Science

Les personnes qui frissonnent en écoutant de la musique ont un cerveau “spécial”

Bien que les frissons apparaissent généralement lorsque nous avons froid, ceux-ci peuvent également se manifester à l'écoute de certaines musiques. Il s'avère que les personnes ressentant des frissons lors d'une musique aurait un cerveau assez spécial !

Beaucoup d’entre nous ont pour habitude de frissonner lorsqu’ils écoutent de la musique. Il suffit que la musique vous touche profondément et vous voilà rempli de frissons ! Eh bien ce ne serait pas pour rien si ce phénomène a lieu dans votre corps.

Il se pourrait que le cerveau des gens qui frissonnent lorsqu’ils écoutent de la musique soit assez spécial. En effet, si vous faites parti des personnes sujettes aux frissons, sachez que vous êtes plus réceptif aux différentes émotions !

Qu’est ce qu’un frisson et comment apparaît il ?

Un frisson se définit par une contraction involontaire des muscles. La fonction principale d’un frisson est d’aider votre corps à se réchauffer lorsque la température de celui-ci diminue. Lors d’un frisson, la contraction des muscles est très rapide. Ceux-ci sont capables de se contracter jusqu’à 10 fois par seconde.

Lorsqu’un frisson a lieu, l’énergie de votre muscle se transforme en chaleur afin de vous aider à vous réchauffer. Une augmentation du tonus musculaire vient précéder le frisson et augmente la production de chaleur.

Bien que les frissons apparaissent généralement en cas de basse température, ils peuvent également se manifester dans d’autres situations. Il existe les frissons post-opératoires, ceux qui surviennent chez les grands brûlés, les frissons liés à la fièvre mais également ceux liés aux émotions.

La cause d’un cerveau spécial

Selon une étude menée par Matthew Sachs, un étudiant de l’University of Southern California, la musique aurait certains effets sur le cerveau. Afin de prouver sa théorie, l’étudiant a procédé à plusieurs tests sur 20 personnes différentes. Parmi les participants, 10 d’entre eux étaient sujets aux frissons et les 10 autres étaient insensibles. Matthew Sachs a donc analysé le cerveau de chacun d’entre eux.

À LIRE AUSSI :  Mais au fait, comment se forment les plis et les rides du cerveau ?

Et les résultats de l’analyse sont en accord avec son hypothèse. En effet, cet étudiant a découvert que les personnes sujettes aux frissons possédaient un plus grand nombre de connections neuronales entre le cortex auditif et le cortex frontal. En d’autres termes, les émotions des participants frissonneurs étaient bien plus fortes que les émotions des participant insensibles.

En réalité, ce ne serait pas la musique en elle-même qui crée un frisson mais plutôt le souvenir auquel celle-ci est liée. Selon Matthew Shacs, la musique pourrait également aider dans le traitement de certaines pathologies telles que la dépression.

La musique à des fins thérapeutiques

En réalité, la musique fait déjà ses preuves en termes de thérapies. En effet, celle-ci aurait un certain effet positif sur certains patients. La musique est utilisée dans de nombreux domaines médicaux tels que la cardiologie, la neurologie, la gériatrie ou encore la psychiatrie.

Et celle-ci a prouvé son efficacité dans de nombreuses situations. Effectivement, la musique aide par exemple à surmonter la peur lors d’une intervention chirurgicale, à guérir les maux de tête, de dos ou encore de cou. Elle permet également d’apaiser une femme enceinte sur le point d’accoucher et même de soulager les douleurs de celle-ci. Mais ce n’est pas tout !

Certaines mélodies peuvent également aider les enfants autistes à se rétablir et devient un moyen efficace contre les problèmes psychologiques. Elle renforce également le système immunitaire des patients atteints d’un cancer.

Source
passeportsante.netgqmagazine.frcoteguinguette.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page