Lifestyle

Après 20 ans dans l’immobilier, elle se construit seule une magnifique Tiny House en forme de roulotte

Lasse d'une vie passée dans la ville bétonnée, Fisher construit sa petite roulotte de 9 m² pour 15 000 dollars et vit la vie qu'elle s'est choisie !

Avec la crise sanitaire internationale que nous avons connue en 2020, de nombreuses personnes ont décidé de changer de vie. C’est le cas de Fisher, une Allemande installée à Vancouver (Washington), qui a été agent immobilier pendant 20 ans. Après la pandémie, elle a décidé de lancer un nouveau projet à cause du fort ralentissement de son activité pendant la crise. Les maisons classiques ne se vendaient plus et surtout, il n’y avait plus possibilité de réaliser les visites pour les éventuels acquéreurs. Fisher a décidé de tout plaquer, d’acheter une petite maison mobile de 84 pieds carré (8 m² seulement) pour 15 000 dollars (environ 15000€) et de partir sur les routes avec l’espoir de récréer le lien social qu’elle avait perdu, pour cause d’isolement obligatoire. Découverte de sa petite roulotte absolument charmante !

L’histoire de la construction

Lorsque Fisher pense à changer de vie, elle envisage d’abord une roulotte de 200 pieds carrés (environ 20 m²) mais les dimensions de cette tiny house ne lui permettaient pas de la remorquer, et de réaliser ses rêves de voyage. Elle a donc décidé de réduire sa surface en une maison caravane ou roulotte de roms, traditionnellement tirée par des chevaux. L’idée n’était pas de convertir un bus ou un vieux camion, mais de créer une maison en bois dans laquelle elle se sente bien. Fisher souhaitait également un habitat léger qu’elle pourrait remorquer derrière son pick-up et qui lui permettrait de vivre dans un espace réduit mais en toute liberté. Elle savait seulement qu’elle souhaitait que sa future maison soit plus large en haut qu’en bas, qu’elle possède un grenier pour y dormir et un toit arrondi !

L'extérieur de la Tiny House de Stéphanie Fisher
L’extérieur de la Tiny House de Stéphanie Fisher. Crédit photo : Stefanie Fisher / My Tiny Wagon

La construction de la roulotte !

Fisher explique qu’elle a pu obtenir du bois avant la crise sanitaire, et donc avant qu’il ne devienne trop cher. Elle dit avoir utilisé également du contreplaqué de cèdre et de bouleau afin que sa roulotte reste la plus légère possible. Elle a également choisi des matériaux respectueux de l’environnement, une cause indispensable pour elle. Chaque pièce de bois utilisée a été méticuleusement sciée, poncée et assemblée à la main à l’aide de colle ou de vis. Elle a ensuite créé quatre petites fenêtres réparties de chaque côté de la roulotte, puis l’a équipée d’un panneau solaire portable pour la rendre autonome et d’ampoules LED rechargeables. Elle a ensuite aménagé l’intérieur avec des petits meubles construits sur mesure également, ainsi que des éléments de cuisine. Fisher a choisi de ne pas installer de salle de bains dans la roulotte, et ne possède que des toilettes de camping à chasse d’eau. Pour la toilette, elle utilise donc une douche extérieure alimentée par un chauffe-eau portable qui se branche sous le pommeau. “Je suis une personne sociable. J’ai besoin d’interagir avec les gens, mais avec la distanciation sociale, je ne pouvais pas faire ça. C’est pourquoi j’ai pensé à construire la maison de mes rêves”, raconte Stéphanie Fisher au site Insider.

À LIRE AUSSI :  Une incroyable maison container de 120m² (avec terrasse) composée de trois modules de marchandises

Visite guidée

A l’intérieur, l’espace est petit et le rez-de-chaussée comprend dans la même pièce l’espace de vie, la cuisine et des rangements. Elle a ajouté un comptoir coulissant qui lui sert de table pour les repas et les banquettes coffres sont également des espaces de rangement pour ses vêtements. Pour l’eau, puisqu’elle est autonome, elle a installé des récipients sous l’évier qui lui permettent de subvenir à ses besoins; l’un sert pour l’eau douce, l’autre pour récupérer les eaux grises. Mais elle a réussi à fabriquer ce qu’elle appelle son grenier, un espace dans lequel elle a installé sa chambre à coucher. L’étage lui sert également de rangement. Pour une petite roulotte auto-construite, c’est vraiment réussi non ?

L'intérieur de la petite roulotte.
L’intérieur de la petite roulotte. Crédit photo : Stefanie Fisher / My Tiny Wagon

Source
insider.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page