Innovation

HelioFrance : des chauffages solaires innovants pour réduire la consommation d’électricité

Chez HelioFrance, près de Toulouse, les commandes de chauffe-eaux solaires affluent et cela a tout d'une bonne nouvelle !

Mardi dernier, le gouvernement annonçait que les Français avaient consommé 14 % de gaz en moins par rapport à 2019, et 5 % d’électricité en moins… 2019 étant l’année de comparaison, puisque 2020 et 2021 étaient deux années particulières à cause de la crise sanitaire, des confinements, etc. Prise de conscience énergétique ou températures plus clémentes nous incitant à ralentir le chauffage ? Réduire sa facture d’énergie est au centre des débats, et nous espérons tous limiter les dégâts sur la prochaine facture… Du côté de Toulouse, l’entreprise HelioFrance propose des chauffages solaires qui pourraient bien connaître un nouvel engouement. Et, il s’agit là de solaire thermique. Découverte !

Qu’est-ce que le solaire thermique ?

Le solaire thermique est un système qui capte sa chaleur par le biais de panneaux solaires pour chauffer votre eau ou votre maison. HelioFrance, qui tire son nom du dieu grec du soleil Hélios, a été fondée en 2008 par Alain Loubet, qui propose ce type d’installation de chauffe-eau solaire depuis 10 ans, et qui voit son carnet de commandes exploser ! Un chauffe-eau solaire, c’est une énorme chaudière posée au sol, dont l’eau est chauffée grâce à des panneaux solaires. L’énergie solaire thermique est l’énergie thermique du rayonnement solaire captée afin d’échauffer un fluide (eau). Cette forme d’énergie solaire provient de la chaleur transmise par rayonnement.

Installation du ballon d'eau chaude
Installation du ballon d’eau chaude. Crédit photo : Heliofrance (capture d’écran YouTube)

Comment ça marche ?

Dans le cas de l’entreprise HelioFrance, les ballons sont reliés à deux tuyaux, eux-mêmes reliés à deux capteurs disposés sur le toit de la maison. Deux sondes sont placées à l’intérieur et permettent de donner l’ordre de « se réchauffer ». Quand on tire de l’eau, si la sonde est supérieure en température, un circulateur s’enclenche et vient réchauffer l’eau naturellement. Dès que le ballon arrive à température, le circulateur cesse de fonctionner et les panneaux se vident… Précisons que la performance d’installation dépendra aussi de l’orientation des capteurs, de la surface couverte par les panneaux et du volume d’eau à chauffer. Un chauffe-eau solaire a aussi besoin d’électricité pour alimenter le boitier électronique pilote et le circulateur, mais la consommation reste mince par rapport à l’énergie récoltée (1 % environ). Installer un chauffe-eau solaire, c’est investir de 5 000 à 6 000€ voire beaucoup moins si l’on est éligible aux aides de l’Etat, une aide qui peut aller jusqu’à 4 000 € pour les foyers les plus modestes.

Quelles sont les économies possibles ?

Bernard Rouch et son épouse, retraités, expliquent dans une interview accordée à France Bleu, avoir fait le choix d’une pompe à chaleur en remplacement de leur chaudière à fioul, puis celui d’installer un chauffe-eau solaire. En installant ces deux nouveaux modes de chauffage, le couple estime avoir économisé approximativement 4 000 € depuis qu’ils se chauffent au solaire, il y a un peu plus d’un an. De son côté, HelioFrance résout une équation enfantine: un chauffe-eau solaire couvre 80 % des besoins en eau chaude pour 4 personnes… Ce qui, évidemment, représente une économie directe de 80 % par rapport à un chauffe-eau traditionnel. Guillaume Gipouloux, directeur général d’HelioFrance, explique que son chiffre d’affaires a été multiplié par 10 de 2019 à 2022; une explosion des ventes qui prouve que les Français cherchent des solutions économiques et écologiques. L’entreprise annonce à l’heure actuelle un délai de trois semaines pour l’installation. Plus d’informations ? Rendez-vous sur le site HelioFrance.

Source
Francebleu.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page