Santé

Les personnes qui font le ménage auraient moins de risque de développer une démence plus tard

Passer l'aspirateur, faire la vaisselle, jardiner ? Vous pensiez que c'était des corvées... Erreur, vous travaillez pour vos vieux jours et pour la bonne santé de votre cerveau !

Vous n’aimez pas jardiner, passer l’aspirateur ou faire les courses ? Et bien c’est dommage si vous « déléguez » toutes ses tâches car elles seraient bénéfiques pour la santé de votre cerveau ! Et ce n’est pas une supputation fantaisiste qui nous fait dire ça, mais une étude scientifique parue dans la revue BMC Geriatrics, menée par l’Institut de recherche Rotman (RRI), au Canada.

Les chercheurs constatent des différences notoires entre les personnes ayant effectué des tâches ménagères tout au long de leur vie. Celles-ci seraient mieux protégées contre l’apparition des maladies neuro-dégénératives et de la démence ! Tous aux tâches ménagères, votre cerveau vous remerciera !

Les bases de l’étude

Les chercheurs ont analysé les liens entre les « corvées » ménagères, la cognition et le volume du cerveau sur un groupe de 66 personnes. Les personnes participantes étaient toutes âgées, mais ne présentaient pas de problèmes cognitifs. Pour réaliser cette étude, les participants se sont soumis à plusieurs tests sur trois visites :

  • IRM cérébraux structurels
  • Évaluation cognitive
  • Évaluation médicale
Les personnes qui font le ménage auraient moins de risque de développer une démence plus tard
Faire le ménage en famille. Crédit photo : Shutterstock / Rawpixel.com

Puis ils ont répondu à des questionnaires sur leurs habitudes ménagères :

  • Temps passé
  • Jardinage
  • Cuisine
  • Courses alimentaires
Notre faculté à voyager mentalement dans le temps expliquée par des cellules cérébrales temporelles

La conclusion

La conclusion semble sans appel ! Ceux qui passent le plus de temps à effectuer des corvées ménagères auraient un volume de cerveau plus important. Et cette différence se trouverait au niveau du lobe frontal et dans l’hippocampe. Ce sont justement ces deux parties du cerveau qui jouent un rôle prépondérant dans la mémoire et l’apprentissage.

Vous ne savez pas quoi faire ce week-end, si vous ne le faisiez pas avant, faites le ménage en vous disant que vous travaillez pour vos vieux jours… Et pour que votre cerveau reste le plus en alerte possible ! Comme quoi faire le ménage n’a pas qu’un côté négatif !

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page