Astuces

Marmite norvégienne : cette invention ancienne et low-tech permet de faire de belles économies d’énergie en cuisine

La marmite norvégienne existe depuis 1870 et elle revient au goût du jour, car elle permet de réduire sa consommation d'énergie de 50 % environ !

En cette fin octobre, la question des économies d’énergie à réaliser est sur toutes les lèvres… La météo du mois d’octobre, plutôt très clémente nous a déjà épargné quelques semaines de chauffage qui tourne à plein régime… Mais, qu’en sera-t-il de novembre et des mois qui suivront jusqu’au printemps, certains météorologues prédisent le plus froid des hivers depuis 10 ans. Économiser sur le chauffage est donc primordial pour l’environnement, mais également pour notre porte-monnaie. En cuisine, il existe une méthode pour faire des économies d’électricité ! Son nom, la marmite norvégienne, une méthode ancestrale écologique et économique. Découverte.

Qu’est-ce qu’une marmite norvégienne ?

La marmite norvégienne nous vient, comme son nom l’indique, de Norvège, et a été inventée en 1870, bien avant l’invention du thermos qui fonctionne un peu sur le même principe… À l’époque de son invention, elle se composait d’une marmite en fer battu étamé et d’une boîte isolatrice qui pouvait se refermer. Cette lourde marmite revient sur le devant de la scène pour son côté écologique, mais également pour ses avantages économiques, et est très utilisée dans les pays où l’électricité manque déjà !

Marmite norvégienne au Musée de Bretagne
Marmite norvégienne au Musée de Bretagne. Par Musée de Bretagne – Alain Amet — Cet objet appartient aux collections du Musée de Bretagne, à Rennes. Cette image a été réalisée et versée sur Wikimedia Commons par le Musée.čeština | brezhoneg | English | français | македонски | polski

Comment fonctionne une marmite norvégienne ?

Le procédé de cuisson de la marmite norvégienne s’établit sur le prolongement passif de la cuisson qui se déroule « à l’étouffée » sans aucun autre moyen de chauffage. En réalité, elle nous permettrait de réduire de 50 % notre consommation de gaz ou d’électricité puisqu’elle permet de couper tout apport d’énergie à mi-cuisson. Concrètement, la marmite est ôtée du feu et les aliments terminent de cuire lentement dans un caisson isolé ou sous une couverture, des éléments qui vont retarder le refroidissement et prolonger la cuisson de manière autonome. L’autre avantage de cette méthode étant qu’elle ne demande pas d’investissement particulier, si tant est que vous possédiez déjà une marmite ou cocotte épaisse, en fonte, par exemple, munie d’un couvercle évidemment.

Un concept inventé en 1870
Un concept inventé en 1870. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Que faut-il pour réaliser une marmite norvégienne ?

Pour réaliser votre marmite norvégienne, le seul achat que vous aurez à faire est bien sûr une marmite. Mais, vérifiez au fond de vos placards, on a tous une cocotte hyper lourde, qui ne sert jamais, c’est le moment de lui faire prendre l’air. Il vous faut donc :

  • Une marmite (ou une cocotte) épaisse avec un couvercle adapté et le plus étanche possible, mais pas forcément une cocotte-minute !
  • Une couverture en laine, ou une grosse couette épaisse
  • Du carton épais
  • Une caisse ou une corbeille à linge qui accueillera votre marmite !

Comment réaliser votre cuisson ?

La marmite fonctionne sur le même principe que celui évoqué par Giorgio Parisi, prix Nobel de physique en 2021, qui propose de couper le feu sous les pâtes pour qu’elles terminent leur cuisson sous un couvercle… Une méthode controversée par les puristes italiens, mais qui fonctionne ! Prenons l’exemple de la cuisson des pois chiches, un aliment qui demande un temps de cuisson assez hallucinant. La première étape étant de faire tremper les pois chiches dans de l’eau froide pendant 20 heures avant de les mettre en cuisson.

  • Mettre 2 litres d’eau froide avec les 500 g de pois chiche puis laisser les cuire 30 minutes après ébullition, en laissant la plaque allumée.
  • Placez ensuite votre cocotte dans votre couverture ou couette, bien emmitouflée pour qu’il n’y ait aucune déperdition de chaleur…
  • Déposez votre cocotte dans le carton ou la caisse fermée.
  • Trois heures plus tard, les pois chiches sont parfaitement cuits et moelleux.

Sachez que les pois chiches demandent une cuisson continue d’1 h 30 environ en cuisson classique, vous gagnez donc environ 45 minutes de cuisson, si l’on tient compte dès 30 minutes et du temps pour arriver à ébullition. Cette méthode semble un peu rétro ou obsolète, pourtant elle permet réellement d’économiser, il faut seulement prendre le temps de cuisiner. En plus, vous ne risquez plus de faire brûler vos plats puisque la cuisson se fait « sans feu »…

Promo
Chefarone Cocotte 2 en 1 avec couvercle de 4,6 l - Marmite en fonte de 26 cm compatible induction - Marmite en fonte avec double fonction pratique - Marmite à pain avec couvercle
  • Marmite pour cuisson de pain: notre casserole en fonte cuite au four est un véritable multi-talent. Elle convient parfaitement à la cuisson du pain et peut également être utilisée pour rôtir,...
  • Convient à l'induction: Vous cherchez une casserole pour tous les types de cuisinières ? Pas de problème, car cette casserole avec couvercle résiste à la chaleur jusqu'à 300 °C et est...
  • Répartition uniforme de la chaleur: La casserole est faite à 100 % en fonte de qualité supérieure et garantit ainsi une répartition homogène de la chaleur. Vous pouvez ainsi mettre votre plat...

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Source
Sosoir.lesoir.beCfaitmaison.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page