Auto / Moto

Alcidaé : ils inventent un foil en kit pour faire “voler” les bateaux traditionnels

Avec ce kit, vous pourrez faire voler votre voilier à toute vitesse au-dessus des eaux !   

Passionné de voile, l’idée de Guillaume Bonniot devrait beaucoup vous plaire ! Le week-end du 10 au 11 octobre 2020, cet ingénieur dans la construction navale a en effet présenté un ambitieux concept de bateaux volants lors du quatrième Startup Week-end de Saint-Lô (Manche). L’idée de Guillaume est simple et pourtant très innovante : convertir des bateaux traditionnels (comme les catamarans par exemple) en bateaux volants grâce à un foil en kit baptisé « Alcidaé ».

Mais comment ça marche au juste ?

Guillaume Bonniot s’est associé à Armand Duthilleul, designer industriel indépendant, pour travailler sur le projet Alcidaé. Ensemble, ils ont imaginé des « foils » en kit qu’il suffit juste de fixer sur la coque d’un bateau traditionnel (de chaque côté) pour le transformer en bateau volant ou « foiler ».

Pour ceux qui ne le savent pas, les foils sont de petites ailes profilées qui permettent aux bateaux de décoller carrément de la surface de l’eau lorsqu’ils naviguent à une certaine vitesse ! Pouvant mesurer jusqu’à trois mètres de long, les foils utilisent la vitesse de déplacements pour générer une force de portance au bateau et soulever sa coque au dessus de l’eau…

Un kit pensé pour les écoles de voile

Rapporté par le site Actu.fr, Guillaume a indiqué que le projet Alcidaé a été spécialement pensé pour les écoles de voile qui n’ont pas les moyens d’acquérir des bateaux volants. « Les foils, ça coûte cher. Avec ce kit, cela permet de démocratiser cette pratique », a-t-il fait remarquer. Ainsi plutôt que de se ruiner en achetant des bateaux volants, les écoles n’auront juste qu’à opter pour les fameux kits qui vont leur « permettre de convertir des bateaux existants en bateaux volants ».

Un concept qui a du potentiel

Lorsqu’il a été présenté durant le Startup Week-end de Saint-Lô (Manche), le kit Alcidaé de Guillaume et Armand a immédiatement conquis le jury qui lui a décerné le premier prix. Une petite victoire pour le duo qui ne compte pas en rester là.

À LIRE AUSSI :
Flying Yacht : un designer français imagine un bateau futuriste capable de voler à 390 km/h

Guillaume Bonniot a confié qu’il envisageait de fonder sa propre entreprise et commercialiser les kits un jour. « C’est une idée naissante, et il faut encore la travailler. Mais être mis à l’honneur par un jury de professionnels, c’est encourageant, ça montre que l’idée tient la route. Ça donne envie de creuser le sujet, recueillir l’expertise de marins confirmés et, pourquoi pas, de se lancer ». Reste plus qu’à déposer un brevet pour éviter que d’autres ne lui volent son idée !

Photo d’illustration Gaborturcsi / Shutterstock

Via
actu.fr

Alexia Domoina

Je suis une grande passionnée des gadgets et nouvelles technologies ! Chaque article est une nouvelle découverte et un véritable plaisir à écrire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page