de son premier voyage en 1912, en moins de 3 h avec plus de 1500 personnes à bord ! Lors d’une interview, le réalisateur en promotion pour son dernier opus d’Avatar : la voie de l’eau, dont le premier volet est le premier film au box-office mondial, expliquait : « Nous avons réalisé une étude scientifique pour mettre un terme à cette affaire et lui planter un pieu dans le cœur une fois pour toutes ».

Le cœur d'une femme est un océan de secrets.
Le cœur d’une femme est un océan de secrets. Crédit photo : Titanic (le film)

L’étude en question

Selon James Cameron, l’étude très solennelle a été réalisée avec analyse médico-légale approfondie avec un expert en hypothermie qui a reproduit le radeau du film. Deux cascadeurs, de masses corporelles semblables à celles de Jack et de Rose, ont été équipés de capteurs, puis placés dans l’eau glacée. Divers tests ont ensuite été réalisés pour savoir si les deux auraient pu survivre à ces températures et la réponse est claire : un seul pouvait survivre et ce n’était pas Jack puisqu’il était immergé dans l’eau glaciale, à la différence de Rose, assise sur son radeau ! Envie d’en savoir plus ? Ne vous inquiétez pas, cette étude scientifique qui pose une question capitale fera l’objet d’un documentaire, dont la sortie est prévue au printemps 2023.

À LIRE AUSSI :  James Cameron dévoile les premières images d'Avatar 2 et ça promet du lourd, du très lourd !

Une nouvelle sortie de Titanic en prévision

Cameron redéclarait au sujet de son héros malheureux : « Non, il fallait qu’il meure. C’est comme Roméo et Juliette. C’est un film sur l’amour, le sacrifice et la mortalité. L’amour est mesuré par le sacrifice » Le 14 février 2023, jour de la Saint-Valentin et des amoureux, le film Titanic reviendra dans les salles, tandis que l’étude scientifique, elle, sera diffusée sur National Geographic. Cameron espère ainsi faire taire les rumeurs d’une mauvaise fin choisie sur son film culte. On se dit quand même que certains ont du temps… ou de l’argent à perdre, non ?

Source
Torontosun.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page