Santé

Cerveau : comment entretenir sa mémoire tout au long de sa vie ?

Le cerveau est une machine fascinante qui possède cinq mémoires différentes, mais comment faire pour en prendre soin lorsque l'âge avance ?

Notre cerveau est une machine fascinante que les scientifiques ont encore du mal à cerner. Le cerveau commande les organes, mais il nous permet aussi de tout mémoriser : nos souvenirs, nos codes de carte bancaire, des visages… A chaque instant, notre mémoire est sollicitée, ne serait-ce que pour réfléchir ou s’exprimer. Pour certains, la mémoire peut défaillir, comme dans le cas de la maladie d’Alzheimer par exemple. Pourtant, faire travailler son cerveau avec des gestes simples permet d’améliorer ses capacités de mémorisation, et peut, en vieillissant, retarder l’apparition de certains troubles cognitifs. Mais alors comment garder une excellente mémoire ?

Notre cerveau possède cinq mémoires distinctes

Nous devrions donc parler de la mémoire au pluriel ! Le cerveau possède effectivement cinq types de mémoire différents. Elles remplissent chacune des fonctions différentes, comme enregistrer de nouvelles informations (encodage), conserver des informations (stockage) ou récupérer ces informations (récupération). Le cerveau est un genre de disque dur informatique et il est fascinant !

  • La mémoire procédurale permet l’apprentissage et le stockage de ce que l’on sait faire. Elle permet de conserver les automatismes, comme faire du vélo ou conduire.
  • La mémoire sensorielle (ou perceptive) est celle qui nous permet de nous rappeler les odeurs, les formes, les sons ou les goûts.
  • La mémoire sémantique accumule le savoir, la connaissance; c’est elle qui entre en jeu lorsque l’on apprend des dates historiques ou des recettes de cuisine par exemple.
  • La mémoire de travail est une « mémoire à court terme », elle permet de résoudre un calcul ou de répondre à une question instantanément.
  • La mémoire épisodique est celle qui garde nos souvenirs… Elle est aussi celle qui nous permet de ne pas commettre des erreurs déjà commises, et de nous projeter dans le futur.

La méthode des lieux

Cette méthode nous vient de l’Antiquité où elle était déjà utilisée. Elle consiste en la représentation des éléments que l’on doit mémoriser. Prenons l’exemple des verbes irréguliers en anglais, que nous avons tous appris un jour… En les apprenant par ordre alphabétique, toujours placés dans le même sens, nous utilisions sans le savoir, la méthode des lieux. Cette méthode est valable également sur un trajet: en passant toujours par les mêmes villes dans le même ordre, vous utiliserez finalement la méthode des lieux pour pouvoir effectuer cet itinéraire sans GPS.

À LIRE AUSSI :  Cerveau : Il existe 8 types d'intelligence, quelle est la votre ?

Conserver une bonne hygiène de vie

Avoir une bonne hygiène de vie joue un rôle prépondérant dans les capacités de mémorisation. Cela passe par un sommeil correct et récupérateur, de l’exercice physique fréquent, et une alimentation équilibrée. On évitera par exemple une surconsommation de sucres, graisses saturées ou produits laitiers. Une étude a ainsi pu démontrer que la marche quotidienne chez les sujets âgés favorisait l’augmentation de la taille de l’hippocampe…

Une consommation plus élevée d’AGS (acide gras saturé) était associée à des performances cognitives globales et de mémoire verbale plus mauvaises, tandis qu’une consommation plus élevée d’AGMI (Acides gras mono-insaturés) était liée à de meilleures performances. Ainsi, les différents niveaux de consommation des principaux types de graisses spécifiques, plutôt que l’apport total en graisses lui-même, semblent influencer le vieillissement cognitif“. Ann Neurol

Et c’est justement l’hippocampe qui est responsable de la mémoire dans notre cerveau. Quant à l’alimentation, on sait que les graisses saturées ou les produits sucrés tels que les sodas sont mauvais pour la ligne. Mais ils amoindriraient également les performances intellectuelles. Une seconde étude réalisée sur des rats montrait que l’apport en sucre élevait les marqueurs d’inflammation centrale dans les zones du cerveau nécessaires à la mémorisation.

“Les régimes chroniques à haute teneur énergétique sont connus pour induire l’obésité et altérer la mémoire ; ces changements ont été associés à l’inflammation dans les zones du cerveau cruciales pour la mémoire.” J E Beilharz, J Maniam, M J Morris

L’hyperglycémie pourrait donc provoquer, sur le long terme, des problèmes de mémoire.

Notre cerveau ne possèderait pas une, mais cinq mémoires différentes !
Crédit photo : Shutterstock / stoatphoto

Ecrire, jouer, dessiner c’est primordial !

Pour conserver une bonne mémoire, il faut évidemment l’entretenir ! Cela peut paraître évident mais encore faut-il en prendre conscience. Ainsi, faire des mots fléchés, des sudokus, écrire un journal intime quotidien, lire, ou dessiner, sont des actions à faire quotidiennement. En revanche, regarder la télévision en boucle, même sur des documentaires, ne permet pas d’entretenir la mémoire ! Les jeux de société, ou de lettres, peuvent faciliter les apprentissages. Prenons l’exemple des mots fléchés, qui amènent souvent les mêmes mots pour une définition… A force de les « retrouver », vous finirez par les mémoriser, voire à les utiliser dans votre vie quotidienne. Enrichir son vocabulaire par ces jeux de lettres permet donc de faire travailler sa mémoire et de la conserver en parfait état de marche !

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

2 commentaires

  1. Merci pour cet article très intéressant. Il est clair que le cerveau est un organe dont nous devons prendre le plus grand soin pour vieillir le mieux possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page