Société

Les inventrices à l’origine de seulement une innovation sur six en France

Un récent rapport de l'Office européen des brevets révèle que les femmes inventrices sont bien moins nombreuses que les hommes, et qu'il faudrait changer tout cela !

Le monde des inventions serait-il réservé aux hommes ? Où serait-il un brin misogyne ? Ces deux questions, nous pouvons légitimement nous les poser, lorsqu’un rapport de l’Office européen des brevets (OEB) révèle qu’un inventeur sur six en France seulement, est une femme ! Les innovations pour lesquelles des brevets sont déposés révèlent, en effet, une disparité importante selon le sexe de l’inventeur, et ce phénomène se répète dans tous les pays européens, mais il est encore plus accentué dans le reste du monde. Durant les dernières décennies, les femmes inventrices ont été de plus en plus nombreuses, pourtant, l’écart entre les hommes et les femmes reste encore majeur. Le président de l’OEB, Antonio Campinos explique qu’il reste encore des lacunes à combler. Mais, pourquoi les femmes ne sont pas aussi nombreuses ? On vous explique tout !

Une étude qui en dit long…

Cette première étude à l’initiative de l’OEB en dit long sur la place des femmes dans le monde des inventions ou des innovations. En Europe, 13.2 % des inventeurs sont des femmes, et elles sont seulement 10 % en Allemagne. Le pays qui compte le plus de femmes inventrices en Europe est la Lettonie avec 30.6 %, ce qui reste, malgré tout, bien inférieur aux inventeurs de sexe masculin. Les écarts sont également constatés en fonction de la discipline de l’invention. Les secteurs des biotechnologies et de la pharmacie sont ceux qui comptent le plus d’inventrices (22,9 %) alors que le génie mécanique n’en compte que 5,2 %. En 1970, les femmes n’étaient que 2 %; les chiffres ont donc augmenté, mais la différence perdure.

Seulement 10% des brevets d'invention sont déposés par des femmes.
Seulement 10 % des brevets d’invention sont déposés par des femmes. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Pourquoi si peu d’innovations attribuées aux femmes ?

Selon le président de l’OEB, si les femmes sont si peu représentées, c’est initialement parce qu’elles sont moins nombreuses à proposer des inventions, mais aussi pour une autre raison… Lorsqu’une invention est attribuée à une équipe de scientifiques, et qu’elle comporte des femmes, l’invention revient évidemment à l’équipe mais aussi à la personne qui dirige, et ce dirigeant est très souvent un homme ! Dans la plupart des équipes de chercheurs ou de scientifiques, les femmes occupent généralement des postes moins élevés que ceux des hommes. Seul le domaine de la Recherche Publique se détache un peu par rapport aux autres domaines, avec 19,4 % de femmes inventrices contre, rappelons-le, seulement 5,2 % en génie mécanique !

Des inventions de femmes révolutionnaires…

Si l’on poursuit le raisonnement du rapport de l’OEB, les domaines informatiques sont plutôt réservés aux hommes. C’est pourtant une femme, Grace Hopper, mathématicienne et informaticienne dans la Marine américaine, qui a inventé la programmation informatique. Elle est, en effet, l’inventrice du premier logiciel informatique A-0 System, qui permettait à l’époque de traduire des commandes humaines en langage informatique. Dans un domaine semblable, que serions-nous aujourd’hui sans Hedy Lamarr, cette Autrichienne devenue américaine, actrice reconnue comme la plus belle femme du monde ? Pendant la Première Guerre Mondiale, elle s’intéresse à un tout autre sujet que le cinéma et met au point un système qui permet de contrôler des torpilles à distance grâce à des radiofréquences, sans les brouiller. Le système inventé assure également d’échanger des informations secrètes sans que les ennemis y aient accès. Certes, nous n’en avons pas la même utilisation aujourd’hui, mais Hedy Lamarr est bien à l’origine de notre chère Wifi…

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page