Société

Ces traditions et habitudes françaises qui font « halluciner » les étrangers de passage

Cuisine déroutante, salutations effusives et complaintes constantes : découvrez les étrangetés de la vie quotidienne en France qui ne manquent pas de faire lever les sourcils des visiteurs du monde entier.

Dans tous les pays du monde, il existe des us et des coutumes que les étrangers découvrent en visitant ledit pays et qui peuvent les surprendre. La France n’échappe pas à ces traditions, bien sûr, mais certaines interpellent ceux qui viennent en touristes et découvrent nos traditions ou plutôt des habitudes qui ne sont pas les leurs. Certaines concernent notre vie quotidienne comme le fait de donner des bises à tout le monde, ou la vie sociale comme de faire la grève. Cependant, s’il est une habitude que nous avons tous, nous Français, qui dérange les étrangers, c’est le fait de se plaindre ! Petit tour d’horizon de nos habitudes qui dérangent nos visiteurs d’autres contrées.

Râler tout le temps, pour tout et parfois pour n’importe quoi !

Les Français sont des râleurs-nés et certains ont bien conscience de ce trait de caractère. Pour les étrangers, les Français râlent tout le temps, que ce soit parce qu’il fait trop chaud ou trop froid, parce que le train est en retard ou les routes sont embouteillées. Et au volant, il vaut mieux ne pas trop les titiller, car les insultes pourraient fuser. Si vous rencontrez un étranger qui vous reproche de râler, dites-lui que cela allonge la durée de vie comme le révèle cette étude, cela vous donnera un bon argument… Ah, certains de nos compatriotes doivent donc avoir trouvé le secret de l’immortalité !

Les Français sont souvent considérés comme des râleurs par les étrangers.
Les Français sont souvent considérés comme des râleurs par les étrangers. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Claquer la bise à tout le monde !

Nous protestons beaucoup, mais nous avons aussi un grand cœur, qui peut sembler parfois un peu gênant pour nos amis étrangers… Lorsque nous rencontrons une personne, parfois même pour la première fois, nous tendons la joue pour lui claquer une, voire deux, trois ou quatre bises sur les joues. Pour les étrangers, le fait de se saluer en s’embrassant se révèle très, voire trop intrusif. En effet, la plupart de nos visiteurs se saluent d’un signe de tête ou en se serrant la main.

Ils réservent généralement la bise ou l’accolade, aux membres très proches, mais certainement pas à des inconnus. Et comme nous aimons nous compliquer la vie, en Normandie, ce sera quatre bises, quand en Seine-et-Marne, deux bises suffiront…  Certains commencent par la joue gauche, d’autres par la joue droite et il est parfois compliqué de s’y retrouver, même en famille ! Et franchement, quand vous êtes le dernier à arriver lors d’une soirée et qu’il faut claquer 4 bises à chaque personne, vous ne trouvez pas cela étrange et barbant ?

Se dire bonjour en faisant la bise est parfois gênant pour les étrangers.
Se dire bonjour en faisant la bise est parfois gênant pour les étrangers. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Nos traditions culinaires

Demandez à des Anglais comment ils surnomment les Français ? La plupart vous répondront Frog ou Froggies, que l’on traduit par grenouille… Les étrangers ont beaucoup de mal avec certaines de nos traditions culinaires et notamment les cuisses de grenouilles, dorées avec de l’ail et du persil. Ils nous reprochent aussi de manger des tripes (de Caen), des pieds de porc, du foie gras, des steaks tartares crus, des escargots de Bourgogne, des huîtres ou encore du fromage moisi !

Un plateau de fromage, un patrimoine culinaire pour les Français, mais qui peut être vu différemment par les touristes non-initiés.
Un plateau de fromage, un patrimoine culinaire pour les Français, mais qui peut être vu différemment par les touristes non-initiés. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Euh, bon d’accord, c’est étrange, mais nous ne mangeons ni panse de brebis farcie, ni œufs de 100 ans, ni lait fermenté ! Chacun son truc, non ? Nous râlons ? Non, non, nous ne faisons que nous exprimer ! Avez-vous déjà visité un pays étranger ? Et si oui, quelles sont les habitudes qui vous ont dérangées ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page