Mobilité / Santé

Une start-up camerounaise veut créer une application « d’autodiagnostic » au Covid-19

L'application est d'ores et déjà disponible en version test. En revanche, il faudra attendre le feu vert du gouvernement pour que son utilisation soit généralisée.

Le monde entier fait actuellement face à une crise sanitaire de grande envergure. Depuis plusieurs semaines, le Covid-19 s’est effectivement propagé dans de nombreux pays à travers le monde. Malheureusement, la maladie reste sans médicament, tout du moins officiellement, pour l’instant. Ainsi, seuls le confinement et les mesures de distanciation sociale sont efficaces pour endiguer la pandémie.

Mais avant cela, il est important de repérer les porteurs du virus. Malheureusement, les tests de dépistage ne sont pas suffisants. Au Cameroun, la start-up House Innovation a créé une application intitulée « SOS-Covid » permettant à la population de faire un « autodiagnostic ». Une application du même genre baptisée « Epidemic Protect » est actuellement développée bénévolement à Marseille par un groupement d’entrepreneurs.

Une application d’autodiagnostic du coronavirus

La start-up camerounaise explique que SOS-Covid est « une application qui vient résoudre non seulement le problème de non-information de la population et d’autodiagnostic des personnes, mais aussi la détection rapide et efficace de l’apparition de nouveaux cas pouvant ainsi être pris en charge le plus rapidement possible grâce au système de géolocalisation intégré dans l’application ».

Comment ça marche ? L’application dispose d’une série de questions concernant les symptômes ressentis par l’utilisateur. Le statut de ce dernier est ensuite évalué selon ses réponses avant qu’un résultat de probabilité d’avoir le coronavirus ne soit fourni. Des recommandations sont ensuite affichées selon le résultat affiché. Et enfin, la possibilité d’appeler les urgences sanitaires chargés de la gestion de la crise épidémiologique en un seul clic est mise à la disposition du patient.

À LIRE AUSSI :
Precimask : un masque transparent anti-buée, nettoyable, sans consommable... et doté d'une visière amovible !

Voici quelques exemples de questions posées par SOS-Covid :

  • Pensez-vous avoir ou avoir eu de la fièvre ces derniers jours (frissons, sueurs) ?
  • Ces derniers jours, avez-vous une toux ou une augmentation de votre toux habituelle ?
  • Ces derniers jours, avez-vous noté une forte diminution ou perte de votre goût ou de votre odorat ?

L’application comporte d’autres fonctionnalités

En dehors du diagnostic de l’utilisateur, SOS-Covid comporte également d’autres fonctionnalités dont les statistiques et les sensibilisations sur la pandémie. Concernant les statistiques, l’application permet effectivement de s’informer sur les cas de Covid-19 recensés, le nombre de victimes ainsi que le nombre de personnes guéries à travers le monde. Et du côté de la sensibilisation, elle permet de se renseigner sur les mesures pour lutter contre la propagation du virus.

La start-up attend le feu vert du gouvernement pour une utilisation généralisée

House Innovation a lancé SOS-Covid le 7 avril dernier sur la page officielle de l’entreprise. L’application est d’ores et déjà disponible en version test sur Google Drive. À l’heure actuelle, les développeurs continuent de l’améliorer selon les retours des utilisateurs. En revanche, son utilisation n’est pas encore généralisée, étant donné qu’il faudra attendre le feu vert du gouvernement pour cela.

Photo d’illustration De asiandelight / Shutterstock

 

Source
Agenceecofin
Tags

Kanto ANDRIAMANJATOSON

Passionnée par tout ce qui tourne autour de l’actualité et l'innovation, j’aime partager mes découvertes à travers mes écrits.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer