Avadi MA-250, un moteur à combustion rotatif de seulement 10,7 kg pour une puissance de 16 CV

L’Avadi MA-250 est un concept de moteur thermique qui promet une puissance élevée malgré sa compacité. Il s’agit d’une innovation qui pourrait révolutionner l’univers de la mobilité.

Il fait plutôt allusion à un démarreur qu’à un moteur à combustion interne. Pourtant, l’Avadi MA-250 est présenté par son concepteur comme l’un des moteurs thermiques les plus efficaces et les plus légers au monde. Ayant été inventée il y a près de 20 ans par Michael Arsenaeu, cette unité de puissance hors du commun pourrait rendre le transport plus durable en diminuant les émissions de carbone. Sa conception nous rappelle quelque peu celle du moteur Wankel, en raison notamment de ses composants internes qui se mettent en rotation. Cependant, la ressemblance entre les deux se limite à cela puisque le moteur d’Avadi utilise un piston avec deux bielles au lieu d’une seule. De plus, il est dépourvu de vilebrequin.

Un cycle à quatre temps

Le MA-250 arbore un mécanisme qui s’apparente à celui d’un différentiel automobile. Le piston monte et descend, comme dans un moteur à combustion traditionnel. Il entraine les bielles qui sont reliées à deux engrenages. Ces derniers tournent sur une couronne fixe connectée directement à l’arbre de sortie. Fait intéressant, grâce à sa rotation, le moteur remplit les temps d’admission, de compression, de combustion et d’échappement sans qu’il soit nécessaire de recourir à un système de valve. Au lieu de cela, il utilise un disque de soupape qui se met également en rotation. Comme vous l’aurez compris, il s’agit d’un moteur 4 temps.

Un moteur compact, léger et puissant.
Un moteur compact, léger et puissant. Crédit photo : Avadi Engines (capture d’écran vidéo Facebook)

Une technologie brevetée

Du fait de son mode de fonctionnement, le moteur thermique d’Avadi arbore une conception cylindrique. La bougie d’allumage se trouve à l’extrémité opposée de l’arbre de transmission. Idem pour les conduits d’admission et d’échappement. Il faut savoir que cette nouvelle conception de moteur est protégée par un brevet depuis 2017. Au vu de son design et de son efficacité, le MA-250 pourrait être utilisé comme système d’entrainement sur les motos, les groupes électrogènes et les drones. Il pourrait également servir de prolongateur d’autonomie sur les voitures électriques. Bien sûr, il devrait pouvoir être mis à l’échelle, en fonction des besoins afin d’augmenter ou réduire la puissance.

Caractéristiques techniques du MA-250

Comme indiqué plus haut, sa taille réduite, son poids léger et ses performances élevées figurent parmi les principaux atouts de ce moteur rotatif inventé par Michael Arsenaeu. J’ignore si vous êtes comme moi, mais je pense que cette conception a de l’avenir, d’autant plus que la transition complète vers les véhicules électriques n’est pas pour demain. Selon Avadi, malgré son poids de seulement 10,7 kg, le MA-250 de 250 cc est capable de développer une puissance de 16 ch à 3 700 tr/min. Il génère un couple de 30,24 nm à 3 500 tr/min.

Un moteur qui développe le double de puissance qu'un moteur conventionnel pour le tiers de son poids.
Un moteur qui développe le double de puissance qu’un moteur conventionnel pour le tiers de son poids. Crédit photo : Avadi Engines (capture d’écran vidéo Facebook)

À titre de comparaison, le moteur à essence conventionnel Honda GX240 de 242 cc produit uniquement 8 ch à 3 600 tr/min et un couple de 17 nm à 2 500 tr/min. Pourtant, il pèse 35 kg. Les chiffres sont donc prometteurs. Malheureusement, on ne sait pas encore si ce moteur rotatif d’Avadi arrivera un jour sur le marché. Plus d’infos : avadiengines.  Aviez-vous déjà entendu parler de ce type de moteur ? Je vous invite à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
avadiengines.com

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans le journalisme en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

3 commentaires

  1. 16ch pour 250cc ce n’est certainement pas le double d’un moteur à combustion traditionnel. c’est même moins.
    l’article compare seulement des choux et des carottes.
    À 3500 tr/Mn ok ce moteur est plus puissant mais ce n’est pas le régime de la puissance max d’un moteur traditionnel de cette cylindrée… idem pour le couple. donc avec le peu d’informations fournies on peut seulement dire que ce moteur est 3 fois plus léger qu’un moteur traditionnel et que ses valeur de puissance/couple sont identiques au moteurs traditionnels mais à un régime beaucoup plus bas donc plus agréable et consommant probablement moins ce qui est déjà très bien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page