Des pellets fabriqués avec palettes usagées, l’idée innovante pour fabriquer des granulés de bois moins chers

Importer des pellets de bois était une hérésie pour Voé, ils ont donc créé Granuloé pour produire leurs pellets en circuit court à partir de palettes. Les groupements d'achat devraient être possibles bientôt !

Acheter des pellets de bois devient de plus en plus compliqué ! Vendus au départ comme étant plus économiques que les autres systèmes de chauffage, certains doivent se résoudre à rallumer leurs radiateurs tant le prix du pellet a explosé. Passant de 400 € la tonne en 2021 à plus de 1 000 € parfois, se chauffer aux pellets est devenu un luxe. Pour les entreprises qui vendent des chaudières à pellets ou des poêles, c’est également devenu compliqué de proposer des pellets de bonne qualité et pas trop chers. Du côté de Béthune, l’entreprise Voé, spécialiste des chaudières biomasses, a choisi d’installer sa propre usine de fabrication de pellets en circuit court, relate le site Les Echos. Le but : produire du pellet local et éviter de les importer d’Europe de l’Est ! Découverte.

Granuloé va utiliser des palettes pour fabriquer des pellets

Ouverte en décembre 2022, l’usine de fabrication de pellets vient de lancer une production locale de pellets de bois. La maison mère Voé ouvre donc une filiale Granuloé qui entend réduire, voire supprimer, les coûts de transport des pellets venus de Pologne. Et cela, en proposant des pellets locaux à ses clients. Voé est spécialiste de l’exploitation des chaudières biomasses pour des bailleurs ou entreprises. En étant propriétaire de chaudières, elle se doit donc de fournir les pellets. Avant l’ouverture de l’usine de fabrication, les pellets parcouraient environ 500 km pour arriver à Béthune. Une hérésie pour un produit censé réduire l’empreinte environnementale par rapport aux énergies fossiles. Le directeur de Voé a préféré choisir un autre chemin pour pallier cela !

Une production locale à base de vieilles palettes.
Une production locale à base de vieilles palettes. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Comment vont-ils fabriquer leurs pellets locaux ?

L’idée est de produire des pellets de bois, en quantité suffisante et en circuit court. Une société d’emballages, HDF emballages, avoisine l’entreprise Granuloé. Cette dernière produit approximativement 2 000 t de déchets chaque année ! Ces déchets sont constitués en majorité de palettes de bois qui, en temps normal, partent en recyclerie ou à la poubelle. Granuloé s’est implanté à 300 m de cette usine et ce n’était pas un hasard. Désormais, l’entreprise collecte les vieilles palettes de bois qui ne sont pas consignées et non traitées chimiquement. Cela, dans le but de les transformer en granulés de bois.

Une première usine pilote devrait commencer à produire en janvier 2023 avec 2500 t de pellets par an, puis 4 000 t lorsque l’usine sera rodée. Non seulement Voé s’assure de garantir des pellets à disposition pour approvisionner tous ses clients, mais réduit également ses coûts de transport et soutient le circuit court. À termes, l’entreprise envisage aussi des groupements d’achat pour les particuliers ainsi que des livraisons. Une activité supplémentaire donc pour les deux entreprises et un beau geste pour la planète !

Des pellets de bois à base de palettes recyclées.
Des pellets de bois à base de palettes recyclées. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Utiliser des palettes dans un poêle à bois, est-ce possible ?

En ce moment, les palettes sont très recherchées par les possesseurs de poêle à bois. Et pour cause, elles peuvent permettre de se chauffer gratuitement. Puisqu’elles peuvent devenir des pellets comme nous l’avons vu précédemment, elles peuvent aussi servir de combustible pour votre poêle à bois. Cependant, prenez garde à ne choisir que des palettes « brutes », soit celles qui ne sont ni jaunes, ni bleues, ni vertes. Ces dernières que l’on appelle aussi « palette Europe » sont traitées chimiquement pour résister aux conditions météorologiques et aux attaques de vers. Elles ne doivent jamais servir de combustible, car les fumées émises sont toxiques. En savoir plus ? Retrouvez notre article complet sur le brûlage des palettes dans un poêle à bois.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Lesechos.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

6 commentaires

  1. Et que deviennent les clous/agrafes qui servent à fabriquer des palettes ?
    Mon voisin qui est avocat m’a parlé de procès pour des granulés issus de palettes dont les parties métalliques deterioraient les chaudières. Par ailleurs la qualité du bois n’est pas la même : le taux de cendres sera différent : qu’elles conséquences sur la chaudière ? Quel comportement de ces granulés dans les silos et les vis d’Archimède, les tuyaux d’aspiration ?
    Ça m’a tout l’air de la fausse bonne idée pour faire des économies qui finissent par coûter cher en réparation et entretien.
    Les granulés vendus doivent répondre à des normes strictes.

  2. Bonjour pouvez nous dire comment humidifier les copeaux trop sec (ils doivent êtres entre 10 et 14%) de l’huile? de l’eau? j’ai testé l’eau ce n’est pas terrible. merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page