L’homme peut-il vivre sans dormir ?

Le sommeil semble être indispensable pour l’espèce animale; certains scientifiques continuent de se pencher sur la question afin d'en comprendre tous les mécanismes.

Selon une théorie populaire, le sommeil est un processus de régénération cellulaire. Lorsque nous tombons dans les bras de Morphée, notre corps évacue des éléments indésirables de notre organisme. Les scientifiques pensent également que pendant le sommeil, nos cellules se remettent de certains facteurs troublants comme les blessures ou la fatigue.

Cet état physiologique est aussi considéré comme un système de nettoyage du cerveau: il contribuerait à l’élimination des molécules endommagées. Les toxines s’échappent de notre corps par l’essoufflement dû à l’activité physique, tandis que les déchets sont libérés pendant le sommeil. Mais quelles que soient les raisons qui nous poussent à dormir, ce que nous pouvons constater avec certitude, ce sont les conséquences du manque de sommeil.

Une fonction naturelle inévitable

Les effets du manque de sommeil sont assez désagréables; le fait de ne pas dormir suffisamment a des conséquences négatives sur l’esprit et le corps. Lors d’une expérience menée sur des rats de laboratoire, les professeurs Nicholas P. Franks et William Wisden de l’Imperial College de Londres ont fait une découverte étonnante.

Même s’ils avaient coupé la ligne de contrôle qui stimule le sommeil dans le cerveau de l’animal, cela n’empêchait pas ce dernier de vouloir s’endormir. À noter que l’étude a été publiée dans la revue Science; elle est le fruit d’une décennie de recherches ayant été dirigées par les deux scientifiques.

Mais que pourrait-il nous arriver si nous évitions de tomber dans les bras de Morphée de façon permanente ? Notre corps pourrait-il s’habituer à être constamment en mouvement ? La fatigue est notre pire ennemie. Après une bonne nuit de sommeil, on se sent léger; c’est ce que tout le monde ressent en général. Mais au niveau physiologique, il est difficile de déterminer les véritables raisons de ce besoin. L’explication la plus simple est que pendant cette période de repos, la sécrétion de l’hormone de croissance est la plus importante. Cela explique d’ailleurs pourquoi le temps de guérison d’une personne au repos est plus rapide que celui d’une personne active.

Passer une bonne nuit de sommeil, est-ce une perte de temps ?

D’autres expériences scientifiques ont également montré qu’avoir un sommeil réparateur améliore notre système immunitaire ainsi que la régulation de notre humeur. Comme vous le savez certainement déjà, cette dernière a un impact direct sur notre vie quotidienne. Le corps a ses limites et à force de travailler, il lui sera difficile de se remettre d’un choc ou d’une infection. Chaque individu doit dormir en moyenne 7 heures par nuit, mais cela peut varier avec l’âge et certains facteurs spécifiques.

Les effets d’un manque de sommeil diffèrent généralement d’un individu à l’autre: alors que certains peuvent devenir obèses, d’autres peuvent perdre du poids. Cela est aussi susceptible d’accentuer l’état de stress et peut même engendrer un trouble émotionnel, voire une dépression. Par ailleurs, il y a le fait que lorsque notre organisme est au repos, il sécrète moins d’hormones de satiété; cela nous évite d’avoir faim pendant que nous dormons.

À quel point le manque de sommeil est-il néfaste pour l’organisme ?

Il y a une raison pour laquelle même les petits vers ronds dorment. Chez l’homme, le manque de sommeil peut avoir des conséquences négatives sur la santé, même à court terme. Vous avez probablement déjà remarqué que lorsque vous ne dormez pas suffisamment, votre vision latérale devient floue; vous ne pouvez plus bouger correctement, comme si vous étiez passé en mode ralenti. Vous avez du mal à vous souvenir de certaines choses. Vous semblez vraiment désorienté.

Sur le long terme, les effets tendent bien évidemment à être plus graves. Par exemple, il se peut que la personne n’arrive plus à faire quoi que ce soit. Elle perd toute motivation et n’accorde presque plus d’importance à tout ce qui l’entoure. Au niveau physiologique, l’organisme devient fragile et vulnérable aux bactéries et aux virus. L’individu pourrait même être atteint d’une hypertension artérielle accompagnée de divers troubles du métabolisme.

Qu’est-ce qui se passe en nous pendant notre sommeil ?

Le sommeil est géré par le cerveau. Tout ce que notre corps et notre esprit ressentent pendant cette période émane donc de cet organe qui se trouve dans notre tête. Si auparavant, le sommeil était considéré comme un phénomène passif, aujourd’hui il est vu comme une autre forme d’activité du cerveau. Pendant que nous dormons, celui- ci libère une hormone qui inhibe toutes les fonctions motrices de notre organisme. Cette hormone s’accumule lorsqu’on est en période d’éveil et agit lorsque le corps n’arrive plus à lutter.

Les paupières lourdes et la fatigue, pour ne citer que ça, sont les résultats de la présence de cette hormone. Comme quoi, bien que les scientifiques ne soient pas encore parvenus à comprendre totalement le mécanisme du sommeil, l’importance de celui-ci dans la préservation de notre santé est incontestable.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
bigthink.com

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page