Astuces

Est-ce réellement économique d’éteindre le chauffe-eau manuellement ?

Le chauffage de l'eau représente une part importante des dépenses énergétiques. Découvrez pourquoi éteindre manuellement votre chauffe-eau peut ne pas être la solution optimale, et explorez de véritables astuces d'économie énergétique.

En ces temps difficiles ou tout augmente, et notamment les énergies fossiles, avec l’électricité au 1ᵉʳ février, puis le gaz au 1ᵉʳ juillet, nous sommes contraints de réguler notre consommation. Saviez-vous que le chauffage de l’eau est la seconde plus grande source des dépenses énergétiques dans les ménages privés ! Pour chauffer un mètre cube d’eau, nous dépensons en moyenne 4,7 € (Fioul), 3,2 € (Électricité), 2,7 € (bois) et 2,3 € (gaz). Quant à notre consommation, elle est d’environ 20 m³ par personne et par an, faites le calcul ! Pour chauffer cette eau, la plupart utilisent un ballon d’eau chaude, et il se dit qu’en le coupant manuellement, nous pourrions faire des économies. Info ou Intox ? On va tout vous expliquer !

L’extinction manuelle du chauffe-eau permet-elle d’économiser ?

Si l’on se réfère aux prix donnés plus haut, un foyer de quatre personnes disposant d’un chauffe-eau électrique dépenserait approximativement 376 € par an, pour l’eau chaude. S’interroger sur le fait de le couper manuellement lorsque l’on ne l’utilise pas est donc légitime. Néanmoins, cela n’est pas réellement économique ! Cette astuce est valable en cas d’absence prolongée, puisque personne n’utilisera d’eau chaude sur une longue période. En revanche, le couper seulement la nuit dans l’espoir de réduire sa facture n’est pas une bonne idée. Pourquoi ? Eh bien tout simplement car, à chaque rallumage manuel, le chauffe-eau devra réchauffer l’eau refroidie pendant la nuit ! On oublie cette astuce qui fleurit sur les réseaux sociaux, mais qui, finalement, est plus énergivore qu’autre chose.

Est-il bon de couper le chauffe-eau ?
Est-il bon de couper le chauffe-eau ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Comment concrètement économiser sur le coût de l’eau chaude sanitaire ?

Comme nous venons de vous le dire, couper le chauffe-eau chaque soir pour le rallumer chaque matin est à proscrire de vos habitudes. En revanche, les astuces suivantes peuvent réellement vous aider à économiser sur votre facture d’énergie :

  • Maintenir la température du ballon d’eau chaude de 50 à 55 °C est une solution efficace, nous vous expliquons dans cet article, comment faire ce réglage.
  • Fermer les robinets mitigeurs en position froide systématiquement. Cette pratique est particulièrement bénéfique lors d’actions rapides telles que le lavage des mains.
  • Installer des réducteurs de débit et des douchettes économiques qui sont des dispositifs efficaces qui restreignent le débit d’eau à la sortie, favorisant ainsi une utilisation plus économe de l’eau chaude.

Pourquoi une douchette économique peut vous permettre d’économiser de l’énergie ?

Le pommeau de douche économique, également connu sous le nom de douchette à turbulence, est une solution ingénieuse pour réduire la consommation d’eau. Alors qu’une pomme de douche classique a un débit d’environ 20 litres par minute, le pommeau de douche économique permet des économies pouvant atteindre jusqu’à 50 % d’eau. Son mécanisme innovant comprime l’eau avant de la disperser en fines gouttelettes, réduisant considérablement le débit à une plage de 8 à 10 litres par minute.

Quand Faut-il arrêter le chauffe-eau ?
Quand Faut-il arrêter le chauffe-eau ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Pour l’utilisateur, on ne remarque pas la différence, cependant, vous consommez deux fois moins d’eau, et par conséquent, deux fois moins d’énergie pour la chauffer. Pas bête, non ? Avez-vous déjà essayé ces astuces ? Vous en connaissez d’autres qui peuvent permettre des économies sur l’eau chaude sanitaire ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page