Astuces

Quels sont les produits interdits de brûlage dans la cheminée ou le poêle à bois ?

Pour faire des économies, vous imaginez pouvoir jeter tout et n'importe quoi dans votre cheminée ? Attention certains bois ou produits sont dangereux et ne doivent JAMAIS servir de combustible !

Vous avez peut-être commencé à ressentir que l’automne était arrivé… Les températures commencent à chuter dangereusement et ce n’est pas de très bon augure pour notre porte-monnaie… Il va évidemment falloir rallumer le chauffage, qu’il soit au gaz, électrique, au feu de bois ou aux granules… Avec l’augmentation faramineuse de toutes ces énergies, peut-être devrions-nous plutôt investir dans des pulls en laine bien chauds… Si vous vous chauffez au bois, vous allez, comme tout le monde, subir les augmentations voire les ruptures de stock qui s’annoncent… Et, vous serez peut-être tenté de brûler de vieux meubles, des tissus ou tout autre chose ! Attention, une cheminée ou un poêle à bois ne sont pas des incinérateurs de déchets et on ne peut pas faire brûler n’importe quoi. On vous explique tout !

Peut-on faire brûler du bois vert ?

La réponse est non évidemment ! Un bois vert est trop jeune pour être brûlé et donc empli de sève et d’eau… Vous devez laisser sécher votre bois entre 6 et 9 mois pour pouvoir l’utiliser pour vous chauffer ! Si vous brûlez du bois vert, il va se consumer très rapidement et dégager énormément de fumée. Pour savoir si votre bois est opérationnel pour le brûlage, vérifiez l’écorce, elle doit pouvoir se détacher facilement de la bûche !

Peut-on brûler du sapin (de Noël) ?

La réponse est non ! On oublie la solution du sapin de Noël qui finit dans la cheminée, on le donne plutôt à des éleveurs de chèvres, elles adorent ça ! Concrètement, le sapin est bois tendre et très résineux qui va encrasser votre conduit de suie et augmenter le risque de feu de cheminée. De plus, il brûlera très rapidement… Il peut en revanche être utilisé pour allumer le feu, juste en bois de démarrage, comme les cagettes de légumes récupérées par exemple. Seul le sapin australien, selon les spécialistes, peut servir de bois de chauffage, mais encore faut-il en avoir sous la main !

Guide d'achat : comment choisir un poêle à bois ?
Un poêle à bois. Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock / brizmaker

Peut-on brûler de vieux meubles ? La réponse est non ! Les meubles anciens ont pour la plupart été traités chimiquement pour qu’ils ne pourrissent pas avec le temps… Avant les années 2000, ils étaient même traités à l’arsenic, raison évidente pour laquelle il faut les déposer en déchetterie et non les brûler… De plus, de nombreux meubles sont peints, fabriqués en contreplaqué ou panneaux de particules et contiennent de la colle évidemment ! Pour toutes ces raisons, on ne brûle pas les vieux meubles dans la cheminée !

Peut-on brûler des tissus ?

La réponse est non ! Les vêtements, draps et autres tissus ne doivent pas être brûlés dans un foyer à bois, et ce, même pour allumer le feu… Les tissus sentent très mauvais, produisent des fumées toxiques et vont encrasser votre conduit de cheminée, c’est donc une très mauvaise idée !

Les cheminées accusées d'être à l'origine de la pollution ?
Les cheminées accusées d’être à l’origine de la pollution ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Peut-on brûler des magazines ?

La réponse est encore non ! Les magazines, prospectus, journaux, emballages sont souvent en « papier glacé » et chargés d’encres et de produits chimiques… On ne brûle donc jamais de magazines ou papier colorés ! En revanche, vous pouvez utiliser le vieux journal en NOIR et BLANC pour allumer le feu sans problèmes… Les autres magazines, prospectus, ou catalogues doivent être déposés dans les containers de recyclage ou éventuellement dans votre bac jaune ou bleu (emballages).

Quels sont les bois toxiques à ne pas mettre dans la cheminée ?

Les bois toxiques ne doivent pas être brûlés dans la cheminée ou le poêle à bois car ils dégagent de l’urushiol, une huile irritante qui peut provoquer si elle est inhalée, des irritations des yeux, des poumons, voire des problèmes respiratoires plus graves. Il ne faut donc jamais brûler de sumac vénéneux, de chêne vénéneux, de laurier rose et en général, tout bois contenant vénéneux ou poison dans son appellation. Si vous êtes en bord de mer, vous serez tenté de ramasser du bois flotté ! Erreur, ce bois est chargé en sel, et donc en chlore, le composé chimique du sel. Lorsque vous le brûlez, il dégage de fortes doses de dioxines toxiques pour l’homme et la nature ! Pour terminer et c’est une évidence, il ne faut JAMAIS utiliser d’accélérateurs pour allumer le feu… L’essence à briquet ou l’alcool à brûler ne doivent jamais servir à allumer le feu de la cheminée, il pourrait provoquer un incendie en quelques minutes… Un papier journal, quelques cagettes, voire des cubes allume-feux écologiques seront parfaits pour démarrer votre feu de bois !

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

6 commentaires

  1. NE JAMAIS brûler des billes de chemin de fer. Elle sont traitées par injections sous vide d’un produit à base de goudron et donc hautement toxiques, et qui de plus encrassent dangereusement les conduits de cheminées ainsi que les feux ouverts, cassettes, poêles, etc.

  2. Le produit à base de goudron injecté sous vide dans les billes de chemins de fer est LA CRÉOSOTE. Le traitement est effectué par une société spécialisée ou par la SNCB.

  3. Il faut arrêter de dire n’importent quoi en ce qui concerne les résineux cela fait plus de 30 ans que j’utilise ce bois et au jour d’aujourd’hui je n’ai toujours pas fait de ramonage de conduit il suffit de savoir utilisé en respectant le temps de séchage .

  4. Les billes de chemins de fer ne sont jamais en bois de résineux. Elles sont en CHÊNE massif traitées par injections de créosote (base de goudron). Même séché ce bois traité devenu noirâtre et à l’odeur caractéristique de goudron reste nocif. Il encrasse POUMONS et conduits de cheminées.

  5. Ça fait depuis des années et même les grands parents gardait journaux magazines cagettes et autres pour l’allumer le feu et le bois même les résineux bien sec ne posent pas de problèmes il est simplement conseillé de mélanger les différents essences
    Et actuellement chaque.un voit midi à sa porte je pense que la plupart des français ne sont plus des enfants pour recevoir des leçons de tote part

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page