Astuces

DLC et DLUO, ne faites plus l’erreur et évitez le gaspillage alimentaire (et faites des économies)

La date limite de consommation n'est pas la date limite d'utilisation optimale, et connaître la différence peut vous faire réaliser de belles économies et éviter le gaspillage alimentaire...

Le départ, ou le retour de vacances, c’est souvent le moment où l’on décide de « vider nos placards » et de faire le tri dans les aliments conservés depuis des mois. Et on y retrouve souvent des aliments périmés depuis longtemps… Si vous regardez votre paquet de biscuits d’un peu plus près, vous devriez lire deux dates: la DLC (date limite de consommation) et la DLUO (date limite d’utilisation optimale). Les dates de péremptionsont indiquées en France depuis la fin des années 50, et ont pour objectif de lutter contre les risques d’intoxication et contre le gaspillage alimentaire. Deux dates apparaissent donc, la DLC et la DLUO, ainsi que la température de conservation de l’aliment, qui, elle, doit être respectée à tout prix. Mais quelle est la différence entre DLC et DLUO ? On vous explique tout !

La DLC ou date limite de consommation

Cette dat,e que l’on peut aussi retrouver sous le sigle DLV pour date limite de vente, doit être respectée dans la plupart des cas, sauf dans la liste de produits que vous pouvez retrouver en fin d’article. Toujours est-il que pour les produits frais comme charcuterie, jambon, viandes, poissons etc., elle doit être scrupuleusement respectée si ces produits n’ont pas été congelés. On retrouve souvent la DLC sous la forme « A consommer jusqu’au ». Cette date est fixée par la réglementation des contrôles sanitaires.

Une Date limite de consommation (DLC)
Une Date limite de consommation (DLC). Crédit photo : Alexandre Bonazzi pour Neozone

La DLUO ou date limite d’utilisation optimale

La DLUO va indiquer au consommateur une date limite à laquelle le produit conservera tous les attributs qu’il avait au départ (croustillant, saveur etc.). La DLUO ne constitue pas une date limite mais une indication qui n’empêche pas le produit d’être consommé après cette date. On trouve la DLUO sous la forme « A consommer de préférence avant le ».

Date limite d'utilisation optimale (DLUO)
Date limite d’utilisation optimale (DLUO). Crédit photo : Alexandre Bonazzi pour Neozone

Les aliments consommables après date de péremption…

Les industriels sont obligés d’indiquer une date limite de consommation; pourtant, certains aliments peuvent encore largement être consommés sous certaines conditions:

  • Le miel, le sucre, les épices, et le sel sont des produits naturels qui sont impérissables et peuvent se consommer à vie (même si les épices peuvent perdre de leur saveur et donc leur intérêt au fil du temps).
  • Le chocolat peut, s’il est conservé emballé ou dans une boîte, être consommé deux ans après sa date limite…
  • La farine peut se conserver plusieurs années à condition que des charançons ou mites alimentaires n’aient pas investi votre paquet. La conservation dans des pots en verre évite ce genre de désagréable surprise.
  • Le café peut être consommé plusieurs mois après, mais il risque de perdre en saveur. Le café en grains peut lui être consommé très longtemps après sa DLUO, avec une perte de saveur moins importante.
  • Les boîtes de conserve peuvent être consommées plusieurs années après la date indiquée tant que le couvercle ou la boîte ne sont pas bombés.
  • Les pâtes, riz, lentilles sont encore consommables 6 mois environ après la date limite.
  • Les fromages comme chèvre, camembert, brebis, roquefort sont consommables deux semaines après la date de péremption.
  • Les briques ou bouteilles de lait UHT sont consommables deux mois après la date indiquée.
  • Les surgelés, s’ils n’ont jamais été décongelés, peuvent être consommés bien longtemps après leurs dates de péremption: ce sera 30 mois pour les fruits et légumes; 24 mois pour la volaille, les poissons (frais ou panés) et les plats cuisinés; 18 mois pour les pâtisseries déjà cuites, 12 mois pour les crustacés et 9 mois pour la viande hachée.
  • Les biscuits secs peuvent être consommés tant que le paquet n’a pas été ouvert, ou s’ils sont conservés dans une boîte hermétique, de préférence en fer.
À LIRE AUSSI :  Insolite : les bonbons Dragibus ont-ils vraiment tous le même goût ?

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page