Santé

Il n’est pas nécessaire de faire 10 000 pas quotidiens pour être en bonne santé affirme cette étude

Alors que l'on nous dit que 10 000 pas effectués par jour permettent de réduire les risques de mortalité, une récente étude américaine, explique que ce ne serait pas le chiffre exact à atteindre.

Pour être en bonne santé, ne fumez pas, mangez 5 fruits et légumes par jour… et marchez 10 000 pas ! Ces slogans sont tous bien connus et on nous rabat les oreilles de ce qui semble bon pour notre santé. Nous ne reviendrons pas sur le tabac ou la nourriture saine, c’est presque une évidence…

En revanche, des scientifiques se sont penchés sur les fameux 10 000 pas quotidiens, même si rien ne remet en question les bienfaits de l’exercice physique sur la santé, qui contribue à prévenir les maladies cardiovasculaires, mais également à réduire l’anxiété, le diabète et bien d’autres problèmes de santé… L’OMS préconise 10 000 pas par jour, mais une nouvelle étude estime que ces 10 000 pas ne seraient pas nécessaires. On vous explique tout.

Les données de l’OMS

Selon l’OMS, les personnes sédentaires présenteraient un risque de décès prématuré 20 à 30% plus élevé que les « sportifs ».  5 millions de décès pourraient ainsi être évités chaque année, en consacrant quelques heures par semaine à l’activité physique. L’OMS préconisait donc 10 000 pas par jour, ce qui revient à environ 7.5 km. Une étude américaine révèle qu’en réalité, 7000 pas quotidiens suffiraient à diminuer les risques de mortalité liés à la sédentarité.

L’étude en question

En juillet dernier, les scientifiques de l’université du Massachussetts publiaient une étude dans le New York Times. Amanda Paluch, professeure adjointe au département de kinésiologie, effectuait une nouvelle analyse de ce nombre de pas quotidiens bénéfiques pour la santé.

Pour réaliser cette étude, elle a analysé 2110 participants de tous âges, de toutes nationalités et de sexes différents âgés de 38 à 50 ans.  Cette étude a été menée sur onze ans ! Le but était de déterminer la relation entre le nombre de pas quotidiens et le risque de mortalité selon l’origine ethnique et le sexe.

Il n'est pas nécessaire de faire 10 000 pas quotidiens pour être en bonne santé affirme cette étude
Image d’illustration. Crédit photo : Shutterstock /Par Page Light Studios

Trois groupes ont été créés : le premier marchait moins de 7000 pas chaque jour, le second entre 7001 et 9999 pas et le dernier plus de 10000 pas. Les recherches ont donc duré 11 ans et se sont arrêtés quand 72 des 2110 personnes furent décédées.

Les résultats de cette étude

Le groupe effectuant moins de 7000 pas par jour comptait plus de décès que les deux autres groupes. Dans le second groupe, la mortalité était inférieure de 50 à 70%. Les chercheurs estiment donc bien que marcher chaque jour reste bon pour la santé.  Cependant, les résultats entre le groupe de plus de 10000 ne comptait pas plus ou moins de décès que le groupe entre 7000 et 9999. Les scientifiques estiment donc que la limite des 10 000 pas n’est “(…) pas associée à une réduction supplémentaire du risque de mortalité”.

En fait, le cap des 7000 pas serait suffisant pour diminuer les risques de mortalité. Mais il serait surtout plus facile à atteindre par un plus grand nombre de personnes que les fameux 10 000 pas quotidiens !

Objectif 7000 pas peut-être mais exercice avant tout

Le Dr Michael Massoomi, professeur adjoint de médecine clinique au sein de la division de cardiologie de l’Université de Floride à Gainesville, explique encore que 10000 pas n’est pas un « nombre magique » mais que le plus important est de faire un maximum de pas chaque jour pour préserver sa santé.  En fait, au lieu de se concentrer sur un nombre de pas quotidiens, il explique qu’il vaut mieux tenter chaque jour de marcher quelques pas de plus pour gagner quelques années de vie…. Et ne pas se focaliser sur un nombre déterminé à l’avance que certains ne pourront jamais d’atteindre.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
jamanetwork.com

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page