Innovation

Des chercheurs canadiens ont inventé l’urinoir anti-éclaboussures « parfait » !

Nauti-Lou entend répondre à cette problématique très... masculine !

Les individus de sexe masculin sont constitués de manière à pouvoir faire pipi debout, sans se déshabiller, un « avantage » que les femmes n’ont pas évidemment. Mais ces hommes sont souvent confrontés à un problème qui peut être très gênant lorsqu’ils utilisent les toilettes publiques. Il s’agit des éclaboussures provoquées par le jet puissant qui s’écrase contre les parois ou le fond de l’urinoir ! L’urinoir, on le rappelle, est une espèce de WC vertical fixé sur un mur à des hauteurs variables, permettant aux hommes de se soulager debout, face au mur. Mais dans les urinoirs, les éclaboussures d’urine sont fréquentes et ce n’est ni hygiénique ni agréable à voir. Des chercheurs canadiens pensent avoir résolu ce problème existentiel avec des urinoirs anti-éclaboussures. Découverte !

Des urinoirs anti-éclaboussures vraiment ?

Une équipe de chercheurs de l’université de Waterloo, dans l’Ontario (Canada), s’est penchée sur la question. Ils étaient déterminés à inventer un urinoir sans éclaboussures. Ils ont donc conçu deux urinoirs de forme unique et les ont opposés à un urinoir classique afin qu’ils subissent le test des éclaboussures. Zhao Pan, l’inventeur de cet urinoir est, de surcroît, un docteur en physique des fluides ! Il y a de quoi si cette problématique est devenue pour lui la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, au point d’inventer cette urinoir nouvelle génération !

Les chercheurs ont découvert que les urinoirs publics ne sont pas optimisés pour réduire les éclaboussures.
Les chercheurs ont découvert que les urinoirs publics ne sont pas optimisés pour réduire les éclaboussures. Crédit photo : Mia Shi / University of Waterloo

Comment est née l’idée de cette invention ?

Faisant partie de la gent masculine, l’inventeur a simplement constaté de lui-même que lorsqu’il urinait, il lui arrivait d’être éclaboussé et il explique : « Je pense que la plupart d’entre nous avons été un peu inattentifs à notre poste et avons baissé les yeux pour découvrir que nous portions un pantalon tacheté. Personne n’aime avoir du pipi partout, alors pourquoi ne pas créer un urinoir où les éclaboussures sont extrêmement improbables ? » Finalement, comme la plupart des inventions, l’urinoir anti-éclaboussures a été inventé pour répondre à un problème très concret !

Comment fonctionne-t-il ?

Afin d’éviter les éclaboussures, l’équipe a cherché à orienter le jet dans des urinoirs fabriqués avec une mousse dense et recouverte d’époxy. Ils ont ensuite fait varier la direction ainsi que la vitesse du jet d’eau semblable à un jet d’urine. Après chaque test, ils ont essuyé l’urinoir avec des serviettes en papier, pour peser chacune d’entre elles et les comparer à la masse des serviettes sèches. Évidemment, plus le poids de la serviette était élevé, plus il y avait d’éclaboussure dans l’urinoir ! En analysant également des données sur la miction du chien et leurs serviettes mouillées, ils ont réussi à trouver l’angle parfait pour l’urinoir. L’angle magique serait de 30° selon les chercheurs. Leurs données montrent que la conception standard produit jusqu’à 50 fois plus d’éclaboussures que la conception optimisée de leur urinoir. De plus, ce dispositif baptisé Nauti-Loo serait mieux adapté à toutes les tailles d’hommes. Selon les chercheurs, cet urinoir nouvelle génération permettrait donc de limiter les éclaboussures pour les utilisateurs, mais également de réduire les coûts d’entretien pour les entreprises. Puisqu’il se salit moins, il sera nettoyé moins souvent, consomme moins d’eau et est plus hygiénique. Finalement, c’est intelligent, même si l’innovation se trouve parfois là où l’on ne s’y attend pas vraiment.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Fatherly.com

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page