Lifestyle

Belgique : une première Tiny House accueille un jeune en situation précaire !

La Belgique, comme la France, est confrontée au manque de logements et aux loyers trop élevés pour des jeunes... Alors ils installent une jolie tiny-house pour pallier ce manque !

Les tiny-houses deviendront-elles une alternative aux hébergements d’urgence en foyer ? Remplaceront-elles les tentes montées à la va-vite par les sans-abris ? Toujours est-il que les municipalités sont de plus en plus nombreuses, en partenariat avec des associations, à investir dans la construction de villages de tiny-houses qu’elles réservent aux sans-abris… A Gand, en Belgique, l’association Vzw aPart a pu organiser l’emménagement du premier locataire dans le quartier de Brugse Poort. Ce jeune sans-abri est le premier à bénéficier d’un logement durable de ce type dans la région… L’association explique que c’est peut-être désormais la seule solution possible pour que ces personnes puissent être logées décemment malgré des revenus très faibles.

Les tiny-houses de Gand

Ce projet de logements pour les personnes en situation précaire est à l’initiative de l’association Vzw aPart. Laura, l’une des responsables de l’association, explique pourquoi ces petites maisons pourraient être une vraie alternative au mal-logement ! « Trouver un hébergement d’urgence de ce type sur le marché privé à Gand devient de plus en plus difficile, surtout pour des sans-abris dont le revenu est très faible » Ces petites maisons en bois sont en fait la dernière mesure qui est prise pour éviter la rue…

Une Tiny house de l'association vzw aPart
Crédit photo : @brug9vzwapart

Un programme encadré

L’association Vzw aPart ne propose pas que des logements à ces jeunes de 17 ans et plus qui, par choix ou accident de la vie, doivent s’assumer seuls… Des activités sont aussi proposées, avec pour objectif d’éviter la marginalisation… En Belgique, comme dans de nombreux pays, loger des personnes en difficultés dans le privé ou même chez des bailleurs sociaux est devenu quasiment mission impossible. Et parfois, c’est le manque de logements vacants qui poussent ces jeunes à la rue. A Gand, c’est la première fois que ce type d’hébergement d’urgence est proposé et le nouveau locataire semble particulièrement heureux d’étrenner le dispositif.

À LIRE AUSSI :  Cette entreprise fabriques des petites maisons en A à partir de containers d'expédition

La tiny-house en détail

Comme la plupart des tiny-houses, celle du jeune homme est écologique, elle a été construite par des apprentis, élèves ou associations. Les élèves de l’école Steiner Scrap vzw de Gand ont récupéré de nombreux matériaux pour réaliser cette tiny-house. Ils ont construit la structure en bois, puis l’aménagement a été réalisé à partir de matériaux récupérés pour la plupart. C’est ainsi que le carrelage provient d’un garage abandonné… En revanche, l’association a préféré acquérir des produits neufs concernant les appareils électroménagers, une question de sécurité ! Le jeune homme paie donc 150€ par mois, qui sont placés par l’association sur un compte épargne… Le logement étant temporaire, cela lui permettra d’avoir un petit pécule lorsqu’il partira de cette tiny-house et devra payer une caution pour un appartement. La tiny-house ne se destine pas à un logement durable, mais plutôt à un tremplin pour la suite ! Dans sa petite maison peinte en orange, il a de quoi manger, dormir, se laver… Bref il explique lui-même : Je me sens très bien de pouvoir vivre ici maintenant. Il explique aussi qu’avec son faible salaire, il ne pouvait pas se loger autrement ! L’association espère désormais obtenir le soutien de la ville pour pouvoir construire d’autres tiny-houses destinées aux jeunes en situation précaire. Plus d’infos : vzwapart.be

Source
Vrt.be

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page