Quelles solutions pour économiser de l’eau efficacement à la maison et au jardin ?

L'économie d'eau ne devrait pas être une préoccupation saisonnière. Découvrez des gestes simples et pratiques pour préserver cette ressource vitale tout au long de l'année, et contribuez à la protection de notre planète !

Nous abordons souvent le sujet de l’économie d’eau lorsqu’il fait chaud, et que cette dernière commence à manquer. Et, pourtant, c’est bien tout au long de l’année que nous devons préserver cette ressource qui se raréfie ! Cette année, il aura fallu aux habitants du Var, attendre le 15 décembre pour voir levées les restrictions d’eau. La sécheresse, que le ministère de l’Écologie définit comme « un épisode de manque d’eau plus ou moins long, mais suffisant pour que les sols et la flore soient affectés », est présentement terminée. Certaines régions ont reçu beaucoup de pluie ces derniers mois, mais pas toutes ! Et, les pluies tombées seront-elles suffisantes pour éviter une nouvelle sécheresse en 2024 ? Nous n’en sommes pas certains, alors voici comment économiser de l’eau toute l’année. Décryptage.

Les solutions pour économiser de l’eau en général

Nous consommons, chacun, approximativement 150 litres d’eau potable par jour, soit 54 m³ par habitant par an selon le site notre-environnement.gouv.fr. Nous avons donc, tous une responsabilité envers les pénuries d’eau qui se réitèrent chaque année, et s’intensifient. Pour commencer, et dans toute la maison, voici les éléments à vérifier ou sur lesquels vous pouvez aisément agir :

  • Vérifier et changer les joints des robinets et des arrivées d’eau.
  • Ne JAMAIS laisser couler l’eau lorsque l’on se lave les dents.
  • Installer des mousseurs de robinet qui diviseront votre consommation de chaque point d’eau par deux.

Ces trois petits gestes sont à réaliser une fois par an, pour les joints, et au quotidien pour le fait de ne pas faire couler de l’eau inutilement.

Les solutions pour économiser de l’eau au jardin

Au jardin, les économies d’eau peuvent être phénoménales grâce à quelques accessoires. La première des choses à faire serait d’installer un récupérateur d’eau de pluie : vous vous assurez une réserve de 150 à 300 litres, pour arroser vos fleurs, votre potager, ou effectuer quelques travaux. L’eau de pluie fonctionne parfaitement en la mélangeant à du plâtre, du ciment ou de la colle ! Si vous n’avez pas la place d’installer un récupérateur d’eau, vous pouvez positionner quelques pots de fleurs, qui feront office de réserves. Enfin, lorsque vous arrosez, privilégiez un arrosage en fin de soirée, pour éviter l’évaporation de l’eau fraîchement distribuée à vos plantes.

De nouvelles aides pour installer un récupérateur d'eau de pluie.
De nouvelles aides pour installer un récupérateur d’eau de pluie. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Les solutions pour économiser de l’eau dans la salle de bains

La salle de bain et les toilettes sont des gouffres quant à l’utilisation d’une eau potable ! Vous pouvez commencer par récupérer l’eau froide qui coule avant l’arrivée de l’eau chaude de votre douche, dans un seau. Elle servira à arroser votre jardin, à abreuver vos animaux domestiques, ou à rincer vos prochains légumes. Dans les toilettes, glissez une brique à l’intérieur du réservoir de la chasse d’eau, vous consommerez beaucoup moins d’eau puisque le volume sera réduit par celui de la brique.

La gamme de réservoirs WC Wirquin est compatible avec l'ensemble des cuvettes sur pied.
La gamme de réservoirs WC Wirquin est compatible avec l’ensemble des cuvettes sur pied. Crédit photo : Wirquin (capture d’écran Amazon)

Vous pouvez aussi changer votre chasse d’eau par un modèle à double débit : un pour la petite commission (3 l) et un pour la grosse commission (6 l) ou un WC avec lavabo intégré ! Quant au lave-linge, ne le démarrez jamais à moitié plein, mais rempli en laissant uniquement l’espace d’une main entre le linge et le haut du tambour. Utilisez enfin la « touche éco » qui n’est pas seulement une décoration, mais bel et bien, un moyen d’économiser de l’eau, et de l’électricité. Et, bien sûr, on privilégie la douche au bain qui doit rester un moment de détente exceptionnel, mais pas une habitude quotidienne.

Les solutions pour économiser de l’eau dans la cuisine

Dans la cuisine, vous ferez subir le « même sort » au lave-vaisselle, en le remplissant davantage. Une partie de Tétris quotidien pour tout ranger, n’a jamais tué personne. Eh bien sûr, lui aussi dispose d’une touche éco qu’il faut donc utiliser à chaque lavage. Pour le rinçage des légumes, ne laissez pas couler de l’eau, mais utilisez une bassine que vous remplirez à moitié seulement. L’eau de rinçage ira d’ailleurs arroser vos plantes vertes, elles ne s’en porteront pas plus mal. Et, si vous consommez l’eau du robinet, ayez toujours une carafe ou une bouteille de verre, prête à servir, plutôt que de laisser l’eau couler plusieurs minutes pour qu’elle soit fraîche ! Appliquez-vous déjà tous ces conseils ? En connaissez-vous d’autres qui pourraient être utiles à tous ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page