Science

Des chercheurs utilisent des équations mathématiques pour lutter contre le Coronavirus

Les simulations informatiques peuvent aider les hôpitaux à anticiper les « actions » du Coronavirus. Les médecins et personnels de soins pourront ainsi mieux se préparer et s’organiser face aux possibles conséquences de la pandémie.

Les maths, une arme secrète pour mieux faire face au Coronavirus COVID-19 ? L’Institute for Health Metrics and Evaluation de l’Université de Washington (IHME) propose de réaliser des simulations informatiques pour aider les administrateurs des établissements de santé à prévoir la propagation et les conséquences de la pandémie de Coronavirus.

Deviner l’impact d’une pandémie grâce aux simulations informatiques

Menée par Chris Murray, l’IMHE est une centrale de collecte de données composée d’une équipe de 500 statisticiens, informaticiens et épidémiologistes. Ensembles, ces derniers élaborent des équations et stratégies mathématiques pour « deviner » les possibles mouvements et évolutions d’une pandémie. Le but est d’aider les hôpitaux à mieux se préparer et ne pas se laisser prendre au dépourvu par la propagation de la maladie concernée.

Des « oracles » mathématiques pour anticiper le Coronavirus et ses impacts ?

Pour ce qui est du Coronavirus, l’IMHE dispose d’une équipe spécialement dédiée à l’étude et l’élaboration de simulations mathématiques et informatiques spécialement consacrées à la terrible pandémie. Depuis février 2020, l’équipe, composée d’une dizaine d’experts, cogite à plein temps sur la prévision de l’évolution et des conséquences du COVID-19 aux Etats-Unis.

Les simulations sont élaborées pour le compte des hôpitaux de la ville de Seattle pour aider l’établissement à se préparer aux possibles crises à venir. Elles aident les administrateurs à comprendre les taux d’infections puis à prévoir d’avance ce qu’il faut faire en cas de surtension. « C’est une chose de savoir que vous pourriez recevoir une vague de patients. Si vous pouvez rendre cela plus tangible – voici à quoi cela va réellement ressembler – alors nous sommes dans une bien meilleure position pour pouvoir planifier le pire. »

Le gouvernement américain n’a pas trop confiance en ces simulations

Si les chercheurs semblent optimistes quant à l’efficacité des simulations informatiques dans le combat contre le Coronavirus, la Maison Blanche reste, quant à elle, très prudente par rapport à ces fameux oracles mathématiques. Pour Deborah Birx, coordinatrice de la réponse du Coronavirus Task Force, il ne faut pas prendre ces simulations trop au sérieux : « Les prédictions des modèles ne correspondent pas à la réalité sur le terrain. » a-t-elle déclaré sans détour lors d’un briefing à la Maison Blanche, le 9 avril 2020.

À LIRE AUSSI :  Le PSG mobilise son staff pour livrer des repas au personnel hospitalier avec des food trucks

Toutefois, à l’heure où toutes les solutions sont envisagées pour mieux lutter contre le Coronavirus, l’aide des mathématiques n’est pas de refus, surtout si elle est efficace !

Photo de couverture StunningArt / Shutterstock

Via
wired.com

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page