Le saviez vous ? Un pare-brise mal dégivré = 90 euros d’amende et 3 points en moins !

En plus d'obstruer notre champ de vision, ne pas dégivrer totalement notre pare-brise nous expose à une verbalisation. Voici donc quelques astuces pour dégivrer facilement les vitres de notre voiture.

Avec la période hivernale qui refait surface, les températures baissent et le gel s’installe. Pour les propriétaires de voitures qui stationnent à l’extérieur, se lever le matin et dégivrer son pare-brise peut s’avérer pénible. Il suffit de nous réveiller en retard et nous n’avons malheureusement pas le temps de gratter toute la surface.

Mais attention, en n’effectuant pas cette tâche correctement, nous nous exposons à certains risques. Et vous allez voir qu’il vaut mieux prendre le temps, même si cela semble être une réelle corvée.

Gratter le givre, ou payer

Nous risquons déjà de ne pas avoir une bonne visibilité et de provoquer un accident, ce qui n’est déjà pas négligeable. De plus, si nous ne dégivrons pas complètement notre vitre avant, nous nous exposons à une amende, et même à un retrait de points.

En effet, l’obstruction de son champ de vision fait partie des infractions routières. Celle-ci est passible de 90 euros d’amende et peut également constituer un motif de retrait de points sur le permis de conduire. La Police Nationale l’explique notamment sur l’une de ses pages Facebook: « Attention, l’absence de dégivrage est verbalisable et entraine un retrait de 3 points ».

Voici quelques astuces pour dégivrer correctement votre pare-brise, mais aussi ce qu’il ne faut absolument pas faire.

Des alternatives au grattage

Afin d’avoir une visibilité totale sur la route, dégivrer correctement notre pare-brise est primordial. Vous pouvez aussi bien utiliser des produits du commerce que des astuces « maison ».

Le saviez vous ? Un pare-brise mal dégivré = amende et moins 3 points !
« Les premiers gels arrivent… La Police Nationale de l’Aube vous conseille fortement de dégivrer votre pare brise entièrement pour votre sécurité. Attention l’absence de dégivrage est verbalisable et entraine un retrait de 3 points. Automobilistes… soyez vigilants » Crédit photo : Capture d’écran Facebook

La première est bien connue, des grattoirs spécifiques sont vendus dans le commerce. Mais il vous faudra prendre le temps de gratter l’intégralité des parties vitrées de votre voiture. Des produits dégivrants sont également disponibles à l’achat, ainsi que des bâches de protection contre le gel (mais vous pouvez très bien utiliser des cartons).

Le vinaigre blanc est également efficace pour dégivrer une voiture: déversez-en simplement sur vos vitres et le tour est joué ! Le sel peut être aussi une option mais attention à la quantité, car il peut devenir corrosif pour votre voiture. Moins connue mais tout aussi efficace, frotter la chair d’une pomme de terre dégivrera votre pare-brise grâce à l’amidon.

Les choses à ne pas faire 

Lorsque nous voulons dégivrer notre pare-brise rapidement, nous avons tendance à nous précipiter sur des actions à éviter absolument, comme par exemple, activer les essuie-glaces ! Cette méthode ne sera en aucun cas efficace pour enlever le gel, et abîmera vos essuies glaces.

Verser de l’eau chaude sur le vitre est également une très mauvaise idée ! Celle-ci au contact du gel crée un choc thermique, qui pourrait fissurer ou même briser votre pare-brise. D’ailleurs, en cas de serrure de portière gelée, utilisez un aérosol de dégivrage pour la dégivrer, chauffer la clé de votre voiture n’est pas du tout conseillé !

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
lanouvellerepublique.frfacebook.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page