Inventé par un scientifique japonais, le Bokashi change la donne en matière de compostage

Tri des biodéchets : les particuliers sont encore à la recherche de solutions en 2024. Plongez dans l'univers du Bokashi, un système de compostage révolutionnaire japonais, et découvrez comment cette invention peut transformer la manière dont vous gérez vos déchets organiques à la maison.

L’année 2024 aurait dû connaître une petite révolution dans la gestion des déchets pour les particuliers. En 2020, la loi AGEC, misait sur la fin des ventes d’objets en plastique jetables (pailles, gobelets, etc.). Cette année, nous, particuliers, aurions tous dû nous voir proposer une solution, par nos communes ou communautés d’agglomération, pour trier nos biodéchets. Force est de constater que deux mois après l’entrée en vigueur de l’obligation de trier les biodéchets pour les collectivités, les particuliers n’ont, eux, pas de solution. Ils continuent donc à jeter ces déchets valorisables, dans les ordures ménagères. Vous souhaitez composter, mais manquez de solution ? Et, si vous faisiez l’acquisition d’un Bokashi, une invention qui nous vient du Japon, et qui cartonne depuis quelques années. Présentation.

Qui a inventé le principe du Bokashi ?

Le Bokashi, une méthode de compostage anaérobie utilisant des microorganismes efficaces, a été développé au Japon dans les années 1980 par un scientifique japonais du nom de Dr. Teruo Higa. Dr. Higa est un microbiologiste et professeur émérite à l’Université Ryukoku au Japon. Sa recherche sur les microorganismes bénéfiques et leur utilisation dans le domaine de l’agriculture durable a conduit à la création du Bokashi, une technique qui transforme rapidement les déchets organiques en un compost riche en nutriments pour le sol.

La méthode de compostage Bokashi est sans vers ni asticots.
La méthode de compostage Bokashi est sans vers ni asticots. Crédit photo : Capture d’écran Amazon

Comment fonctionne un Bokashi ?

Le Bokashi est un bac à compost muni d’un bac récupérateur de « jus ». Cette méthode de compostage d’intérieur repose sur la fermentation des biodéchets. Grâce à l’ajout d’un activateur spécial (son de blé) imprégné de bactéries (microorganismes EM), les déchets sont décomposés rapidement et rejettent un jus, qui peut être utilisé de diverses manières, comme nous le verrons ensuite. Vos biodéchets, quels qu’ils soient, sont décomposés sans odeur, ni présence de vers, ou d’asticots. De plus, les Bokashi, souvent de petite taille, s’installent dans la cuisine, généralement au plus proche du poste producteur de déchets, l’évier !

Les étapes clés pour réussir son compost au Bokashi

Préparer du compost avec la méthode Bokashi implique quelques étapes simples. Commencez par déposer une couche de son au fond du seau pour amorcer le processus. Ensuite, ajoutez des déchets variés préalablement coupés en petits morceaux, en veillant à bien tasser pour éliminer les poches d’air entre les couches. Alternez ces couches jusqu’en haut du seau, en concluant avec une couche d’activateur, également appelée « son ». Il est important de saupoudrer une couche d’activateur après chaque ajout de déchets. Après un laps de temps de 15 jours à 3 semaines, le compost est prêt à être utilisé. Pensez à récupérer le liquide de fermentation, aussi connu sous le nom de jus du compost, une fois par semaine. Ce liquide peut être utilisé comme engrais liquide pour nourrir vos plantes.

Le compostage des déchets alimentaires. dans un bokashi vous fournira un engrais liquide très puissant pour vos plantes.
Le compostage des déchets alimentaires dans un Bokashi vous fournira un engrais liquide très puissant pour vos plantes. Crédit photo : Capture d’écran Amazon

Que faire des matières obtenues après décomposition ?

La matière obtenue est appelée digestat. Cette étrange pâte brunâtre peut être utilisée de deux manières :

  • En l’enterrant dans le sol afin de lui apporter des nutriments et des microorganismes pour le régénérer
  • En le disposant dans vos jardinières, vos massifs, ou au pied de vos arbres, pour les fertiliser.

Quant au jus, il est un engrais puissant qui aidera vos plantes à se développer. Cependant, attention, il est si puissant que si vous l’utilisez pur, il pourrait tout simplement signer l’arrêt de mort de vos plantations. Avant de le verser, il faudra le diluer à raison de 10 ml de jus pour 1 litre d’eau. Êtes-vous déjà utilisateur d’un Bokashi ? Que pensez-vous de cette invention ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

PromoMeilleure Vente n° 1
Skaza Bokashi Organko 2 (9.6 L) Composteur de Cuisine en Plastique Recyclé | Starter Set pour Les Déchets de Cuisine et Le Compostage avec Activateur de Fermentation 1 kg (Blanc-Crème)
  • KIT DE DÉMARRAGE : le kit comprend tout ce dont vous avez besoin pour les débutants complets ainsi que pour les utilisateurs déjà enthousiastes.

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

3 commentaires

  1. Bonjour
    Je ne vois pas bien l’intérêt d’un tel système. Si on doit composter chez soi à l’aide d’un Bokashi c’est que l’on n’a pas d’extérieur pour faire un compost naturel donc où se débarrasser des “digestats” qui vont vite être produit ? Certes on peut en mélanger un peu dans la terre de nos plantes d’intérieur mais ce n’est pas une solution perenne
    Par ailleurs le coût n’est pas négligeable : environ 80 euros le kit….puis il faut racheter régulièrement de l’activateur de compost….donc des frais supplémentaires alors que la taxe d’ordures ménagères est déjà conséquente et inclus déjà le traitement des biodéchets…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page