Mobilité / Santé

Dépistage : les laboratoires ROCHE annoncent un test PCR avec un résultat en 15 minutes !

40 millions de tests PCR disponibles dès la fin du mois en Europe. C'est ce qu'annonce le laboratoire ROCHE pour tenter d'endiguer cette fameuse deuxième vague tant redoutée.

Si l’on en croit les nouvelles données de l’épidémie en France, les deux clés pour en limiter la propagation sont le port du masque et le dépistage « intensif » ! Les initiatives de dépistage se multiplient en France avec les tests en série dans les villes ou villages.

Les laboratoires commencent à saturer dans certaines régions et en région parisienne, on peut compter 4 à 5 heures d’attente pour être dépisté. Quant aux délais d’attente des résultats, ils s’allongent aussi et pourraient donc se révéler inefficaces puisque trop tardifs. Le laboratoire suisse ROCHE, annonce pour fin septembre des tests PCR (prélèvement nasal) avec un résultat en moins de 15 minutes !

À LIRE AUSSI :
Les vétérinaires s'alarment ! Ne lavez pas vos animaux avec de l'eau de Javel ou du gel hydroalcoolique !

Lors du lancement du test PCR Roche, ce sont 40 millions de tests qui seront disponibles chaque mois. Le laboratoire suisse entend privilégier l’Union Européenne quant à la diffusion de ses tests. Une demande d’autorisation d’urgence sera cependant déposée auprès de l’Agence américaine des médicaments. Ainsi, il pourra aussi être proposé sur le continent américain, qui rappelons-le, est actuellement le plus touché dans le monde.

Le test PCR est un test classique d’antigènes SARS-CoV-2, le virus qui est à l’origine de cette pandémie meurtrière. Le lancement prévu fin septembre se fera avec la collaboration des sud-coréens SD Biosensor Inc. Ce laboratoire asiatique dispose déjà de nombreux tests, l’accord avec Roche permettra une distribution mondiale.

Devant la recrudescence de l’épidémie et même si les autorités réfutent encore le terme de « deuxième vague », il faudrait être idiot ou très naïf pour ne pas voir que l’épidémie revient en force. Dépister ne soigne pas mais permet d’isoler les personnes testées positives et de freiner les contaminations. Mais, visiblement, tous les citoyens ne semblent pas le comprendre !

Photo de couverture De zstock / Shutterstock

Remarque : nous pouvons percevoir une commission lorsque vous achetez par le biais de liens sur notre site, sans frais supplémentaires pour vous. Cela n'affecte pas notre indépendance éditoriale. Pour en savoir plus, cliquez ici.
 

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page