Environnement

Des panneaux photovoltaïques pour réduire les charges locatives et améliorer la qualité de vie des locataires

Des panneaux solaires sur les toits des logements sociaux; c'est le superbe projet du bailleur social SIGH.

Dans les grandes villes, la mode est à la construction d’ensembles locatifs, la plupart du temps gérés par des promoteurs en vente ou location. Dans certaines villes, c’est la rénovation urbaine qui devient le centre d’intérêt des municipalités. A Valenciennes, un territoire fortement marqué par son passé minier, la rénovation urbaine dure depuis des années maintenant. Le quartier de la Chasse Royale abrite 2542 habitants avec une moyenne d’âge de 36 ans. La plupart ont des revenus modérés et sont locataires. Un quartier populaire et animé pour qui la rénovation urbaine dure depuis 2009, année du début des travaux ! A l’intérieur du quartier, un parc locatif de 1000 logements, géré par la SIGH (Société Immobilière Grand Hainaut) s’équipera bientôt de panneaux photovoltaïques pour réduire les charges des locataires. Présentation.

La rénovation du quartier

“D’une superficie de 27 hectares, Chasse Royale est un quartier résidentiel qui se situe sur les communes de Valenciennes et la Sentinelle, enclavé entre l’autoroute A23 et l’avenue de Denain et à proximité des secteurs d’emploi (zones d’activités et artisanales, centre hospitalier, zones commerciales)”. L’enjeu de la rénovation du quartier est de valoriser les espaces publics, faciliter les déplacements des piétons, créer des liaisons douces, réhabiliter les équipements publics (collège), désenclaver le quartier, réaliser de nouveaux équipements (résidence senior) et apporter des solutions quant à la transition énergétique.

À LIRE AUSSI :
Abris de jardin : son installation n'est pas aussi simple qu'on pourrait le penser (taxe, règlementation etc... )

Un projet d’amélioration de la qualité de vie

Evidemment, qualité de vie et diversification de l’habitat sont au cœur de ce projet. Et sur une partie des logements réhabilités, cela passera par l’installation de panneaux photovoltaïques pour réduire les charges des locataires. En effet, la SIGH s’engage aussi à réduire de manière durable son empreinte environnementale. Pour cela, elle souhaite améliorer les performances énergétiques des résidences, à accroître le confort et à obtenir une harmonie entre une consommation plus respectueuse de l’environnement et une maîtrise raisonnée des charges locatives.

Des panneaux solaires sur le toit
Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Favoriser le pouvoir d’achat des locataires !

Afin de répondre aux enjeux environnementaux et sociétaux de la population, la SIGH a débuté l’installation de panneaux photovoltaïques sur les toits terrasses de 3 immeubles en construction. Cette installation permettra de produire 44601 kWh par an, ce qui couvrira les besoins de 10 habitations. Les panneaux seront disposés sur une surface totale de 270 m². Dans la mesure où la SIGH se destine à loger des familles éligibles aux logements sociaux, elle souhaite, par ce biais, augmenter leur pouvoir d’achat en diminuant leurs factures d’énergie. Un superbe projet qui devrait se terminer en 2026, si les délais de travaux sont respectés… 20 ans donc pour réhabiliter un quartier entier dans cette grande ville du Nord !

Source
Kiwai-enr.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page