Pourquoi le visage devient-il asymétrique avec l’âge ?

Le visage évolue de manière asymétrique avec le vieillissement. Comprendre le phénomène pourrait permettre une amélioration considérable de la chirurgie plastique reconstructive.

Le vieillissement est l’origine de plusieurs changements physiologiques et morphologiques, et ses effets sur le visage ne se limitent pas aux rides et aux ridules: le processus a également un impact sur la morphologie du visage. Un nouveau-né en bonne santé présente un joli petit visage presque entièrement symétrique.

En devenant adulte, il verra apparaître des rides, sa peau faciale sera tombante et des cicatrices peuvent même accentuer l’asymétrie. La chirurgie plastique reconstructive porte un intérêt particulier pour l’évolution asymétrique faciale avec le vieillissement. Le but de la réparation d’un visage après un traumatisme est souvent de retrouver les traits de la symétrie. L’asymétrie faciale naturelle complique ainsi les opérations de reconstruction.

Aucune base de données disponible

Helena Taylor – professeure adjointe de chirurgie au Mount Auburn Hospital rattachée à la faculté de médecine de l’université Harvard aux États-Unis – étudie le sujet depuis plusieurs années. En 2018, elle a détaillé ses travaux dans un papier de recherche publié dans la revue médicale Plastic and Reconstructive Surgery. Chaque année, de nombreux enfants peuvent subir une chirurgie de reconstruction faciale. Toutefois, il n’existe aucune base de données sur l’asymétrie naturelle du visage.

« Les chirurgiens plasticiens ne disposent pas véritablement de modèles« , souligne Helena Taylor dans un entretien accordé au site d’actualités scientifiques Live Science. La professeure assistante estime que les praticiens doivent bénéficier des images de personnes n’ayant pas subi des interventions ou des traumatismes.

La quantification de l’asymétrie faciale

La chercheuse et son équipe ont ainsi sollicité une population de 191 volontaires pour constituer une base de données de l’asymétrie faciale naturelle. À noter que l’âge des participants était compris entre quatre mois et 88 ans.

L’équipe de recherche s’est appuyée sur la photographie en trois dimensions pour restituer des images détaillées. Elle a ensuite utilisé un algorithme pour calculer et quantifier l’asymétrie faciale de chaque volontaire.

Les résultats de la recherche ont mis en évidence un lien assez linéaire entre l’âge et l’asymétrie faciale. Cependant, ils n’ont pas permis d’établir une quelconque relation avec le sexe et la couleur de peau. « Le processus ne se limite probablement pas au visage« , considère la chercheuse américaine.

Vers une amélioration de la chirurgie plastique reconstructive

La quantification de l’asymétrie faciale pourrait dans un futur proche guider les chirurgiens plasticiens. « Il existe un certain nombre de troubles, comme une fente labiale, qui nécessitent plusieurs opérations sur une longue période », a expliqué l’auteure principale de l’étude.

Pourquoi le visage devient-il asymétrique avec l'âge ?
Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock / ESB Professional

Pour l’heure, les chirurgiens sont les seuls à décider de l’objectif final des interventions, mais cela pourrait toutefois changer: l’outil permet de suivre un patient jusqu’à ce qu’il soit possible d’établir que celui-ci possède une asymétrie normale du visage. Les chirurgiens plasticiens s’appuieraient alors sur des données précises pour arrêter les interventions.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page