Innovation

Hydrogen Future Industries invente une éolienne innovante pour produire de l’hydrogène

La nouvelle éolienne de l’entreprise Hydrogen Future Industries favorisera la production d’hydrogène vert. Cet élément chimique tant prisé, du fait qu’il n’émette aucune trace de carbone lors de sa combustion.

Hydrogen Future Industries est une enseigne spécialisée dans le développement de systèmes exclusifs de production d’hydrogène vert et d’énergie éolienne. Plutôt au cours de cette année, l’entreprise annonçait sa préparation pour tester un nouveau prototype d’éolienne plus efficace. Les premiers essais ont maintenant été achevés avec succès. Par la suite, les fabricants ne peuvent qu’être enthousiastes à l’idée de pouvoir proposer une solution moins coûteuse de la production de l’hydrogène vert. Le système a été développé sous la direction de l’ingénieur éolien Timothy Blake. Il implique l’usage de pales de rotor avancées. Monté sur un mât de 12 m de haut, le prototype fait un mètre de diamètre. Il a été conçu pour augmenter la vitesse du vent, orientant le courant d’air vers l’extérieur pour qu’il soit éloigné de la turbine.

Pourquoi cette éolienne est-elle plus efficace ?

C’est pour cela qu’on dit que le système utilise une aérodynamique modifiée. Afin d’y arriver, l’appareil dispose d’un capot prévu pour diriger le flux du vent à travers les pales du rotor. Cela vise à limiter les risques encourus par le flux d’air d’être bloqué par l’air immobile. Avec un tel système, l’appareil augmentera en efficacité et réduira, par conséquent, le coût de production de l’hydrogène. Pour rappel, Hydrogen Future Industries a déjà fait part de ses objectifs au grand public il y a quelques mois. L’entreprise disait vouloir produire de l’hydrogène avec un coût inférieur à deux dollars américains par kilo au moyen d’un système réduit, silencieux, sûr et efficace.

Hydrogen Future Industries va tester un nouveau prototype d'éolienne.
Hydrogen Future Industries va tester un nouveau prototype d’éolienne. Crédit photo : Hydrogen Future Industries (capture d’écran vidéo YouTube / Proactif)

Des premiers tests à succès

Les essais ont été menés dans le Montana, aux États-Unis. Cette zone a été choisie grâce à ses vitesses de vent constantes. De plus, le lieu offre son soutien réglementaire pour les éoliennes et les parcs éoliens. Les premiers essais ont permis aux concepteurs de collecter les données importantes nécessaires à la réalisation des premières unités. Les tests ont été réalisés durant 20 h et se sont avérés prometteurs. Ils ont permis de démontrer et de confirmer que le flux du vent était bien orienté dans une direction prévue. D’ailleurs, le prototype n’avait manifesté ni bruit inhabituel des pales du rotor ni encrassement des pales avec le capotage. Les tests qui vont suivre aideront à évaluer la puissance de sortie de la turbine bobinée. Les valeurs réelles seront confrontées aux résultats théoriques élaborés. Selon les annonces faites plutôt cette année par l’entreprise, les premières unités à l’échelle commerciale seront conçues plusieurs mois après les tests. D’ailleurs, le modèle définitif prévu de l’éolienne serait d’un diamètre de 5 m et d’une hauteur supérieure ou égale à 20 m.

Pourquoi a-t-on besoin d’un système plus efficace ?

Puissant vecteur d’énergie, l’hydrogène est une des solutions pour lutter contre le changement climatique et atteindre les objectifs du net zéro. Cet élément chimique est propre, car sa combustion n’émet aucun gaz carbonique. Pourtant, quand on parle d’hydrogène vert, il est difficile d’ignorer la croissance expansive de son coût de production. En cause, l’énergie renouvelable nécessaire dans la démarche requiert un investissement important. La technologie à base d’énergie éolienne que Hydrogen Future Industries compte commercialiser va ainsi contribuer à réduire ces coûts, notamment au moyen d’un mécanisme relativement efficace. Plus d’informations : hydrogenfutureindustries.com

Source
hydrogen-central.com

Miotisoa RANDRIANARISOA

De nature curieuse, j'aime particulièrement écrire sur la médecine, l'environnement et la nouvelle technologie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page